Harcèlement téléphonique et menace de passage huissier

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 29 février 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
1 mars 2016
-
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 29 février 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
1 mars 2016
-
Bonjour,

Cela fait plusieurs mois (depuis janvier 2015) que je suis relancée par une société de recouvrement SYNERGIE pour un crédit à la consommation chez MONABANQ (Complicio) d'un montant de 4000€ que je n'ai jamais contractée ni même signée, un crédit que je n'avais pas connaissance il s'agit de mon EX. avec qui je suis divorcée depuis 2010 (le 14 décembre).
Nous étions en plus séparé en 2008 ou j'ai du quitter le domicile conjugal en faisant une main courante au commissariat il a alors contracté un crédit en janvier 2009 en renseignant mes données et signé à ma place (une signature rien à voir avec la mienne) depuis il semblerait qu'il y ait des impayés de sa part et qu'il ait disparu de la circulation, l'agent de recouvrement en charge du dossier m'a retrouvé et ne cesse de me relancer me considérant quand co-empruntrice malgré les explications que j'ai pu fournir il ne veut rien entendre, il a ma demande envoyé l'exemplaire du contrat où j'ai pu remarqué en plus de la fausse signature une erreur sur mon état civil que je lui ai fait remarqué mais en vain, il m a aussi indiqué que monsieur avait déposé un dossier de surendettement en son propre nom à l'époque entre 2011 et 2012 jusqu'à fin 2014 ...
ont ils le droit de "persécuté" et "harcelé" malgré tout les explications que j'ai pu leur fournir : J'ignorais formellement l existence de ce crédit ?
y a t il prescription dans mon cas sachant qu'ils ne m'on jamais relancé sous prétexte que lui monsieur avait déposé un dossier à la banque de France pour lui ?
que dit la loi Lagarde dans mon cas ?
je précise qu' à l'époque nous étions mariés sous le régime de la communauté
je finis , j'ai jamais eu connaissance de ce crédit qui me privait de mes droits à savoir du délai de rétractation qui m aurait permis de le refuser

merci de votre aide car je suis très contrarié et je n en dors plus

1 réponse

Bonjour,

Un crédit à la conso se prescrit par deux années...sauf jugement.

Un huissier sans jugement exécutoire ne peut saisir.
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 29 février 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
1 mars 2016

Bonjour Marley

merci beaucoup pour votre réponse
il n y a pas de jugement et dans mon le délai semble bien prescrit (les 2 ans).
Il s'agit donc là d' une manœuvre de leur part pour m'inquiéter davantage
Pour finir ont ils le droit de me fichez à la banque ? et puis je leur demander de lever ce fichage abusif suite à toutes les incohérences erreur d état civil ? ...

merci encore