Aide Chômage et Études [Résolu]

- 19 juil. 2016 à 00:27 - Dernière réponse :
Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 3 novembre 2016
Dernière intervention
3 novembre 2016
- 3 nov. 2016 à 16:25
Bonjour,
Je viens de passer un an à travailler à macdo et j'ai pu obtenir un licensiement à l'amiable. Ma question est que vu j'ai obtenu mon concours infirmier je rentre donc en école l'an prochain et aimerait savoir si je peux toucher le chômage l'an prochain avec le statut d'étudiant
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

Messages postés
17283
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
20 novembre 2018
19 juil. 2016 à 07:16
0
Merci
Non.
Pas de chômage pour les étudiants.
Commenter la réponse de dna.factory
Messages postés
39877
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
14 janvier 2018
19 juil. 2016 à 09:12
0
Merci
Bonjour,

en règle générale, il n'est pas possible d'être étudiant et de percevoir le chômage sauf cas particuliers et entre accord avec Pôle Emploi, donc seul le PE peut vous répondre.
Commenter la réponse de doris33
Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 3 novembre 2016
Dernière intervention
3 novembre 2016
Modifié par momolecaribou le 3/11/2016 à 16:26
0
Merci
Étant moi même de formation en soins infirmiers, il m'est possible de répondre en connaissance de cause. En effet, je suis rentré a l'école une année après le bac, et pendant cette année je n'ai pas réussis a trouver d’emploi mais uniquement une prepa concours. Je n'ai donc pas eu le droit au chômage pendant les trois ans d'école. De fait, bourse au minimum voir inexistante au même titre que les allocations logement.

Cette situation m'obligeais à travailler le week-end après une semaine de cours ou de stage à l'hôpital(sécurité pour le patient à 100%,bref).

En revanche, tout ceux qui avait réussis pendant cette année après le bac et avant l'école à travailler au minimum 6 mois sur 12, et ceux ci n’était pas des cas isolés, touchaient: alloc chomage max, bourse max (car désigné comme "pauvre" sans emploi), alloc logement max (car bourse max). La somme était astronomique, je me rappelle, pour les besoins d'un simple étudiant.

Il y a -les chercheurs d'emploi inactifs= rdv avec conseiller, recherche active etc..
-les chercheurs d'emploi actifs (étudiants par exemple), rien faire et toucher le pactole!!!

Vive la France, et vive la république.....et surtout toute ses incohérences!
Commenter la réponse de momolecaribou
Dossier à la une