RSA et poly-arthrite rhumatoïde

rose9769 Messages postés 2 Date d'inscription lundi 23 octobre 2017 Statut Membre Dernière intervention 23 octobre 2017 - 23 oct. 2017 à 11:07
 Pas disponible - 23 oct. 2017 à 13:10
Bonjour,
Depuis pas mal d'années j'ai eu la poly-arthrite rhumatoïde, j'ai été en rémission, rare des douleurs seulement avec effort. Mais depuis l'année dernière, je souffre du bas de dos. Cette année, je souffre des deux épaules, mon médecin généraliste suspectait la PR, alors il m'a renvoyé vers mon rhumatologue. Après des prises de sang, résultat est positif.
Mais à ce jour, depuis 2 semaines je ne dors plus avec les douleurs de mes épaules. Mon index droit a commencé à faire mal et gonflé...les jours suivant les autres doigts semblent atteints aussi de l'arthrose avec deformation, les deux poignets douleurs et enflés pareil, le genou qui craque ou cloque. La maladie a un impact sur le physique et moralement je commence à baisser de forme.
Pole emploi a informé la CAF que je ne peux plus travailler, La Caf me demande des comptes. Selon certain dire, on me dit que j'aurai pas dû faire savoir que je suis malade, car la CAF va cesser de me verser le rsa.
Je souhaite savoir si c'est vrai,qu'est-ce qui va se passer ?svp merci
A voir également:

1 réponse

doris33 Messages postés 43398 Date d'inscription jeudi 14 février 2013 Statut Contributeur Dernière intervention 10 juillet 2024 16 550
23 oct. 2017 à 11:10
Bonjour,

Si vous n'êtes plus apte à travailler, il faudrait plutôt faire une demande d allocation adulte handicapé. L Aah est plus élevée que le RSA.

Le RSA suppose être apte à travailler, sauf conditions particulières.
bonjour
Mon point de vue
Doris33 à raison il vous faut demander l'AAH la démarche n'est pas compliquéie faut s'adresser a la MDPH (service qui dépend du conseil départemental) et leur demander un dossier
Mais Si ce n'est pas accepté
La CAF ne va pas retirer votre RSA , on ne peut pas laisser quelqu'un sans revenus
mais il ne faut pas trop se faire d’illusion sur l'AAH ils la donnent de moins en moins en disant que les gens ont toujours le recours au RSA
0
Misha-d'ok > zico
23 oct. 2017 à 11:47
Bonjour,

Avec une reconnaissance en ALD la demande d' AAH passe mieux.
Surtout que cette pathologie entre dans la liste (des ALD).
Voir avec le rhumatologue.
0
rose9769 Messages postés 2 Date d'inscription lundi 23 octobre 2017 Statut Membre Dernière intervention 23 octobre 2017 > Misha-d'ok
23 oct. 2017 à 12:21
Bonjour, merci à vous 3. Justement concenant la AAH, j'ai jamais eu l'occasion de lefaire, vu que j'étais en remission pas mal d'années. Et là ça revient vite forte en douleur voir plus de complication. j'ai même commencé à faire les symptômes de Raynaud que mon médecin dit que c'est lié à la PR. Pour le ALD je l'ai depuis au moins mes 21 ans et j'en ai 48 ans. Merci, je verrai avec mon médecin.
0
Pas disponible > zico
Modifié le 23 oct. 2017 à 13:10
Ouh là... Encore un axiome Zico ? (plaisanterie)

SI, il arrive que l'on laisse les gens sans ressources.

Défaut d'insertion, défaut de subsidiarité, défaut d'éligibilité, etc...

Dans un dossier comme celui-là, la chose est possible... si l'allocataire ne fait pas de démarches pour bénéficier d'une prestation à laquelle elle pourrait avoir droit. Et l'AAH en est une. Principe de subsidiarité du RSA.

Si rose9769 ne peut pas travailler, elle devra le démontrer.

Peut-être qu'il serait opportun de demander un changement de référent, puisque, je le rappelle, l'insertion peut ne pas être professionnelle. Et il semblerait qu'il y ait un problème d'accès aux droits.

Mais c'est l'avis de qqu'un qui décide aussi de fin de droit... (re-plaisanterie)

Bon courage à rose9769
0