Surendettement et héritage [Résolu]

Messages postés
1
Date d'inscription
mardi 4 avril 2017
Dernière intervention
4 avril 2017
- - Dernière réponse : soundar87
Messages postés
90
Date d'inscription
dimanche 16 avril 2017
Dernière intervention
17 avril 2017
- 17 avril 2017 à 08:02
Bonsoir,
J'ai déposé un dossier de surendettement en septembre 2016, il a été déclaré recevable en novembre2016. Mon père est décédé en mars 2017... Mon dossier est encore en cours de traitement et il y en a au moins pour deux ou trois mois avant le jugement qui a priori validera l effacement de mes dettes à moins qu un créancier ne refuse encore. Mon père était propriétaire d un tiers d un immeuble pour lequel il y a encore un usufruit ( ma grand mère) et dont j hériterai une demi part d un tiers car j ai une soeur. J'ai ds mon dossier de surendettement un reliquat d emprunt immobilier commun avec mon ex conjoint ( emprunteur) et mes parents ( caution) signé en 2009 pour une maison vendue à perte en 2012. mes parents étaient enfin ma mère l est encore aussi propriétaire d une maison que ma mère veut vendre et dont j aurais 30 %. Ma question est la suivante: que dois je faire ? Dois-je signaler à la bdf ces nouveaux événements. Dois je attendre pour signer la succession? Dois je refuser tout l héritage. Qu ai je le droit de faire ? Je n'ai aucunes notions de droit...Je suis complètement perdue. Merci aux personnes qui pourront me répondre.
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
24340
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2014
Dernière intervention
18 décembre 2018
5
Merci
Vous êtes donc redevenus solvable en mars 2017 (a effet du décès de votre pere)

Dire « Merci » 5

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 16282 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de Poisson92100
Messages postés
90
Date d'inscription
dimanche 16 avril 2017
Dernière intervention
17 avril 2017
0
Merci
si avec cet héritage vous avez les moyens de désintéresser tous les créanciers, vous pouvez le faire (TOUS LES CREANCIERS)

je vous rappelle le principe: interdiction de privilégier un créancier au détriment des autres

sinon continuez votre plan et épargnez cette somme
Commenter la réponse de soundar87
Dossier à la une