Décès parent: recours contre sofinco pour règlement créance

Résolu
Signaler
-
 nanou -
Bonjour,
Mon pere est decede en debut d'année d'une attaque cerebrale, suite a son deces nous avons contacter la sofinco qui nous a envoyé un questionnaire a faire signer par le medecin. Celui ci a bien specifie que le deces de mon pere n'avait rien a voir avec le traitement pour le diabete. Apres plusieurs lettres il refuse de prendre en charge le reglement de la creance. quel est notre recours.

Merci

9 réponses

Le demarchage concernant le pret a ete fait par telephone, SOFINCO a envoyé un dossier a signer sans aucune explication et faisant payer a mon pere l'assurance deces en plus des interets du credit tous les mois.

Mon pere etant age de 65 ans ne sait pas poser de question concenant son traitement et vu que la personne de SOFINCO lui a dit de prendre cette assurance deces il l'a fait sans se poser d'autres questions.

Sommes nous en droit de demander l'annulation de cette dette.... Faut-il ecrire de nouveau a SOFINCO pour indiquer selon et quels sont les termes que nous devons employer pour qu'il comprenne que mon pere n'est pas decedé des suites de son traitement.

Merci par avance
Messages postés
243
Date d'inscription
vendredi 31 juillet 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
8 février 2010
126
avez-vous le termes du contrat de crédit et du contrat d'assurance ?
>
Messages postés
243
Date d'inscription
vendredi 31 juillet 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
8 février 2010

Nous avons seulement le document signé par mon père.
L'assurance deces etait prelevé tous les mois avec l'echeance du pret ainsi que les interets.

Il y avait effectivement une close deces. Le probleme est qu'il n'est pas decede des suites d'un traitement mais d'un AVC. Quels sont nos recours?

Merci d'avance
Messages postés
75
Date d'inscription
mercredi 27 octobre 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
3 mars 2014
40
Bonjour,

Il faut bien lire le contrat de l'assurance, si le problème diabétique ( la maladie ) était bien signalé pendant la réalisation du crédit, l'organisme de l'assurance doit rembourser le crédit. de toute façon les organismes des assurances chercheront toujours un motif pour ne pas rembourser, il faut voir avec les associations ou un avocat pour défendre vos droit.
Evitez de répondre à un post qui de plus de quatre ans ..le diabéte.... c'était en octobre 2009 !...

Vous avez votre petite pelle et votre brosse pour faire ces fouilles ?....
Messages postés
243
Date d'inscription
vendredi 31 juillet 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
8 février 2010
126
pour quel motif y a t-il refus de prise en charge ?
Bonjour,

Suite a votre demande, le fait qu'il refuse de prendre en compte le remboursement integral de la dette vient du fait que mon pere avait un traitement pour le diabete. SOFINCO dit simplement qu'a partir du moment ou il avait un traitement longue dure, l'assurance deces ne fonctionne plus. Il faut payer la créance; Y a t il un recours ??

Merci
Messages postés
243
Date d'inscription
vendredi 31 juillet 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
8 février 2010
126
ben voyons, il vous oppose même pas une nullité du contrat rien !!!!!!
il faut voir si l'existence d'une affection longue durée est une exclusion de garantie et qu'elles ont été les déclarations faites au contrat d'assurance.
normalement il y a un questionnaire médical à remplir lors de la souscription de ce type de contrat ; s'il y avait déjà le problème du diabète, la souscription aurait du être refusée ou acceptée moyennant surprime. Si c'était le cas, ils doivent effacer la dette. S'il y avait un QM mais que le problème de diabète est arrivé après, ça ne change rien : c'est l'état de santé lors de la souscription qui compte.
Bonjour,

Concernant votre réponse, la démarche du pret a ete faite par SOFINCO seulement par téléphone, aucune question concernant sa santé n'a été posée . Le contrat pour ce pret a ete envoyé par courrier apres que l'argent ai ete vire sur le compte. Mon pere a simplement daté et signé et retourné ce contrat.

Y a t il un recours pour annuler cette dette.

Merci
Bonjour,

Concernant votre réponse, la démarche du pret a ete faite par SOFINCO seulement par téléphone, aucune question concernant sa santé n'a été posée . Le contrat pour ce pret a ete envoyé par courrier apres que l'argent ai ete vire sur le compte. Mon pere a simplement daté et signé et retourné ce contrat.

Y a t il un recours pour annuler cette dette.
Messages postés
243
Date d'inscription
vendredi 31 juillet 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
8 février 2010
126
il faut voir ce que dit le contrat
il n'y a pas eu d'offre préalable de prêt ?
Bonjour,

Concernant votre réponse, la démarche du pret a ete faite par SOFINCO seulement par téléphone, aucune question concernant sa santé n'a été posée . Le contrat pour ce pret a ete envoyé par courrier apres que l'argent ai ete vire sur le compte. Mon pere a simplement daté et signé et retourné ce contrat.

Y a t il un recours pour annuler cette dette.
mon père a eu le même pb car est dcd d'arret cardiaque et a pas suivi de traitement pour. Ils refusent d'en tenir compte pour annuler le crédit car il avait un traitement de longues durées pour artérite des mbs inférieur. Que faire.
Merci et ce serait sympa de m'aiguiller Pat 54
Le mieux consisterait à présenter votre problème sur un post à vous et non sur un truc qui date de trois ans et demi !...
moi aussi mon mari est décèdés j'ai remboursé mon crédit , un an aprés ils me mettent un huissier pour me réclamer des intérets , que je conteste , alors que j'avais en plus une assurance vie est que le crédit était au nom de mon époux , j'ai remboursé , pas aimable avec moi est le huissier ne veux rien s'avoir ni sofinco qu'oi faire

bonjour je pense qu'il suffit juste de faire une renonciation a la succesion si vous n'avez pas d'eritage derriere style maison ou autre et la dette sera annuler par contre si il y avait un co-emprunteur ou une personne qui c'est porter caution c'est cette personne qui devra regler la dette normalement la dette devrais etre annuler vu que votre papa est decedé cordialement