Invalidité cause accident de la voie publique

FOLGY - 23 déc. 2017 à 12:10 - Dernière réponse : Motard92 734 Messages postés jeudi 21 avril 2016Date d'inscription 25 avril 2018 Dernière intervention
- 29 déc. 2017 à 18:02
Bonjour,
Je me permet de vous contacter ,voilà j'ai eu un accident de la voie publique en 1984 ,cet accident a engendré beaucoup d'interventions chirurgicales sur ma jambe gauche ,j'ai fait un staphylocoque doré ,et maintenant je me retrouve dans un fauteuil roulant
J'ai déposé mon dossier chez une avocate à ROUEN qui m'avait garantie que je toucherais un bon pecule vu mon dossier .
cela fait 3ans 1/2
Au jour d'aujourd'hui cet avocate ne répond plus à mes messages,ignore mes mails,ne va pas chercher mes recommandés ect je suis pas très argenté alors elle m'a proposer de prendre sa commission sur le pécule qu'elle m'obtiendrais .
N'ayant pas de nouvelles que dois faire
j'ai peur si je lui retire le dossier qu'elle me fasse réglées ses honoraire et financièrement je ne peux pas
Que dois faire .MERCI
Afficher la suite 

4 réponses

Répondre au sujet
rosieres1 4163 Messages postés samedi 11 janvier 2014Date d'inscription 25 avril 2018 Dernière intervention - 23 déc. 2017 à 16:23
0
Utile
Bonjour,
Vous pouvez saisir le bâtonnier mais êtes vous certain qu'il n'y a pas prescription pour agir?
Commenter la réponse de rosieres1
0
Utile
1
oui car lorsque j'ai déposé mon dossier il y a 3 ans 1/2 le dossier etait réouvert pour 30ans
rosieres1 4163 Messages postés samedi 11 janvier 2014Date d'inscription 25 avril 2018 Dernière intervention - 24 déc. 2017 à 14:44
La procédure devait impérativement être lancée avant l'expiration du délai de 30 ans soit date de l'accident: ??1984 +30ans= ??2014;
Commenter la réponse de folgy
Motard92 734 Messages postés jeudi 21 avril 2016Date d'inscription 25 avril 2018 Dernière intervention - 29 déc. 2017 à 18:02
0
Utile
Bonjour
Pourquoi avoir déposer un dossier il y a 3 ans 1/2
En quelle année avez vous eu le staphylocoque doré ?
Commenter la réponse de Motard92
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une