Intérêt d'huissier et demande d'augmentation des échéances

- - Dernière réponse : Marley-18
Messages postés
7343
Date d'inscription
jeudi 4 janvier 2018
Dernière intervention
17 janvier 2019
- 4 janv. 2019 à 11:08
Bonjour,
Une injonction de payer du 20/10/2011 pour un montant de 12000 euros est exécutée depuis début 2012 à hauteur de 100 euros par mois, que jai toujours honoré. A ce jour, ces mensualités couvrent autant la dette qui diminue de peu puisqu'elle couvre aussi les intérêts facturés par l'huissier. Depuis 2 mois, l'huissier me demande d'augmenter mes échéances alors que mes capacités financières ne me le permettent pas.
Ne souhaitant vraiment pas en arriver au plan de surendettement , que puis je faire ? Les intérêts sont ils contestables ? L'huissier a t il réellement tous les pouvoirs en terme de fixation du montant des échéances ?
Merci de votre réponse
Cdlt
Sophie
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
7343
Date d'inscription
jeudi 4 janvier 2018
Dernière intervention
17 janvier 2019
2658
1
Merci
Bonjour,

Les intérêts sont LEGAUX et non contestables, il est bien évident que si vos versements mensuels sont faibles, les intérêts seront élevés..c'est la logique même.

C'est le créancier qui accepte ou non le montant de vos mensualités, l'huissier n'est qu'un exécutant.


Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 24374 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de Marley-18
Messages postés
1
Date d'inscription
vendredi 4 janvier 2019
Dernière intervention
4 janvier 2019
0
Merci
Merci de votre reponse. Oui la politesse cela va de soit en revanche j'ai lus que les intérêts pouvait faire l'objet de contestation 5 ans après le prononcé de l'injonction.
Qu'en est il en fait ?
Commenter la réponse de Sophiecamillelena
Messages postés
7343
Date d'inscription
jeudi 4 janvier 2018
Dernière intervention
17 janvier 2019
2658
0
Merci
Pas tout à fait...ils sont prescrits s'ils n'ont pas été payés...si cette injonction de payer était restée dans un tiroir depuis 6 ans, vous ne devriez que 5 ans et non 6.
Commenter la réponse de Marley-18
Dossier à la une