Bail - quittance de loyer anti datées [Résolu]

dantiffany 4 Messages postés vendredi 2 décembre 2016Date d'inscription 1 décembre 2017 Dernière intervention - 8 déc. 2016 à 17:53 - Dernière réponse : djivi38 17258 Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 25 mai 2018 Dernière intervention
- 8 déc. 2016 à 19:32
Bonjour,

Je viens de constater que mon bailleur ne remet pas les quittance dans les délais , prétexte la fin du mois pour les fournir et les délivre signées à date de rédaction de laquittance.
Exemple une quittance de loyer du mois de septembre 2016 est datée du 5 décembre 2016
Est-ce légal?
Afficher la suite 

Votre réponse

5 réponses

Meilleure réponse
3
Merci
Bonjour,

Quelle importance dès l'instant que vous les avez..

Merci Marley 3

a aidé 14945 internautes ce mois-ci

dantiffany 4 Messages postés vendredi 2 décembre 2016Date d'inscription 1 décembre 2017 Dernière intervention - 8 déc. 2016 à 18:34
Tout d’abord , merci de me répondre aussi rapidement.

Le souci est le suivant :

En juin, j’ai payé mon loyer en espèce, le 30 juin elle me dit je cite “ je ne peux pas te donner de quittance pour juin le mois n’est pas achevé”
Ce qui est absurde , puisque la quittance est un reçu de paiement au même titre que le ticket au supermarché.

Aujourd’hui 8 décembre elle ne me fournit toujours pas cette quittance pour juin et je la soupçonne de prétexter ne pas avoir reçu l’argent du loyer de juin (payé en espèce ) .
Le seul argument que j’ai contre elle est:
de lui faire remarquer que le 30 juin elle m’a délivré la quittance de mai et le 5décembre la quittance de juillet . Jamais elle n’a eu a me réclamer juin (et pour cause , juin a été payé en espèces).
vous me suivez?
djivi38 17258 Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 25 mai 2018 Dernière intervention > dantiffany 4 Messages postés vendredi 2 décembre 2016Date d'inscription 1 décembre 2017 Dernière intervention - 8 déc. 2016 à 19:06
Bonjour,

oui, oui, on vous suit... mais ça n'a pas trop de sens quand même.
Vous avez été bien imprudente de ne pas réclamer un "reçu" pour l'argent donné en espèces pour le loyer de juin et pour ne pas y être retournée le 1° juillet pour lui réclamer une "quittance" puisque juin était fini. t là, vous la preniez à son propre piège.

D'un autre côté, maintenant, pourquoi vouloir à tout prix une quittance de juin ? Ça va vous servir à quoi ? Si vous devez quitter ce logement, on vous demandera vos 3 dernières quittances de loyer, pas plus, non ?

Tant que votre propriétaire n'a pas la malhonnêteté de vous réclamer le paiement du loyer de juin, vous n'avez rien à craindre. Si elle a le culot de vous le réclamer... alors il faudra prouver que vous l'avez payé...

Cdt.
dantiffany 4 Messages postés vendredi 2 décembre 2016Date d'inscription 1 décembre 2017 Dernière intervention > djivi38 17258 Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 25 mai 2018 Dernière intervention - 8 déc. 2016 à 19:26
Vous avez raison ,
je vais demander une attestation sur l’honneur à celui a qui j’ai remis l’argent en main propre, pour me couvrir au cas où.
J’ai retenu la leçon , dorénavant j’exigerai ma quittance le jour du paiement et au pire je règlerai par mandat ainsi j’aurai la preuve écrite

Merci infiniment,
A bientôt
djivi38 17258 Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 25 mai 2018 Dernière intervention > dantiffany 4 Messages postés vendredi 2 décembre 2016Date d'inscription 1 décembre 2017 Dernière intervention - 8 déc. 2016 à 19:32
"J’en déduis que pour le mois de juin ele ne peut rien contre moi"
Je ne suis pas sûre que vous déduisiez bien !!
Elle peut très bien, si elle est de mauvaise foi, vous réclamer ce loyer de juin... et dans ce cas, quelles preuves auriez-vous de l'avoir bien payé ????

Quand on paye en espèces, c'est donnant donnant : argent contre quittance à l'instant même, pas le lendemain ni dans 10minutes.

Bonne soirée.
Commenter la réponse de Marley
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une