Conversations perverses entre un adulte et un mineur. [Résolu]

- - Dernière réponse :  Aide - 2 août 2016 à 13:06
Bonjour, j'ai 22 ans et j'ai une sœur de 14 ans. En avril j'ai découvert des conversations perverses entre ma soeur et un ami de la famille, il a 50 ans. Ils sortiraient ensemble depuis le mois de novembre. Lorsque j'ai lu les conversations j'ai cru qu'ils y avaient eu des préliminaires. Il attendait ses 18 ans pour coucher avec.
J'ai pris en photo ces conversations et les ai montré à ma mère. Elle a convoqué l'ami en question en lui disant d'arrêter que ces conversations étaient graves. Il lui a promis d'arrêter et ma mère n'a pas porté plainte. Elle n'en a pas parlé à mon père de peur qu'il réagisse violemment (ce que l'on pourrait comprendre on avait confiance en cet ami).
Mais il y a un peu plus d'une semaine j'avais un mauvais pressentiment et j'ai fouillais. Effectivement ils continuaient de se parler comme avant. Ils s'étaient remis ensemble, j'ai fait une capture des conversations, on voit clairement qu'il lui dit de tout effacer. Après une discussion avec ma sœur elle m'avoue qu'ils se sont embrasser et rien de plus. Ma mère ne veut toujours pas le dire à mon père ni aller voir la gendarmerie. Ma sœur l'aime et ne comprend pas ce qu'il y a de mal, pour elle il n'y a que lui qui est là pour elle. Je veux savoir ce qu'il risque, ce que je peux faire contre lui avec les lois. Merci.
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
66752
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
18 janvier 2019
18969
1
Merci
Bonjour,

Extrait de Jurisanimation.fr:

"Article 227-25 du code pénal : « Le fait par un majeur, d’exercer sans violence, contrainte, menace ni surprise une atteinte sexuelle sur la personne d’un mineur de quinze ans est puni de cinq ans d’emprisonnement et 75 000 euros d’amende».

De fait, une relation même consentie entre un mineur de moins de 15 ans et un majeur de plus de 18 ans constitue une infraction pénale de la part du majeur.

De plus, l’article 227-26 du code pénal ajoute cinq ans d’emprisonnement et 75 000 euros d’amende lorsque le majeur a autorité sur le mineur de moins de 15 ans. Cette autorité peut être due à la fonction (ex : animateur, professeur, surveillant…), ou tout simplement être établie dans les faits (ex : le voisin d’un mineur n’a légalement aucune autorité sur celui-ci, néanmoins dans les faits cela peut être le cas).

Attention : si cette relation n’est pas consentie, il ne s’agit plus d’une « atteinte sexuelle » mais d’une « agression sexuelle » ou d’un « viol », et par conséquent ce n’est pas le même texte pénal qui s’appliquera."

Dire « Merci » 1

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 24385 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Micha1.
Messages postés
6319
Date d'inscription
dimanche 31 mai 2015
Dernière intervention
3 mars 2017
1459 -
Bonjour DCI,

Merci pour l'article, de quoi le faire réagir !
Commenter la réponse de DCI
Messages postés
6319
Date d'inscription
dimanche 31 mai 2015
Dernière intervention
3 mars 2017
1459
0
Merci
Bonjour,

Vous pouvez voir les gendarmes, ils vous renseigneront sur l'attitude a avoir.
Merci mais j'aurai voulu savoir avant d'avoir des renseignements par la gendarmerie.
DorisOups
Messages postés
18572
Date d'inscription
mardi 19 novembre 2013
Dernière intervention
18 juillet 2017
5585 > Aide -
bonjour
vous êtes majeure et vous avez LE DEVOIR d'avertir immédiatement les autorités pour protéger votre petite soeur

vous prévenez votre père, vous lui montrez les photos et les conversations, vous en faites des photocopies au cas ou..

et si vos parents ne veulent pas se bouger, chose incroyable, vous foncez

vous pouvez également aller consulter un avocat (gratuitement pour une consultation) au palais de justice de votre ville, ou, à défaut, à l'endroit que vous dira la mairie

et ne perdez pas de temps
ce type est dangereux, il n'attendra certainement pas 4 ans pour forcer votre soeur à coucher avec lui!
Commenter la réponse de Micha1.
Dossier à la une