Succession de grand parent décédés après un parent [Résolu]

jcf20 1 Messages postés jeudi 14 septembre 2017Date d'inscription 14 septembre 2017 Dernière intervention - 14 sept. 2017 à 15:40 - Dernière réponse : condorcet 25802 Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 24 mai 2018 Dernière intervention
- 15 sept. 2017 à 07:29
bonjour , je vais essayer d’être le plus clair possible.

mon père est décédé en 2014 jusqu'a aujourd’hui la succession n'a jamais été faite nous sommes 3 enfants. concernant le patrimoine de mon père, il n'y a aucun actifs juste des dettes.

ma grand mère est décédée en 2016 et nous sommes(petits enfants) ces héritiers directs avec nos oncles.

ma question est simple est ce qui si on refuse la succession de mon père, est ce qu'on s'assoit sur la succession de ma grand mère décédée après mon père ?
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

condorcet 25802 Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 24 mai 2018 Dernière intervention - 14 sept. 2017 à 15:51
0
Utile
est ce qu'on s'assoit sur la succession de ma grand mère décédée après mon père ?
Réponse négative.
Votre père étant décédé, les petits-enfants deviennent les héritiers directs de leur grand mère paternelle.
La renonciation à celle de votre père ne fait pas barrage à l'acceptation de celle de sa mère.
Commenter la réponse de condorcet
0
Utile
Merci de votre reponse . j aimerais savoir , meme si on a pas fait la renonciation avant la mort de notre grand mere ca tient quand même ?
condorcet 25802 Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 24 mai 2018 Dernière intervention - 15 sept. 2017 à 07:29
meme si on a pas fait la renonciation avant la mort de notre grand mere ca tient quand même ?
Réponse affirmative.
Les successions ne sont pas reliées les unes aux autres.
Vous pouvez même ne pas refuser la succession de votre père et accepter celle de votre grand-mère, sans créer de problème.
Commenter la réponse de Jcf20
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une