Allier chômage avec reprise d'études

Remi2a 49 Messages postés vendredi 7 septembre 2007Date d'inscription 21 mars 2017 Dernière intervention - 21 mars 2017 à 12:26 - Dernière réponse : Remi2a 49 Messages postés vendredi 7 septembre 2007Date d'inscription 21 mars 2017 Dernière intervention
- 21 mars 2017 à 18:47
Bonjour,

je travaille au sein d'une entreprise depuis maintenant plus de 24 mois et je compte reprendre mes études en septembre (licence pro, masters 1 et 2).

Or une amie m'a dit que si je faisais une rupture conventionnelle avec mon patron (ce qu'il a accepté de faire pour fin juillet) je pouvais prétendre à toucher mon chômage durant mes études (cette amie m'a certifié qu'elle avait une camarade de classe qui avait faite cette démarche et qui touchait ses rémunérations).

Je me suis donc rendu chez Pole Emploi pour avoir des informations et ceux-ci m'ont dit que c'était impossible à faire, que c'était une fraude.

Du coup je ne sais plus trop sur quel pied danser et j'espère que vous pourrez m'éclairer sur le sujet.

En vous remerciant par avance pour votre aide.

Cordialement.
Afficher la suite 

4 réponses

Répondre au sujet
Ysabe_l 8016 Messages postés vendredi 12 avril 2013Date d'inscription 19 avril 2018 Dernière intervention - 21 mars 2017 à 12:50
+10
Utile
1
Bonjour,

Il y a 2 choses différentes.

1. le droit aux indemnités chômage.
En faisant une rupture conventionnelle, elle ouvre droit aux indemnités chômage. Ce qui serait plus compliqué avec une démission (4 mois sans droits puis passage en commission qui évalue l'implication dans la recherche d'emploi).

2. la reprise d'études.
Pôle emploi peut financer des reprises d'études, payer la formation (très rare) ou continuer à verser les indemnités chômages (plus fréquent). Mais il faut plusieurs conditions. Déjà certains pôles emplois sont plus réticents que d'autres. Ensuite il faut que la personne soit en difficulté avec ses ressources actuelles pour trouver un emploi (pas de diplôme ou diplôme non recherché sur le marché du travail), que le diplôme qu'elle veut passer soi très recherché sur le marché du travail dans sa région et que les études soient courtes (ben oui ils ne vont pas payer le chômage pendant des années non plus).

Du coup pour votre amie prévoir une licence + 2 ans de master, ce qui fait 3 ans (si elle a déjà 2 ans de licence) ou 5 ans (si elle doit commencer la licence du début) c'est mal barré déjà sur la durée. Le fait que ce soit des études universitaires c'est mal barré aussi puisque ce n'est pas super recherché, ça serait une grande école ou un diplôme technique ça serait plus facile.

Après il reste la solution de la fraude : ne pas déclarer à pôle emploi qu'on fait des études. Mais le jour où la fraude est remarquée (et elle le sera certainement) là on pleure parce qu'il faut rembourser tout ce qui a été perçu à tort et en plus payer une amende, et que bien sûr on n'en a pas les moyens. Donc solution qui en plus d'être illégale n'est pas du tout dans l'intérêt de la personne.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Remi2a 49 Messages postés vendredi 7 septembre 2007Date d'inscription 21 mars 2017 Dernière intervention - 21 mars 2017 à 14:11
Bonjour,

tout d'abord merci pour votre réponse.

Pour ma part je compte faire un licence pro Géomatique (licence 3 donc) et le M2 qui en découle. Du coup je me demande comment ma demande peut être prise en compte (à savoir si toutes les conditions sont remplies pour pouvoir prétendre à percevoir mes indemnités chômage) car, lorsque je me suis rendu au Pôle Emploi pour avoir des informations à ce sujet, la seule que l'on m'a dite est : "vous ne pouvez pas, au revoir".

On ne m'a même pas demandé de quel cursus je suis issu ni ce que je voulais faire ce que je trouve un peu fort de café.

En espérant ne pas vous causer trop de problèmes avec mes questions :)
Commenter la réponse de Ysabe_l
Ysabe_l 8016 Messages postés vendredi 12 avril 2013Date d'inscription 19 avril 2018 Dernière intervention - 21 mars 2017 à 14:29
+1
Utile
1
Bonjour,

Alors en fait ils ne peuvent donner aucun renseignements d'avance, parce que tout dépendra du moment où la demande sera faite (les budgets ne sont pas extensibles, quand il n'y a plus de budget formation, ils refusent tout), de la personne sur laquelle vous tomberez (j'ai du insister à l'époque une bonne demi heure pour que la dame se renseigne sur la possibilité, pour elle ça n'existait pas, elle a fini par aller se renseigner et est revenue avec le dossier à remplir, comme quoi j'avais raison ça existait bien), du marché du travail à ce moment là (pour certaines emplois ça peut beaucoup varier) ...

Alors soit vous tentez, soit vous jouez la prudence et vous passez plutôt par une alternance si c'est possible (du coup vous avez des revenus), soit malheureusement vous laissez tomber.
Remi2a 49 Messages postés vendredi 7 septembre 2007Date d'inscription 21 mars 2017 Dernière intervention - 21 mars 2017 à 18:47
L'administration Française dans sa splendeur ^^

Merci beaucoup pour les infos, je vais faire le forcing lorsque je ferai ma demande de chômage en Juillet en espérant que ça passe. J'ai réussi à mettre de côté mais c'est vrai que si je pouvais toucher mes indemnités pendant les études ça m’enlèverait une grosse épine du pied.

En vous souhaitant une bonne soirée.
Commenter la réponse de Ysabe_l
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une