Litiges

Mau62 5 Messages postés vendredi 21 avril 2017Date d'inscription 21 avril 2017 Dernière intervention - 21 avril 2017 à 12:54 - Dernière réponse : Mau62 5 Messages postés vendredi 21 avril 2017Date d'inscription 21 avril 2017 Dernière intervention
- 21 avril 2017 à 13:19
Bonjour,
Nous voulons acheter une maison ancienne avec travaux, le compromis est signé et notre prêt vient d'être accepter. Nous savons depuis le début que le vendeur est en litige avec ses voisins, donc je vous explique tout.
Le vendeur à acheter la maison et a voulu tout refaire, il a commencer à modifier la cheminée qui est commune aux voisins et n'a jamais finit, la maison des voisins est abîmés à l'intérieur leurs murs sont humide tout est foutu, aujourd'hui ils sont en litige, les voisins sont passé au tribunal fin février et les vendeurs ne sont pas présentés, ils doivent payer les frais pour réparation mais rien n'y fait ils ne veulent pas payer ils ne se présentent pas au tribunal ils n'en ont rien à faire ils ne vivent plus dans la maison actuellement. J'aimerais savoir si le tribunal va devoir les forcer à payer ou si les frais nous reviendront une fois l'acte de vente définitif signé ? Car nous ne pourront pas entamer les travaux dans la maison une fois les clés remises si la cheminée n'est pas refaite car tout l'humidité, pluie y pénètre.
Ensuite le vendeur avait mis son ballon d'eau à l'extérieur dans le jardin dans une dépendance et grosse fuite chez les voisins, la voisine m'a dit que leur assurance attaqué l'assurance des vendeurs, est ce que cela nous posera problèmes aussi ?
J'espère être claire et je vous remercie d'avance pour vos réponses.
Afficher la suite 

6 réponses

Répondre au sujet
Poisson92100 23350 Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 24 avril 2018 Dernière intervention - 21 avril 2017 à 13:08
+1
Utile
2
faite impérativement mettre dans votre acte que le vendeur sera redevable de tout frais de contentieux avec les voisins sinon par défaut tout retombera sur vous
Envisagez aussi de faire consigner chez le notaire une provision pour les travaux cheminée
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Mau62 5 Messages postés vendredi 21 avril 2017Date d'inscription 21 avril 2017 Dernière intervention - 21 avril 2017 à 13:11
les vendeurs seront alors dans l'obligation de payer mais tout de suite ou ça va encore durer parce qu'ils ne veulent pas ?
Mau62 5 Messages postés vendredi 21 avril 2017Date d'inscription 21 avril 2017 Dernière intervention - 21 avril 2017 à 13:17
Nous se sommes pas contre à faire la cheminée nous mêmes si ca peut nous aider à avancer dans nos travaux plutôt que d'attendre interminablement mais comme l'affaire est jugé devant un tribunal, est ce qu'on aurait droit de le faire ?
Commenter la réponse de Poisson92100
roudoudou22 9879 Messages postés vendredi 11 janvier 2013Date d'inscription 24 avril 2018 Dernière intervention - 21 avril 2017 à 13:10
+1
Utile
2
J'aimerais savoir si le tribunal va devoir les forcer à payer ou si les frais nous reviendront une fois l'acte de vente définitif signé ?

Ce n'est pas le Tribunal qui va les forcer à payer, mais le voisin qui va saisir le juge de l'exécution si les voisins ont été condamnés.

la voisine m'a dit que leur assurance attaqué l'assurance des vendeurs, est ce que cela nous posera problèmes aussi ?


Sans doute car tant que ce litige ne sera pas résolu, il sera difficile d'engager des travaux et donc de profiter de votre bien.

Je pense que vous disposez de bons motifs pour annuler la vente.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Mau62 5 Messages postés vendredi 21 avril 2017Date d'inscription 21 avril 2017 Dernière intervention - 21 avril 2017 à 13:18
On la veut cette maison aussi c'est ça le hic. J'aimerais connaître d'autres solutions
Mau62 5 Messages postés vendredi 21 avril 2017Date d'inscription 21 avril 2017 Dernière intervention - 21 avril 2017 à 13:19
Et le ballon d'eau on compte le déplacer on ne pourra rien faire ?
Commenter la réponse de roudoudou22
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une