Contravention en Italie

sype-25 1 Messages postés mardi 23 mai 2017Date d'inscription 23 mai 2017 Dernière intervention - 23 mai 2017 à 10:34 - Dernière réponse : djg13 8 Messages postés vendredi 29 décembre 2017Date d'inscription 15 avril 2018 Dernière intervention
- 15 avril 2018 à 15:01
Bonjour,

J’aimerais avoir votre avis sur le sujet ci-dessous :

Je viens de recevoir hier, une lettre recommandée avec accusé de réception ( que j’ai signé ), provenant de la Police Municipale de Turin ( Italie ), me dressant un procès verbal au code de la route, pour « avoir circuler dans une zone pour piètons ou à circulation limitée sans en avoir l’autorisation nécessaire », et cela en date du 04 juin 2016, soit il y a presque un an , et pour un montant de 102,94€.

Je me souviens très bien avoir traverser Turin ce jour là , et être complétement perdu ( je n’ai pas de GPS ) et m’être retrouvé en plein centre ville. Mais à aucun moment, je n’ai vu de panneaux indiquant que j’accédais à une zone interdite, bien que je cherchais désespérément des panneaux indicateurs de direction ( qui n’existent pas dans ce ville ), pour retrouver la route.

Je considère cela comme un véritable racket , et j’envisage de ne pas payer cette contravention.

Etant Français et vivant en France, pouvez vous me dire quels risques j’encours si je ne donne pas suite à cette contravention Italienne ?

Merci d’avance pour votre aide.
Afficher la suite 

2 réponses

Répondre au sujet
kardegil 1688 Messages postés mardi 21 juin 2005Date d'inscription 22 novembre 2017 Dernière intervention - 23 mai 2017 à 11:12
0
Utile
1
Bonjour,

Probablement comme en France, l'amende ne va faire qu'augmenter, puis en final, comme vous ne payer pas, cette somme sera retenu sur votre salaire.
djg13 8 Messages postés vendredi 29 décembre 2017Date d'inscription 15 avril 2018 Dernière intervention - 15 avril 2018 à 15:01
Bonjour, j'ai déjà lu plusieurs fois des réponses péremptoires et définitives telles que la votre mais auriez-vous l'obligeance de citer des textes officiels qui les confirment, si vous en connaissez ? Pour ma part, ce que je lis le plus souvent, c'est qu'aucun état étranger n'a de prérogative de puissance publique pour venir en France vous obliger à honorer un paiement décidé par les lois de ce pays. Par ailleurs, le cas de sype-25 n'est certainement pas isolé et illustre plutôt une pratique quasi-maffieuse d'états voyous pour racketter les touristes. Je vous laisse taper dans Google les mots: "PV zone ZTL Italie", vous serez édifié... Cordialement.
Commenter la réponse de kardegil
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une