Enfermement des boites aux lettres entre deux portes verrouillées (pas de concie

- - Dernière réponse : anemonedemer
Messages postés
10091
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Dernière intervention
14 janvier 2019
- 13 janv. 2019 à 14:54
Bonjour,
Dans un immeuble de 21 appartements (construit en 1974), les boites aux lettres ont toujours été placées dans le hall d’entrée avec la première porte (à rue) toujours ouverte (pendant 45 ans).
Les boites étaient accessibles.
Depuis peu, une courte majorité des occupants nous a obligés à verrouiller les deux portes d’accès, ce qui fait que les boites sont enfermées dans le hall entre 2 portes fermées (badges d’accès).
Aucun accès n’est possible si vous n’avez pas un badge d’entrée (il n'y a pas de concierge).
Bien sûr le facteur a accepté gentiment un badge d’accès MAIS au-delà de celui-ci, plus personne ne peut accéder aux boites, même très souvent un autre facteur remplaçant car il ne se transmette pas systématiquement ce badge.
Tout autre distributeur n’a aucun accès. Systématiquement les livreurs (colis) n’ont même pas la possibilité de laisser un avis de passage si vous êtes absent, une poste étrangère n’a aucune chance d’accéder aux boites, aucune personne susceptible de déposer un message dans votre boite n’a d’accès, ni une connaissance, ni un médecin, ni un policier, ni un porteur de pli officiel, ni…ni….
La situation est devenue « folklorique ».
Je suis opposé à ce genre de situation mais il est très difficile de trouver un texte officiel traitant du sujet.
Y- aurait-il une personne qui pourrait me donner une piste afin de régler cette comédie ?
Je vous remercie pour votre gentillesse de m’avoir lu.
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
3870
Date d'inscription
mercredi 27 janvier 2016
Dernière intervention
13 janvier 2019
1015
2
Merci
Bonjour,

C'est toujours difficile ces boites aux lettres :
  • soit on ferme comme vous l'avez fait et ces boites sont difficiles d'accès
  • soit on laisse ouvert et tout le monde peut rentrer, remplir les BAL et se promener
  • soit on les laisse avant une porte fermée (ce qui semble avoir été votre cas durant 45 ans) et alors n'importe qui remplit les BAL et n'importe qui peut aussi les vider


Le préposé du courrier doit pouvoir rentrer et son suppléant aussi c'est le minimum, mais si La Poste ne peut pas rentrer même que temporairement, elle peut alors décider que chacun viendra chercher son courrier et tout son courrier dans leurs bureaux.
Idem pour les colis distribués par la Poste...

Maintenant, l'AG a eu lieu et si personne n'a assigné le syndicat, cette résolution est applicable.

Pour la technique, il fallait (à mon avis), mettre sur la première porte, un système de vigik qui permet à La Poste, aux publicitaires, voir les distributeurs de journaux d'accéder pour remplir les BAL. Les transporteurs de colis indépendants ne peuvent pas rentrer.
Et mettre sur la seconde porte un système sans vigik pour sécuriser le bâtiment.

Dire « Merci » 2

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 23054 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de rambouillet41
Messages postés
10091
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Dernière intervention
14 janvier 2019
3567
0
Merci
Bonjour,
Après avoir vécu ainsi pendant 1 an, l'AG suivante peut aussi modifier les modalités de fermeture par un nouveau vote.
Proposez une autre solution au syndic pour qu'il la mette à l'ordre du jour.
Commenter la réponse de anemonedemer
Dossier à la une