Partir avant la fin du bail [Résolu]

Messages postés
1
Date d'inscription
dimanche 10 février 2019
Dernière intervention
10 février 2019
- - Dernière réponse : djivi38
Messages postés
23197
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Dernière intervention
16 février 2019
- 10 févr. 2019 à 16:04
Bonjour,
Mes locataires veulent partir avant la fin du bail, un mois entamé est-il du. Merci
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

Meilleure réponse
1
Merci
bonjour
non, ils paieront au prorata

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 28358 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de Noz
Messages postés
13650
Date d'inscription
samedi 1 septembre 2007
Dernière intervention
16 février 2019
1985
0
Merci
bonjour, il peut partir quand il veulent, mais vous doivent le loyer jusqu'a la fin du préavis.
Commenter la réponse de cristali
Messages postés
23197
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Dernière intervention
16 février 2019
5153
0
Merci
Bonjour,

ils peuvent libérer le logement quand ils veulent SOUS RÉSERVE D'EDLS et de RESTITUTION DES CLÉS.

Ils devront loyer & charges jusqu'à la fin de leur préavis, SAUF si vous relouez avant la fin dudit préavis; dans ce dernier cas de "départ anticipé" ils doivent loyer & charges jusqu'à l'entrée dans les lieux (=date d'effet) du nouveau locataire (car il est illégal d'encaisser 2 loyers pour le même logement pour la même période).

Un mois de location entamé n'est JAMAIS dû (donc si un contrat de location stipulait le contraire ce serait une clause abusive, contraire à la loi et réputée non écrite).

Petites infos en supplément :

=> En copropriété, le propriétaire est en droit de conserver (en sus des éventuelles retenues dues à EDLS différent de celui d'entrée) jusqu’à 20% maximum d’un mois de loyer hors charges, en vue de la régularisation définitive des charges, et de restituer le solde éventuellement dû, sans intérêts, sur justificatifs, dans le mois qui suit l'arrêté annuel des comptes de l'immeuble (art. 22 de la loi du 6/7/1989 modifié par la loi n°2014-366 du 24 mars 2014 - art. 6).

=> « Informer par écrit son bailleur de sa nouvelle adresse est une obligation pour le locataire sortant. » (Article 22 de la loi du 6 juillet 1989).
Le mieux est d’écrire sa nouvelle adresse sur l’EDLS.


cdt.
Commenter la réponse de djivi38
Dossier à la une