Releves bancaires

- - Dernière réponse : rambouillet41
Messages postés
3756
Date d'inscription
mercredi 27 janvier 2016
Dernière intervention
15 décembre 2018
- 3 déc. 2018 à 17:00
Bonjour,

Faisant partie du CS j'ai demandé au syndic de m'envoyer les 3 derniers relevés bancaires de la copro, après 2 relances je n'ai pas obtenu de réponse. Que dois je en conclure ?
Merci
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

Messages postés
3756
Date d'inscription
mercredi 27 janvier 2016
Dernière intervention
15 décembre 2018
0
Merci
Bonjour,

Le syndic ne peut pas envoyer les relevés bancaires comme tous autres documents, à tous les membres du CS. En général, il envoie au président(e) du CS. Peut-être l'a-t-il fait ? avez vous demandé au président(e).

le texte dit ceci : "Le syndic met à disposition du conseil syndical une copie des relevés périodiques du compte, dès réception de ceux-ci. " il ne dit pas "des membres du conseil syndical"...
Je ne connaissais pas le texte. Par contre, lorsque je lui en ai fait la demande il y a 2 mois il me les a envoyé et le président ne les a pas. Je vous juste gardé un oeil sur les comptes, mais comme Gayomi peut être à t-il d'autres urgences à traiter. Et merci pour vos réponse
Commenter la réponse de rambouillet41
Messages postés
4566
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Dernière intervention
15 décembre 2018
0
Merci
Que le syndic a du retard dans le traitement de ses dossiers ? Qu'il est négligent ? Que votre demande à été classée non urgente ? Qu'il fait exprès de ne pas vous répondre ? Comment voulez-vous que nous ayons la réponse à votre question ?
Commenter la réponse de Gayomi
Messages postés
24257
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2014
Dernière intervention
15 décembre 2018
0
Merci
Bjr

que conclure
Que vous devirez appliquer la loi à la lettre à savoir

1) les modalités de consultation son imposées par un vote en AG - les relire - ce n'est pas " à tous moment" et certainement pas vous les envoyer (essayer d'aller consulter sur place)
2) la loi ne donne qu'une seule obligation à un CS : organiser la concurrence tous les trois ans sur le syndic ! Ne pasl e fiare est la seule faute qui peut conduire au tribunal un membre du CS !!!!
anemonedemer
Messages postés
9390
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Dernière intervention
15 décembre 2018
-
Non là vous faites erreur....
Poisson92100
Messages postés
24257
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2014
Dernière intervention
15 décembre 2018
-
bjr
erreur sur quoi ?
- les modalités de consultation - c'est le décret de 1967

- la mission du Cs est à l'art 25 de la loi de 65 (modifié en 2015)
Une seule obligation (et des "peut" en sus)
anemonedemer
Messages postés
9390
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Dernière intervention
15 décembre 2018
-
Erreur sur tout.
Relisez la loi de 1965.
Notamment l'article 21 (et pas l'article 25) qui définit le rôle du CS.
Et en particulier dit que :
Le conseil syndical reçoit sur sa demande, communication de tout document intéressant le syndicat.
Poisson92100
Messages postés
24257
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2014
Dernière intervention
15 décembre 2018
-
ben non c'est faux
rambouillet41
Messages postés
3756
Date d'inscription
mercredi 27 janvier 2016
Dernière intervention
15 décembre 2018
-
et en quoi, est ce faux ? car c'est bien l'article 21 de la loi qu'anemonedemer a cité ....
Commenter la réponse de Poisson92100
Messages postés
9390
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Dernière intervention
15 décembre 2018
0
Merci
Bonjour
Organisez vous entre membres du CS pour demander accès aux documents comptables.
Vous pouvez accéder à tout moment selon la loi mais soyez cohérents et structurés.. Ce sera plus efficace.
Et personne ne va en prison pour une absence de mise en concurrence du syndic !!!!
Poisson92100
Messages postés
24257
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2014
Dernière intervention
15 décembre 2018
-
ben non l'art 25 (comme 24 et 26) c'est les majorités en AG !!!!


