Charges locatives et TEOM [Résolu]

Jeuneparisien 30 Messages postés lundi 25 février 2013Date d'inscription 7 février 2017 Dernière intervention - 2 févr. 2017 à 11:29 - Dernière réponse : Jeuneparisien 30 Messages postés lundi 25 février 2013Date d'inscription 7 février 2017 Dernière intervention
- 7 févr. 2017 à 10:23
Bonjour,
mon agence de location, comme tout les mois, nous as envoyé le montant du loyer a régler pour février, mais a cela a été rajouté la fameuse TEOM de 2016.
Cela fait 3 mois que je leur demande la régularisation des charges de 2015 qu'ils n'ont toujours pas effectué, je ne suis pas prête de voir celle de 2016 arrivé.
Je préférerai faire passer cette taxe sur les "charges locatives" dotant plus qu'en général ils nous remboursent un trop perçu.
J'imagine que je n'ai pas d'autres solutions que de leur régler étant donné qu'il s'agit de celle de 2016 et non de 2015 comme ma régularisation... je veux bien vos avis. Et concernant cette taxe puis je demander un justificatif ?
Cordialement
Afficher la suite 

Votre réponse

7 réponses

0
Merci
Bonjour,

Et concernant cette taxe puis je demander un justificatif ?

Oui c'est votre droit.
Commenter la réponse de Misha-d'ok
mad-mar 104 Messages postés lundi 16 janvier 2017Date d'inscription 22 février 2017 Dernière intervention - Modifié par mad-mar le 2/02/2017 à 11:50
0
Merci
Bonjour
La TEOM ou taxe d'enlèvement des ordures ménagère est payée en totalité par le propriétaire vers le mois d'octobre. La TEOM est un impôt
Une agence ne manque jamais de la demander au propriétaire. Et donc elle est visible en agence , pour vérification par vous
Veillez à ne payer que pour votre seul logement , si votre proprio en loue plusieurs
Les charges locatives, ou charges récupérables, recouvrent les frais engagés par le bailleur remboursables par le locataire
Et en charges tout bénéfice est interdit : c’est un simple remboursement
Toute charge demandée est à justifier
Commenter la réponse de mad-mar
Poisson92100 23926 Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 14 octobre 2018 Dernière intervention - 2 févr. 2017 à 12:46
0
Merci
bonjour
curieux qu'un pro n'ait pas joint le justificatif de TEOM obligatoire...

art 23 loi 1989 obligation de faire un apurement annuel et les provisions pour charges ne sont possible que sur la base des dépenses effectives N-1 ou du budget N (donc des provisions n'ont plus de fondement juridique si l'apurement traine trop


vous pouvez faire un RAr global sur les deux pb en recopiant l'extrait de l'art 23 et concluant que vous espérez une prompte réponse sans le passage chez le juge de proximité
Commenter la réponse de Poisson92100
djivi38 20943 Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 17 octobre 2018 Dernière intervention - 2 févr. 2017 à 15:25
0
Merci
Bonjour,

Voici mon petit topo habituel sur la TEOM (Taxe Enlèvement Ordures Ménagères) :

La TEOM est calculée sur la base de la moitié de la valeur locative cadastrale du logement; cependant la commune peut décider de plafonner cette valeur locative. Le montant de la taxe correspond à ce montant multiplié par le taux fixé librement par la collectivité.

La TEOM est une TAXE payée par le propriétaire en même temps que sa TF de l’année en cours, mais qui, pour un bail d’habitation, est à la charge du locataire, lequel doit – sur demande du propriétaire - la lui rembourser.
[voir la loi du 6 juillet 1989 complétée par le décret n° 87-713 du 26 août 1987 article 8 « Imposition et redevances »]

2 façons pour un propriétaire de récupérer la TEOM sur le locataire :

SI les charges mensuelles sont « FORFAITAIRES » (cas en « meublé ») : le propriétaire peut faire une « indexation » annuelle, au même titre que le loyer. Ce forfait comprenant toutes les charges récupérables, la TEOM ne peut donc pas être réclamée en supplément.


Si les charges mensuelles sont « AU RÉEL » (cas en « vide » et/ou en « meublé » si c’est le choix du propriétaire) : La TEOM est remboursable par le locataire, en une seule fois et au centime près, selon les 3 principes suivants :
  • SUR JUSTIFICATIF : [copie de la TF ou, au moins la possibilité pour le locataire de la lire, pendant 6 mois après la demande. Une vérification peut également être faite aux impôts]. Le locataire doit prendre le temps de vérifier que le montant demandé correspond bien à son SEUL logement (valeur cadastrale du logement);
  • AU PRORATA JOURNALIER du temps d'occupation du locataire (si arrivée et/ou départ en cours d'année);
  • ET SANS LES FRAIS DE GESTION/RÔLE (au bas de l'avis de taxe foncière du propriétaire), lesquels sont toujours uniquement à la charge des propriétaires.
  • À défaut de régularisation au moins annuelle, le montant de la TEOM peut être réclamé par le propriétaire sur 3 ans pour les baux signés à partir du 24/3/2014 (loi Alur), et 5 ans pour les baux signés avant la loi Alur.
  • En cas de régularisation, le locataire a la possibilité légale de demander un étalement de paiement sur 12 mois (Article 23 loi du 06/07/1989). L’étalement ne concerne que les années régularisées, pas l'année en cours.


CDT.
Poisson92100 23926 Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 14 octobre 2018 Dernière intervention - 2 févr. 2017 à 16:05
yes !
djivi38 20943 Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 17 octobre 2018 Dernière intervention > Poisson92100 23926 Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 14 octobre 2018 Dernière intervention - 2 févr. 2017 à 18:33
;-))
Commenter la réponse de djivi38
Jeuneparisien 30 Messages postés lundi 25 février 2013Date d'inscription 7 février 2017 Dernière intervention - 7 févr. 2017 à 10:23
0
Merci
Bonjour, merci de vos avis. J'ai demandé a voir le justificatif et je l'ai obtenu. La régularisation des charges se fait encore attendre, apparemment il manque de personnel. Je leur laisse encore quelques temps avant d'envoyer une lettre AR car je sais qu'ils doivent me rembourser le trop perçu et je compte dessus. Cdt
Commenter la réponse de Jeuneparisien

Dossier à la une