Comment gérer des voisins bruyants ?

Signaler
Messages postés
3
Date d'inscription
mardi 30 août 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
12 décembre 2017
-
 jacques -
Bonjour tout le monde,
Je vous explique mon soucis : je suis une étudiante vivant en appartement avec ma mère depuis 3 ans. Jusqu'ici tout allait bien jusqu'à la semaine dernière où deux voisins ont emménagé en dessous après le départ de nos anciens voisins. C'est un jeune couple de cassos, appelons-les Kévin et Kimberley. Donc les voisins ont deux enfants de moins de 3 ans, les enfants font beaucoup de bruit, et de plus, Kévin et Kimberley parlent très fort, ce qui fait que nous entendons toute leur vie, dès 7h le matin (quand je travaille la nuit, vous imaginez que mon temps de sommeil soit très réduit).
J'ai donc décidé de leur mettre un mot dans leur boite aux lettres un midi puisqu'ils m'avaient réveillée tôt, pour leur dire gentiment de parler moins fort le matin. Pas de réponse, toujours autant de bruit.
La semaine passe (toujours dans le bruit bien évidemment) et je décide de réviser mes partiels à la bibliothèque pour être tranquille. Seulement aujourd'hui nous sommes dimanche, bibliothèque fermée, les voisins très bruyants, je vais frapper à leur porte pour leur demander de faire moins de bruit.
Kévin ouvre le porte et me parle très mal, du style "notre fille est hyperactive c'est dur à gérer" pas de souci, je comprends et leur demande de parler moins fort. Réponse de Kévin "Tu sais ce que c'est hyperactive ?" (bah oui abruti), il m'a ensuite dit "C'est toi qu'à mis un mot l'autre jour ? Fallait venir direct frapper à la porte hein" (ouais sauf que quand t'es pas là je peux pas venir, et ensuite là je viens de venir frapper à ta porte...) bref des voisins vraiment pas sympas, gros cassos, qui enfument l'entrée de l'immeuble à chaque fois qu'ils ouvrent leur porte d'appartement, qui ont toujours les volets fermés, je ne suis pas sûre que ce soit un bon environnement pour deux enfants... Bref ce n'est pas mon problème, je veux juste les faire taire, puisque la méthode gentille de discussion ne fonctionne pas, je voudrai savoir si vous pouviez me donner des idées ?
Je ne pense pas que la police puisse faire quelque chose, ils ne font pas de tapage nocturne puisqu'à 7h le matin c'est légal. Je suis vraiment à bout, j'aimerai bien les faire taire, limite les faire dégager, voilà j'attend vos conseils !
Bonne fin de journée à vous

4 réponses

Bonjour
'ils ne font pas de tapage nocturne puisqu'à 7h le matin c'est légal'
Il n'y a pas de droit au tapage diurne, le bruit doit être limité aux bruits normaux de la vie de jour comme de nuit, ne doit pas être gênant du fait de son intensité ou de sa répétition.
Donc s'il y a abus à 7h du matin vous pouvez appeler la police comme à minuit ! (Je ne parle pas d'enfants qui vivent normalement, même un peu bruyants on ne peut pas les empêcher de vivre, hein !)
Et si ça continue vous envoyez une LRAR à votre propriétaire pour lui demander de faire le nécessaire pour que vous puissiez jouir paisiblement de votre logement.
En attendant 2 boules Quies sont d'un coût tout à fait accessible, et d'une efficacité immédiate...

Et arrêtez un peu avec cette terminologie péjorative de "cassos" ; tout le monde peut se retrouver un jour au fond du seau, à avoir besoin des aides sociales, et alors, si ça vous arrive, allez vous apprécier qu'on vous traite de "cassos" ? Ce dédain est insupportable !
Messages postés
3
Date d'inscription
mardi 30 août 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
12 décembre 2017

Bonjour, merci de votre réponse, je vais faire le nécessaire !
Je m'excuse pour la formulation, je ne parlais de pas de ce terme de manière financière.
Bonne journée !
Utilisateur anonyme >
Messages postés
3
Date d'inscription
mardi 30 août 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
12 décembre 2017

je ne parlais de pas de ce terme de manière financière.
Quelle que soit la manière, c'est un terme très péjoratif dont on abuse souvent juste parce qu'on n'apprécie pas la manière de vivre ou d'être de quelqu'un ; rien ne le justifie, chacun est libre de vivre et d'être comme il l'entend ; il suffit qu'il respecte aussi les droits des autres. Et rien ne vous permet de l'insulter.
Bonjour
Je suis vraiment à bout
Essayez de vous trouvé une colocation & chambre étudiante a louer proche de votre travail
J'aimerai bien les faire taire, limite les faire dégager
Seul un jugement ou mesure d'expulsion pourrais faire libéré le logement des occupants
Si l'immeuble es ancien et que il y as pas d'insonorisations pour ne pourrez rien faire.
Par courtoisie demandez a votre voisins si ils peuvent mettre des tapis ou des chaussons pour réduire le bruit
Bourses & aides financières :
http://www.etudiant.gouv.fr/pid33628/vos-aides-financieres.html
Messages postés
3
Date d'inscription
mardi 30 août 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
12 décembre 2017

Bonjour, je vis avec ma mère, je ne vais pas la laisser seule, surtout que dans ma ville il n'y a pas beaucoup de chambres étudiantes
Effectivement il n'y a pas vraiment d'insonorisation, nous entendons sur les cris des parents et des enfants, pas leurs bruits de pas
Merci de votre réponse
Messages postés
4
Date d'inscription
mercredi 27 décembre 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
27 décembre 2017

Bonjour
à propos d'un des élément suggéré par MimiMouette

Et si ça continue vous envoyez une LRAR à votre propriétaire pour lui demander de faire le nécessaire pour que vous puissiez jouir paisiblement de votre logement.

Le propriétaire n'est pas responsable des troubles de voisinages occasionnées par des locataires d'un appartement ne lui appartenant pas.

Si votre appartement et celui des personnes du dessous ont le même propriétaire (comme par exemple géré par un organisme hlm), là effectivement vous pouvez leur faire part des problèmes.

Peut-être un LRAR aux locataire avec un contenu cordial, et même si il est peu probable que cela soit utile, vous pouvez peut-être dans un deuxième temps faire appel à conciliateur de justice.

Et voir aussi, si d'autres personnes de l'immeuble se plaignent d'eux aussi, et dans ce cas faire une pétition, pour les obliger à faire moins de bruits, par contre "les faire dégager" me parait un peu extrème, même si je peut comprendre votre exaspération :)

Je vous souhaite par avance une bonne année 2018 avec un règlement positif pour votre Problème de bruit
bonjour, Même en étant locataire, vous pouvez signaler les faits au syndic, en lui demandant de bien vouloir contacter le propriétaire du logement des voisins du dessus. Vous pouvez signaler aussi que l'odeur de cigarette est incommodante dans les couloirs.

Ces gens doivent être suivis par les services sociaux et être visités par des travailleurs sociaux. Il faudrait voir de ce côté là, s'il ne serait pas possible de les faire agir auprès de ces personnes pour qu'ils se calment un peu.

Il y a souvent un tuteur dans ces cas là. Si on arrive à joindre le tuteur, ça peut apporter ses fruits. Le propriétaire de ce logement doit être au courant.

S'il y avait d'autres personnes qui se plaignent, ça aurait plus de poids. Il faut dire que souvent les propriétaires mettent du carrelage au sol alors qu'il n'y en avait pas à l'origine et que le règlement de copropriété l'interdit. Et avec ça, on entend bien les bruits.
Dossier à la une