Déblocage fond tardif ou comment je me suis fait disputer

Signaler
Messages postés
10
Date d'inscription
mardi 9 juillet 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
22 décembre 2020
-
Messages postés
26019
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
27 septembre 2021
-
Bonsoir à tous,

Je vous expose ici mon interrogation : je suis en union libre avec Madame, nous avons chacun un appartement acquis de nos côtés respectifs il y a plusieurs années. Il y a quatre ans, nous avons acheté une maison commune et conservés nos appartements (qui deviennent alors du locatif). L’ensemble de ces trois biens étaient financés par trois organismes bancaires différents jusqu’en octobre 2016, date à laquelle nous signons trois offres de prêt auprès d’un organisme unique dans le cadre d’une opération de rachat d’offre.

Les offres sont signées et retournées le 10 du mois d’octobre, le compte est approvisionné d’une somme largement suffisante, plus de 20 000 €, ce qui permet de couvrir près de 10 mensualités. Nous avions convenus que nos salaires seraient à terme virés auprès de cet organisme bancaire, mais nous subissons alors une véritable pression de la conseillère pour le faire sans délais, avec un non déblocage des fonds sans motifs contractuel comme moyen de pression.

Nos salaires finissent par être virés chez eux en décembre 2016, les fonds sont débloqués fin décembre. Entre temps, l’assurance emprunteur alors souscrites chez eux a couru et nous avons bien évidement continués de rembourser nos échéances auprès des autres banques, mais à des taux beaucoup plus fort. Entre cette différence d’intérêt et l’assurance versée, nous avons un « préjudice » de presque 3 000 € et je ne compte pas le stress que nous avait engendré cette situation (comme ne pas savoir dans quelles banque seraient prélevés les mensualités puisque nous étions vraiment dans un flou à ce moment).

En décembre, je demande par mail à ma conseillère le motif contractuel de blocage, aucune réponse. Je refais un nouveau mail début juillet auprès d’une nouvelle conseillère (la précédente attendant un heureux évènement) qui me répond téléphoniquement que c’est lié au non versement des salaires. Je lui signifie que sa réponse ne me convient pas puisque le motif invoqué n’est pas contractuel et je lui précise que je vais reposer la question au directeur de l’agence bancaire par recommandée, ce que je fais la semaine dernière.

Jeudi après-midi, je reçois un appel dudit directeur qui m’a clairement savonné (pour ne pas dire houspillé), précisant qu’il était très déçu par ce courrier, que j’avais rompu la confiance, qu’il ne comprenait pas ma démarche, que sa banque nous avait accordé beaucoup d’argent et permis d’en gagner énormément grâce à ce rachat et qu’il ne pouvait évidemment pas débloquer cette importante somme sans la garantie que constitue le versement des salaires, ce à quoi j’ai répondu que la confiance avait déjà été allègrement taclée par la banque dès le début quand elle ne nous a pas cru lorsque nous nous étions engagés à virer nos salaires à terme, c’est-à-dire après que l’ensemble des différents virements de paiements habituelles de notre autre compte soient transférées. Après s’être calmé, et parlé d’autres sujets plus consensuels, il m’a demandé ce qu’il devait faire du courrier, comprendre à demi-mots le mettre à la poubelle ou le transmettre à son siège, service réclamation.

De prime abord, je ne sais que penser d’un directeur de banque qui engueule ses clients (encore que j’ai bien un avis…), son attitude m’a laissé quelque peu interdit, ensuite, je me questionne sur le fond : est-ce ma demande qui est trop chipoteuse (ce que je peux entendre :? ) ou est-ce un coup de pression du directeur pour enterrer mon RAR ?

Je vois trois solutions désormais :
• Lui dire de jeter mon RAR
• Lui confirmer mon RAR
• Lui confirmer mon RAR et changer de banque en conservant nos emprunts chez eux (avec virement mensuel de notre nouvelle banque vers celle-ci.

Et vous, qu’en pensez-vous ??

Merci par avance de votre aide et avis !

Mikaël

3 réponses

Messages postés
26019
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
27 septembre 2021
7 346
Bonjour
Vos prêts sont racheté ou pas aujourd'hui ?
Est ils écrit quelque part cette domiciliation de salaire ?
Bonjour,

A ce jour, les prêts sont racheté.

Nos offres de prêt précisent uniquement que nos écritures de compte doivent permettre le remboursement des échéances, ce qui a été le cas dès le premier jour.

Je n'ai retrouvé aucune mention précisant l'obligation de domiciliation de nos revenus.

Merci de votre aide.

Mikaël
Messages postés
26019
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
27 septembre 2021
7 346
soit vous laissez pisser...soit vous vous plaignez des insultes à la direction de la clientèle
Un changement d'agence est aussi possible