Séparation compliquée

Messages postés
2
Date d'inscription
dimanche 6 janvier 2019
Dernière intervention
6 janvier 2019
- - Dernière réponse : goyave27
Messages postés
341
Date d'inscription
mardi 25 décembre 2018
Dernière intervention
18 janvier 2019
- 6 janv. 2019 à 13:08
Bonjour,
Je viens de me séparer de mon compagnon ( union libre ) étant lui propriétaire j ai dû dinc quitter les lieux et reprendre un logement : nous avons un enfant ensemble ( reconnu a la naissance ) ...il allait de sois que notre enfant vive avec moi et c est bien-sûr aussi le souhait de l enfant . Nous avons quitté dinc le domicile il y a 3 jours , la communication et échange étant un peu compliqué entre nous, je lui quand même fait part d officialiser notre situation et voir comment nous pourrions a l amiable fixer les choses pour notre enfant : résidence principale de l enfant chez moi et pour l enfant le classique d une séparation ( week end et vacances de + nous habitons à proximité et il peut jouir de voir son enfant à sa guise selon disponibilité )..pour une éventuelle pension le papa veut en aucun cas verser de l argent mais souhaite lui ,payer les courses vêtir son fils etc ...Je suis contre ce principe qu il le semble évident ( nous sommes séparés l enfant serait à ma charge et sa demande à lui ferait en sorte de garder moi et lui un contact tous les mois pour m emmener des courses !!??)...apres differents echanges il me fait savoir que se sera 200e et rien de + sachant qu il gagne à peu près 7500e en officialisant au niveau "pension demandée " il souhaite que je mette ce montant et il signera sinon il engage une poursuite pour garde alternée ou totale( chef d entreprise un planning chargé et un choix de vie ont fait que j ai toujours eu à m occuper pour tout de notre enfant école médecin besoin du quotidien education) il est bon papa je ne le nierai pas mais beaucoup absent ...bref il ne pourra pas s occuper de son enfant et surtout notre enfant âgé de 9ans exprime son mécontentement si une garde partagé devait se présenter il aime son père comprend la garde classique mais ne souhaite en aucun cas être ballotté de gauche à droite...pour le père oser demander une pension pour notre enfant qui me sera versé " à moi " directement lui est insupportable ...ses revenus sont conséquents ce qu il propose est insensé et disproportionné tout en sachant que cette pension serait pour contribuer aux dépenses et besoin de son enfant qui serait à la charge ( je travaillais avec lui et du coup licenciée aussi depuis 4 mois ) je recherche un travail h au tout mis en oeuvre pour être bien avec mon fils etc ...mais j ai peur qu ayant les moyens financier plus important que moi il ne gagne la garde ...que dois je faire pour me protéger ? Ainsi que respect et les choix de notre enfant ? Il me menace en stipulant que le juge regardera mes relevés bancaires etc et que je devrais des comptes de ce que j aurais pu prétendre avoir dépenser pour notre fils en 9ans...etc ...lui il payer le crédit du tout que l on avait sur notre tête edf GDF etc ...que lui a subvenu à sa manière mais que moi je n au rien fait...or j ai autant survenu aux besoins de notre enfant car tout le reste c est moi avec mes salaires etc ...il essaye de me faire peur afin de marquer a "pension demandée 200e"..que dois je faire ? Accepter mais au moins mon fils aura une stabilité et non ballotté pour 1 garde partagée ou faire autre chose ? Aidez moi svp ...
Cordialement
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Messages postés
341
Date d'inscription
mardi 25 décembre 2018
Dernière intervention
18 janvier 2019
50
0
Merci
En résidence alternée, si les revenus des parties sont très différents, une pension alimentaire peut être imposée.

Si chacun déclare l'enfant à sa charge fiscalement, elle ne sera pas à déclarer.

Peut être de quoi faire réfléchir mr?
Lilou.24
Messages postés
2
Date d'inscription
dimanche 6 janvier 2019
Dernière intervention
6 janvier 2019
-
Mais au fond il ne souhaite pas la garde alternée c est juste une manière de l intimider et de signer l officialisation homologuée " avec 200e" de pension !! Puis je dans cette officialisation marquer que pour la pension" le montant sera à déterminer avec le père en fonction se ses revenus " ????
goyave27
Messages postés
341
Date d'inscription
mardi 25 décembre 2018
Dernière intervention
18 janvier 2019
50 -
Même si l'assistance d'un avocat n'est pas obligatoire, dans votre situation, elle est conseillée.

Regardez si vous pouvez prétendre à l'aide juridictionnelle.
Commenter la réponse de goyave27
Dossier à la une