Exclusion pour harcèlement

- - Dernière réponse : Schnuckilein
Messages postés
3
Date d'inscription
mardi 4 décembre 2018
Dernière intervention
4 décembre 2018
- 4 déc. 2018 à 13:14
Bonjour,
Mon fils souffre de troubles psychiques. Il est travailleur handicapé , touche l ' AAH . Il a sonné souvent chez 2 voisines pour parler avec elles.Elles ont déposé plainte pour harcèlement. L ' agence de location veut que mon fils parte au plus vite pour ne pas avoir de frais d avocat et dit qu' il teisue 2 ans de prison et 30.000 euros de frais. Il sera hospitalisé prochainement pour l ' obliger à prendre un traitement. Que faire ?
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
8612
Date d'inscription
vendredi 12 avril 2013
Dernière intervention
15 décembre 2018
1
Merci
Bonjour

Si il a juste sonné pour discuter ce n'est pas du harcèlement !! Donc de ce que vous nous dites il ne risque rien du tout.

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances a aidé 14811 internautes ce mois-ci

dna.factory
Messages postés
17408
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 décembre 2018
-
Ca dépend.
Si il a sonné une ou deux fois, c'est une chose.
Si il sonne tous les jours, plusieurs fois par jour, alors que les personnes ont clairement demandé à ce qu'il ne le fasse plus, c'en est clairement une autre.

Ca veut dire quoi 'prochainement' ? Il sera hospitalisé dans un mois ? Ou vous allez y réfléchir dans un an ?
Si l"hospitalisation de votre fils est déja prévue, dites vous qu'un jugement a peu de risques de générer des peines pires que cette hospitalisation et obligation de soin.
(sauf bien sur si il y a des élément dont nous n'avons pas connaissance)
Ne serait-ce que par l'absence de preuve.

Personnellement, je vous invite à communiquer avec l'agence et avec les voisines, en leur expliquant que vous avez déjà pris les mesures qui s'imposent.
Schnuckilein
Messages postés
3
Date d'inscription
mardi 4 décembre 2018
Dernière intervention
4 décembre 2018
-
Merci de m ' avoir répondu.
Schnuckilein
Messages postés
3
Date d'inscription
mardi 4 décembre 2018
Dernière intervention
4 décembre 2018
-
Réponse à dan.factory 4 :
Merci pour votre réponse. Le médecin du CMP attend qu' une place se libère pour hospitaliser mon fils sous contrainte. Je pense que c ' est imminent. Il a sonné très souvent chez ses voisines, une fois même la nuit. Nous avons reçu la plainte enregistrera commissariat. Le bailleur veut qu' il quitte les lieux au plus vite, dans un mois si possible. Il faudrait qu' il vive dans un foyer je pense mais il n ' y a pas de place....Nous ne pouvons pas le loger et sommes démunis car il risquerait de sonner à nouveau dans une autre location, tant qu un traitemenrt n ' aura pas agi. Il refuse tout traitement....
Merci d ' avance pour votre aide.
dna.factory
Messages postés
17408
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 décembre 2018
-
Le bailleur veut qu' il quitte les lieux au plus vite, dans un mois si possible.
Et moi je voudrais coucher avec Emma Watson.

Effectivement, c'est dans l’intérêt du bailleur que votre fils quitte le logement au plus vite, malheureusement, ce n'est pas aussi simple.
Son bailleur ne peut pas expulser votre fils sans jugement, et même dans ce cas, je ne suis pas sur qu'il puisse mettre fin au bail en cour.

Je pense que c ' est imminent.
Comme mon augmentation d'après mon chef.
Du moins, c'est ce qu'il me dit tous les mois depuis deux ans, mais il a l'air sincère quand il le dit.

Dire que votre fils sera interné le 15 janvier vous assurerait de la compréhension de tous les interlocuteurs.
Dire que votre fils sera interné le 2 avril, c'est plus compliqué pour les personnes harcelée, mais au moins ça donne un objectif.
Mais dire 'bientôt, soon(tm), promis c'est imminent...'
Ca marche un temps... et même si vous êtes sincère, ça risque de plus marcher à un moment.

Pour le coup, la plainte est presque à votre avantage, pour accélérer les démarches.

en résumé : si vraiment votre fils va être interné de façon 'imminente' (moins de 2 mois), laissez courir, personne ne pourra rien faire, et n'importe quel jugement 'pénal' aboutirait de toute façon à l'internement/obligation de soin de votre fils.
Commenter la réponse de Ysabe_l
Messages postés
3
Date d'inscription
mardi 4 décembre 2018
Dernière intervention
4 décembre 2018
0
Merci
Réponse à dna factory : le médecin m ' a dit que l ' hospitalisation serait faite dans moins de 15 jours. Il cherche une place.
Merci beaucoup pour votre réponse !
Commenter la réponse de Schnuckilein
Dossier à la une