Porter plainte sans preuves ?

AlyWolf 1 Messages postés jeudi 5 juillet 2018Date d'inscription 5 juillet 2018 Dernière intervention - 5 juil. 2018 à 12:59 - Dernière réponse : dna.factory 16938 Messages postés mercredi 18 avril 2007Date d'inscriptionContributeurStatut 25 septembre 2018 Dernière intervention
- 5 juil. 2018 à 13:23
Bonjour,

Je me permet de venir vous voir car j’aurais une question à poser.

Hier soir, aux alentours de 23h40, un homme est venu sonné chez moi après avoir fait de même chez mes voisins.

Il m’a accusé d’avoir jeté un sceau d’eau par la fenêtre sur des gens qui passaient alors que bon, ont a tous autre chose à faire à cette heure-ci.

Il ne m’a pas laissé le temps de parler qu’il m’a dit qu’il allait porter plainte et que j’aurais des nouvelles de sa part. En sachant que je suis au deuxième étage d’un immeuble de trois.

Un autre point me perturbe. Cet homme a ajouté que quand il avait sonné, j’avais éteins mes lumières alors que tout était allumé en mode Versailles et que la seule chose que j’avais arrêté était la télé..

Voilà voilà, du coup, je me demandais s’il fallait que j’appelle également la gendarmerie pour les prévenirs de cet incident.
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Meilleure réponse
dna.factory 16938 Messages postés mercredi 18 avril 2007Date d'inscriptionContributeurStatut 25 septembre 2018 Dernière intervention - 5 juil. 2018 à 13:23
1
Merci
Porter plainte pour quoi ?
Le code pénal ne contiens aucun article relatif à 'jeter un seau d'eau par la fenêtre sur des gens qui passent'.
La seule plainte au pénal ici nécessiterait de prouver le caractère raciste ou homophobe de l'acte (par exemple si "vous" aviez jeté un seau d'eau sur un couple d'hommes qui se tenaient la main. Ou sur des 'africains' en disant quelque chose de l'ordre de 'voila pour vous laver les singes'*)
Au quel cas, il ne sera pas porté plainte pour 'avoir jeté un seau d'eau', mais pour racisme ou homophobie.

Donc aucune plainte au pénal.
Au privé, on peut faire ce qu'on veut, mais la loi en France est claire.
C'est à l'attaquant que revient la charge de la preuve.

Si cette personne veut vous assigner en justice, si elle veut porter plainte, elle doit prouver deux choses.
Que l'acte en question a bien eu lieu et que c'est vous qui l'avez commis.

Donc vous prenez pas la tête pour ça, vous ne risquez absolument rien.

*
C'est un exemple, qui ne reflète pas mon opinion et encore moins celle du site.

Merci dna.factory 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 13492 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de dna.factory

Dossier à la une