Offre d'achat au prix du mandat refusé et vendue moin chère

Résolu
Cebo - 24 oct. 2017 à 10:58
 jcm - 2 juil. 2019 à 15:10
Bonjour,
Après avoir visité une maison j'ai fait une offre d'achat au prix du mandat 330000€ (Je précise que j'étais le premier à visité et j'ai tout de suite fait l'offre pour être sûr d'avoir le bien)malgré ça l'agent qui a un mandat exclusif a continué les visites après plusieurs relance de ma par 2 semaines plus tard il m'appelle pour me dire qu'il vend à un quelqu'uns d'autre je lui dit qu'ils n'a pas le droit lui fait parvenir une lettre recommandée avec accusé il me fait parvenir une lettre de son avocat qui me dit d'arrêté de le harceler alors que je l'ai appelé qu'une fois et qu'il vend à qui il veux et aujourd'hui je m'aperçois sur le site de l'agence qu'un compromis a été signé à 320000€ 10000€ de moins que mon offre
A t'il le droit puis-je l'attaquer en justice ?
Ps dsl pour les fautes et les ponctuations
A voir également:

6 réponses

kasom Messages postés 31085 Date d'inscription samedi 25 septembre 2010 Statut Modérateur Dernière intervention 24 janvier 2023 8 419
24 oct. 2017 à 12:04
Bonjour

A t'il le droit
OUI

puis-je l'attaquer en justice ?

Non, car votre article 1583 ne joue pas ici

En effet l'agent immobilier n'est qu'un intermédiaire, si vous faites une offre au prix du mandat le vendeur est obligé de vendre SI l'agent immobilier lui demande de respecter son mandat , car sinon il peut demander des dommages et intérêts

certains de mes clients ont voulu attaquer agent immobilier et vendeur au tribunal, pour l'instant aucun n'a gagné

5
Si l'offre est la première et au prix, on peut supposer que la vente est parfaite et que le vendeur, entre deux offres identiques et sous condition suspensive, aura du mal à justifier sa prédilection pour la seconde. Sauf peut être si l'agent immobilier ne l'a pas informé des obligations du vendeur, dont la réalisation de la fameuse rencontre sur le prix et la chose. Dans le cas, c'est pire parce que finalement la vente est réalisée pour un montant inférieur, il y a nouille sous roche...
Je pense donc qu'on doit pouvoir agir sur le terrain de la responsabilité professionnelle de l'agent immobilier et celle de la vente parfaite et donc du préjudice subi par le refus du vendeur.
À défaut d'obtenir le bien, une action sur le terrain de la perte de chance peut être.
0
Cebo > Marie
24 oct. 2017 à 13:20
Merci marie
A quoi servent les lois si elle ne sont pas appliqués
Peut-être qu'ils y a eu dessous de table pourquoi vendre a 320 alors qu'on a une offre au prix ??
0
kasom Messages postés 31085 Date d'inscription samedi 25 septembre 2010 Statut Modérateur Dernière intervention 24 janvier 2023 8 419 > Cebo
24 oct. 2017 à 13:44
Si l'offre est la première et au prix, on peut supposer que la vente est parfaite

NON NON NON

ce ne serait le cas que dans le cadre d'une vente de particulier à particulier ; c'est agaçant de devoir se répéter deux fois ...

on peut supposer

évitez des désillusions ....
0
Quelle nuance entre une vente de particulier à particulier et une vente par entremise d'un agent?
0
kasom Messages postés 31085 Date d'inscription samedi 25 septembre 2010 Statut Modérateur Dernière intervention 24 janvier 2023 8 419 > Marie
24 oct. 2017 à 13:49
il vous suffit de relire mes réponses, vous répondez sans lire les autres réponses précédentes ??

justement vous ne savez pas la différence, pourquoi supposer alors que vous n'y connaissez rien ??
0