Obligation alimentaire après décès [Résolu]

- 26 mars 2016 à 18:41 - Dernière réponse :
Messages postés
82
Date d'inscription
mardi 29 mars 2016
Dernière intervention
31 mars 2016
- 29 mars 2016 à 18:19
Bonjour,
Ma mère est décédée et il n'y a pas de succession suis je redevable des deux derniers mois de maison de retraite dus à l'Ehpad MERCI
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

0
Merci
Ma mère est décédée je suis sa fille suis je redevable des deux derniers mois dus à la Maison de retraite Ehpad car il n'y a pas de sucession

Merci de votre réponse
Messages postés
4364
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Dernière intervention
15 novembre 2018
- 26 mars 2016 à 20:02
Il y a toujours une succession ! Cependant la personne décédée peut ne laisser aucun patrimoine, voire des dettes uniquement.
L'EHPAD doit être payée jusqu'au dernier jour. Si vous en étiez redevable au titre de l'obligation alimentaire, oui, vous restez redevable des sommes dues.
marie >
Messages postés
4364
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Dernière intervention
15 novembre 2018
- 29 mars 2016 à 17:45
Je ne réglais pas la maison de retraite de son vivant seulement maintenant qu'elle est décédée son compte étant à découvert il reste deux mois à régler.

Suis obligée de régler bien que j'ai un recu du tribunal de renonciation à héritage.

Merci de me répondre

Marie
Commenter la réponse de marie
Messages postés
82
Date d'inscription
mardi 29 mars 2016
Dernière intervention
31 mars 2016
- 29 mars 2016 à 18:19
0
Merci
Bonjour,

Il me semble que vous pouvez renoncer à la succession. Le document de renonciation à la succession est à retirer au tribunal munie de la copie intégrale de son acte de naissance, l'acte de décès et votre carte d'identité (prenez également son livret de famille). Le document en question est délivré gratuitement sur le champs (c'est en tout cas comme cela au TGI de Lille). Gardez précieusement cet original qui n'est délivré qu'une fois et faites en autant de copies que de créanciers. Donnez-en une copie à l'ehpad. Si toutefois la loi vous obligeait à payer cette dette au titre de l'obligation alimentaire, je vous suggère alors de soumettre un plan d'apurement à l'ehpad, c'est à dire un paiement fractionné de la somme à devoir et cela en fonction de votre budget. L'ehpad pourrait toujours refuser cette proposition mais encaisserez certainement les paiements. Vous ne pouvez donner ce que vous n'avez pas ! Il n'est pas du tout utile de justifier de votre budget auprès de l'ehpad.
Vous pouvez me tenir informer des résultats de votre première démarche. Si vous êtes quand même tenue de payer, je vous ferai un modèle de plan d'apurement sur le mail.
Commenter la réponse de Telisame
Dossier à la une