Doit on payer pour le 2ème mari de ma mère s’´il Était place

- - Dernière réponse :  lautre - 9 janv. 2019 à 21:32
Bonjour,
Ma mère veuve s’est remarié en 1958 nous étions 3 enfants
Pas d’enfants de ce remariage pas d’adoption. S’il était placé serions nous obligés de payer pour lui
Merci de me donner une réponse ou me dire où me renseigner
Cirdialement
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

0
Merci
Bonsoir,

Suivant les deux liens ci-dessous: non

L’obligation alimentaire découle du code civil. Cette obligation réciproque trouve son origine dans le lien de parenté qui lie des enfants avec leurs parents et d’autres ascendants qui « sont dans le besoin ». Sont donc concernés les enfants, les petits-enfants et les arrière-petits-enfants appelés souvent « obligés alimentaires ». Cette obligation est étendue aux gendres et belles-filles envers leur beau-père ou belle-mère mais elle s’éteint avec le décès de celui des époux qui établissait le lien d’affinité et le décès des enfants nés de cette union.
sur : https://www.cfdt-retraités.fr/07-L-obligation-alimentaire-envers-ses-parents-et-grands-parents-3159

C) Les gendres et brus envers leurs beaux-parents et inversement, à moins que le conjoint ou les enfants issus de l'union soient décédés.
Sont ici visés ce que l'on dénomme les alliés au premier degré du fait des liens par alliance.( gendres, belles-filles avec leur beau-père ou belle-mère et vice versa)
Article 206 du code civil
Les gendres et belles-filles doivent également, et dans les mêmes circonstances, des aliments à leur beau-père et belle-mère, mais cette obligation cesse lorsque celui des époux qui produisait l'affinité et les enfants issus de son union avec l'autre époux sont décédés.
sur : https://www.legavox.fr/blog/maitre-haddad-sabine/obligation-alimentaire-vise-aussi-beaux-6211.htm

Cdt.
Commenter la réponse de lautre
Dossier à la une