Litige néoliane

mr.virago - 13 mars 2018 à 12:21 - Dernière réponse : gitane2229 356 Messages postés mardi 27 février 2018Date d'inscription 17 mai 2018 Dernière intervention
- 13 mars 2018 à 12:55
Bonjour,
Je suis comme vous j'ai été le vendredi 9 mars 2018 me demandant si je souhaitais toujours adhérer j'ai été surpris je leu ai dit que je n'avais rien demander la dame me réponds si vous nous avez donné l'autorisation électronique de demande de prélèvements je lui ai répondu non .
Ils m'ont prélever de 45 euros pour une prestation remboursement hospit je l'es appellent lundi et il me renvoie sur un courtier Muse que je ne connais pas j'essaie d'appeler ce courtier comme par hasard le numéro n'est plus attribué je les rappelle je leur dit ils me répondent faite un courrier au service réclamation ce que j'ai fait avec un courrier envoyé par la poste en recommandé et j'ai fait opposition aux prélèvements .
J'ai envoyé 4 courriers soit par mail soit par la poste et je vais porter plainte et j'ai pris contact avec UFC que choisir. Ensuite on verra ce qu'il va se passer ???
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

gitane2229 356 Messages postés mardi 27 février 2018Date d'inscription 17 mai 2018 Dernière intervention - 13 mars 2018 à 12:55
0
Merci
Bonjour.
Vous avez très certainement fourni vos coordonnées bancaires qui leur ont permis d'effectuer le prélèvement sur votre compte. Avez-vous gardé leurs sms ou mails de leurs envois et de vos réponses, qui prouveraient votre non-adhésion ? Ce sont les seules preuves qui vous permettraient de vous défendre.

Si, malgré tout, vous n'aviez pas gain de cause, sachez que le jour où vous voudrez les quitter, ça risque d'être tout aussi difficile ; Respectez scrupuleusement la forme (LA AR), et le fond (délai préavis, date de cessation du contrat, références du contrat...).

Cordialement
Commenter la réponse de gitane2229
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une