Partir de chez soi à 18 ans sans l'accord de ses parents.

Signaler
Messages postés
4
Date d'inscription
mardi 5 janvier 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
5 janvier 2016
-
Messages postés
40027
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
28 juin 2020
-
Bonjour,
Si je poste ce message, c'est parce que j'aurais besoin de divers avis afin de me guider. Je m'explique.
J'ai 17 ans, j'aurai 18 ans en novembre prochain et je souhaite prendre un appartement avec mon conjoint avec qui je suis depuis 1 an. Entre nous tout va pour le mieux, lui a 20 ans et travaille en tant qu'intérimaire, il commence l'emploi fixe auquel il a été embauché en Février et nous souhaitons prendre un appartement ensemble dans la mesure où l'année prochaine, je fais mes études supérieures en BTS communication et je fais partie d'une famille nombreuse, c'est pourquoi trouver du calme pour se concentrer ou trouver la motivation se fait difficile. Cela fait déjà quelques mois que nous regardons les appartements car je refuse de partir si je n'ai pas les moyens de payer avec lui, c'est pourquoi j'ai mis de l'argent de côté et j'ai pu trouver un emploi qui occupe chacune de mes vacances. Tous frais compris, c'est à dire, nourriture, taxes, forfaits téléphoniques, bus, vêtements, box internet, imprévus possibles et tout ce dont nous avons besoin pour vivre, nous avons calculé avec sa sœur banquière que cet appartement nous reviendrait à 700 euros par mois ( en soustrayant avec la CAF et la bourse du CROUS ). Nous avons donc bien réfléchit et il compte prendre cet appartement, que je vienne ou non, pour être sûrs que l'on ait un logement, et parce qu'il veut son intimité autant que moi. Nous avons donc eu la discussion nécessaire : Nous devrons nous partager les tâches en sachant que j'aurai cours la journée et qu'il pourra m'arriver de rentrer tard, je bosserai à fond mes études, après tout, je n'en ai que pour 2 ans d'études supérieures.
C'est pourquoi j'ai décidé d'en parler également avec mes parents. Ceux-ci se sont vus inquiets, ce que je peux parfaitement comprendre. Ils ont absolument refusé que je parte à mes 18 ans, ils veulent que je termine mes études avant d'emménager, ils n'écoutent absolument aucun argument dans la mesure où ils sont persuadés qu'il n'est pas possible de concilier les études et un appartement, une fois de plus, je peux les comprendre, ils ont peur pour moi, peur que je rate mes études ou que je n'arrive pas à tout gérer, cependant, je me sens réellement prête à cela.
Mais le problème est que la conversation à ce sujet est impossible et synonyme de conflits perpétuels entre nous, ce que je regrette. J'aimerais qu'ils me comprennent et me soutiennent, mais ils sont têtus, je pense que j'ai ça en commun avec eux ! C'est pourquoi j'aimerais vos conseils, vos expériences afin de m'aider à trouver une solution à cela. Je ne veux pas partir en sachant qu'ils couperaient les ponts parce que j'aurais décidé d'aller contre leur décision, j'aimerais être soutenue par mes parents car je les aime vraiment et je ne veux pas arrêter de les voir à cause de cela.
Mais dans la mesure où ils refuseraient que je parte, en ais-je tout de même le droit ? Dans la mesure où je refuse qu'ils paient quoi que ce soit, je veux me prendre totalement en main bien que je sache que ce ne sera pas toujours facile et qu'il faudra renoncer à certains plaisirs tels que les vacances au début.
En vous remerciant !

1 réponse

Messages postés
40027
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
28 juin 2020
11 933
Bonjour,

légalement vos parents ne peuvent pas vous obliger à rester chez eux. Il est évident que si vous passez outre, le risque de rupture existe mais qui peut dire ce qui se passera. Et qu'ils auront le droit de ne pas vous aider financièrement puisque votre départ serait de votre fait.

Mais vous êtes sur un site de droit et non de conseils pour convaincre ses parents -:)). Et il semble que vous êtes parfaitement apte à discuter avec vos parents.

Cordialement
Messages postés
40027
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
28 juin 2020
11 933
Il vous faut savoir que si vous demandez une allocation logement pour vous, vous ne serez plus prise en compte comme enfant à charge au niveau de la CAF et donc que toutes les prestations de vos parents (vous parlez de famille nombreuse) seront revues à la baisse.
Messages postés
4
Date d'inscription
mardi 5 janvier 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
5 janvier 2016

Oui, j'en suis parfaitement consciente, c'est pourquoi je voulais me déclarer avec mon conjoint auprès de la CAF. Bien que je ne sais pas si c'est très judicieux..
Messages postés
40027
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
28 juin 2020
11 933
Non, ce n'est pas forcément intéressant de demander l'allocation logement tant que l'on peut être compté à charge par ses parents..
A vous de voir comment évolue la situation, si vos parents "rompent" avec vous, vous serez "libre" de ne pas tenir compte de cet élément.
Messages postés
4
Date d'inscription
mardi 5 janvier 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
5 janvier 2016

Je vous remercie pour ces conseils qui me seront précieux.
Messages postés
40027
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
28 juin 2020
11 933
Bon courage à vous.
Dossier à la une