"Article 21

•Modifié par LOI n°2015-990 du 6 août 2015 – art. 88 (V)


Dans tout syndicat de copropriétaires, un conseil syndical assiste le syndic et contrôle sa gestion.

En outre, il donne son avis au syndic ou à l’assemblée générale sur toutes questions concernant le syndicat, pour lesquelles il est consulté ou dont il se saisit lui-même. L’assemblée générale des copropriétaires, statuant à la majorité de l’article 25, arrête un montant des marchés et des contrats à partir duquel la consultation du conseil syndical est rendue obligatoire. A la même majorité, elle arrête un montant des marchés et des contrats autres que celui de syndic à partir duquel une mise en concurrence est rendue obligatoire.

Tous les trois ans, le conseil syndical procède à une mise en concurrence de plusieurs projets de contrat de syndic avant la tenue de la prochaine assemblée générale appelée à se prononcer sur la désignation d’un syndic, sans préjudice de la possibilité, pour les copropriétaires, de demander au syndic l’inscription à l’ordre du jour de l’assemblée générale de l’examen des projets de contrat de syndic qu’ils communiquent à cet effet. Toutefois, le conseil syndical est dispensé de procéder à cette mise en concurrence lorsque l’assemblée générale annuelle qui précède celle appelée à se prononcer sur la désignation d’un syndic après mise en concurrence obligatoire décide à la majorité de l’article 25 d’y déroger. Cette question est obligatoirement inscrite à l’ordre du jour de l’assemblée générale concernée.

Le conseil syndical peut se prononcer, par un avis écrit, sur tout projet de contrat de syndic. Si un tel avis est émis, il est joint à la convocation de l’assemblée générale, concomitamment avec les projets de contrat concernés.

Lorsque la copropriété n’a pas institué de conseil syndical, la mise en concurrence n’est pas obligatoire.

Il peut prendre connaissance, et copie, à sa demande, et après en avoir donné avis au syndic, de toutes pièces ou documents, correspondances ou registres se rapportant à la gestion du syndic et, d’une manière générale, à l’administration de la copropriété.

Le conseil syndical reçoit sur sa demande, communication de tout document intéressant le syndicat.

Les membres du conseil syndical sont désignés par l’assemblée générale parmi les copropriétaires, les associés dans le cas prévu par le premier alinéa de l’article 23 de la présente loi, les accédants ou les acquéreurs à terme, leurs conjoints, les partenaires liés à eux par un pacte civil de solidarité, leurs représentants légaux, ou leurs usufruitiers. Lorsqu’une personne morale est nommée en qualité de membre du conseil syndical, elle peut s’y faire représenter, à défaut de son représentant légal ou statutaire, par un fondé de pouvoir spécialement habilité à cet effet."


le syndic "peut" etc verbe qui indique qu'il n'y est pas obligé - "sur sa demande" indique qu'il n'y a aucune obligation de le demander
La seule action qui n'est pas optionnel c'est organiser la concurrence
Poisson92100
Messages postés
24257
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2014
Dernière intervention
15 décembre 2018
-
je n'ai jamais dit qu'un Cs irai en prison pour ne pas avoir fait son travail (et d'ailleurs le conseil n'ayant pas de personnalité c'est les individus qui peuvent éventuellement etre poursuivit
Par contre comme la loi arrive à 3 ans il sera intéressant d'avoir les jurisprudences
(pour moi c'est plus une question de nullité d'AG voire de nullité de l'action du syndic ou de préjudice causé à un tier)


PS je connais en revanche 2 président de Cs qui ont été poursuivit au pénal pour des faits tournant autour du fait d'avoir considéré qu'ils pouvaient donner des ordres à des employés de la copro, l'une condamnée, l'autre décédé avant d'etre" condamnée
Commenter la réponse de anemonedemer
Dossier à la une