Vendre sa place sur le marché [Résolu/Fermé]

- - Dernière réponse :  Stella - 6 mai 2017 à 18:26
Je fais les marche et mon voisin part à la retraite il vend du bazard et va vendre son emplacement a quelqu'un qui vend de la confection femme comme moi ! d âpre la loi pinele à til le droit Mercie de vo reponse
Afficher la suite 

2 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
70874
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 février 2019
7500
3
Merci
"mes la nouvelle loi pinel autorise de vendre son emplacement " : ah ben puisque vous savez tout, inutile de poser des questions.


Parlez-en au maire quand même ... ou au moins au placier.

Dire « Merci » 3

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 28157 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Messages postés
70874
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 février 2019
7500
0
Merci
!

Une copieuse mise au point juridique s'impose, là.

Il ne pourra rien vendre du tout !
Une place de marché communal est une partie du domaine public, lequel "appartient" à la commune, et comme on ne peut vendre que les choses dont on est propriétaire soi-même, il ne pourra pas vendre sa place.

Il pourra tout au plus proposer un successeur au maire, qui n'est cependant pas obligé de l'accepter ; lui seul pourra décider d'attribuer cet emplacement libre au commerçant de son choix.

Il faudra vérifier dans le règlement du marché (que normalement vous devez bien connaître vous-même puisque commerçant sur ce marché) comment procéder pour reprendre un emplacement devenu vacant ; cette vacance doit être en principe affichée sur le marché et les commerçants intéressés doivent déposer en mairie un dossier de candidature pour le reprendre.

Mercie de votre reponse mes la nouvelle loi pinel autorise de vendre son emplacement mes je ne trouve pas le texte de loi il parais que le commercant ne peut pas vendre à quelqu'un qui fais concurrence à ces voisin de marché mercie
Dossier à la une