évacuation d'une chaudière à condensation dans conduit général [Résolu]

momone14 - 15 janv. 2018 à 11:45 - Dernière réponse : rambouillet41 2975 Messages postés mercredi 27 janvier 2016Date d'inscription 12 juillet 2018 Dernière intervention
- 15 janv. 2018 à 13:47
Bonjour, Une nouvelle propriétaire vient de remplacer la chaudière à gaz d'origine par une chaudière à condensation. Le conduit d'évacuation a été installé à l' intérieur du conduit principal de l'immeuble. Cette chaudière n'a bien entendu été installée sans aucune demande aux autres propriétaires. Y a t'il un danger pour les autres propriétaires situés sur le même conduit vu la place prise par cette conduite ?
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

0
Merci
Bonjour,

Les condensats acides, attaquent le béton ou le métal du conduit d’eaux usées.
Voir si l'installation est conforme.
Question cependant, hors sujet sur un forum de droit.
Commenter la réponse de Misha-dok
Rochat1 10374 Messages postés jeudi 3 mars 2011Date d'inscription 29 juin 2018 Dernière intervention - 15 janv. 2018 à 12:10
0
Merci
Bonjour,

Je crois comprendre que votre chauffagiste a introduit un tuyau dans un conduit de cheminée lequel est utilisé par d'autres personnes ?

Si tel est le cas, vous devenez responsable d'une installation dangereuse. L'évacuation d'une chaudière à condensation doit être réalisée directement sur les murs extérieurs.
Commenter la réponse de Rochat1
0
Merci
Bonjour; C'est bien ce que je pensais, j'en ai donc averti les autres propriétaires surtout ceux qui se situent sous et sur cet appartement . Merci beaucoup.
Commenter la réponse de momone14
rambouillet41 2975 Messages postés mercredi 27 janvier 2016Date d'inscription 12 juillet 2018 Dernière intervention - 15 janv. 2018 à 13:47
0
Merci
Bonjour,

Je ne vois pas bien comment le double tuyau a pu être installé dans la gaine commune et on espère qu'elle n'est pas raccordée à une VMC gaz....
Commenter la réponse de rambouillet41
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une