Peut-on mettre mon fils de 18 ans a la porte [Fermé]

Signaler
-
 Elistef -
Bonjour,
est-ce que je peux metre mon fils de 18 ans 2 mois a la porte de la maison ,il suis des cours pour adulte pour finir son secondaire,il y va quand sa y tente 2 a 3 fois semaines. il ne respecte pas ses parents ni ses soeurs ,impolie et agressif en tout temps. fait ce qu'il veut quand il le veut . Nous vivons cette situations depuis plusieurs années il est violant de temps a autres, nous avons due faire venir les policiers a la maison pour le calmer dans les années passer. maintenant puisqu'il a 18 ans il se retient d'avantage car je pense qu'il a peur d'avoir un dosciers judiciare car tout ce qui ses passer les années avant ne figure pas a la vue de tous car il était mineur. Nous ne sommes plus capable de l'endurer nous les parents et ses deux soeurs aussi. quand il devients agressif et en colère ses soeurs ont peur de lui.

11 réponses

Bonjour,

Non vous ne pouvez pas le mettre à la porte même s'il a 18 ans. On c'est renseigné pour notre fils de 21 ans qui ne fait rien.
On a obligation de lui fournir un toit. Tant qu'il ne travaille pas.
Bon courage !!!!
106
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 24854 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Messages postés
1426
Date d'inscription
dimanche 12 octobre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
9 août 2009
657
Oui cest pour ca que je ne comprend pas bien, selon la loi un enfant est "déclaré" responsable de ses décisions de ses actes et de lui meme au jour de ses 18 ans? ce pourquoi c'est a double tranchant car celui qui ne souhaite pas se prendre en charge s'impose le temps qu'il veut chez ses parents qui le supportent et celui qui s'envole enlève à ses parents le droit de le proteger...et de s'inquieter
>
Messages postés
1426
Date d'inscription
dimanche 12 octobre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
9 août 2009

la loi est contradictoire parfois.
Ils sont majeurs a 18 ans, peuvent faire ce qu'ils veulent mais point de vue financier, il faut les assister....
cela arrange bien l'etat, car les jeunes n'auront pas a demander du fric a l'etat.
Les parents sont des vaches a lait.
Je me demande pourquoi on fait des enfants a l'heure actuelle?
pour les assister toute leur vie si on tombe sur le mauvais numero.
Si les regles d'une famille ne leur conviennent pas; qu'ils s'en aillent vivre leur vie bonne ou mauvaise et qu'ils laissent respirer un peu les parents qui se sentent parfois oppressés et fatigues par des enfants ingrats et irrespectueux.On ne peut pas leur mettre la correction de leur vie, sans qu'ils portent plainte.
Mais en revanche ,ils demandent une pension alimentaire a leur parents.
aujourd'hui, tellement faineants pour travailler, ils ont trouvé la solution la plus simple et profiter des sentiments de leurs parents.Ne me parlez pas du chomage, c'est une fausse excuse.Si on veut trouver du travail, on en trouve mais si en plus, ils deviennent selectifs , on les aura toute leur vie a notre charge.
Des enfants ont commencé a travailler a 14 ans, et ils n'en sont pas morts, ils travaillaient tot pour subvenir aux besoin de leur famille parfois.Les jeunes dictateurs , imposant leur loi a la maison........oust ! a la porte.
Messages postés
469
Date d'inscription
mercredi 4 avril 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
21 juin 2017
120 > petite prune
Je ne dirais qu'un seul mot
EDUCATION
super , c est très vrai ce que vous dites j ai 3 enfants de 19 ,22 et papa ,26 et maman et dieu sait que je les aide et aidrai toujour ,ce n est pas une question de moyen je suis invalide et mon mari ouvrier du batiment depuis l age de 15 ans ,vous avez tout dit
je vous trouve tous aberant!!!!il ny a rien de pire que de mettre son enfant dehors!si il ne vous respecte pas vous y etes peut etre pour quelque chose!ou peut etre qu il ne peut pas communiquer avec vous parceque vous etes pas ouvert au dialogue!vous devriez avoir honte de parler de votre enfant comme un vulgaire chien quon enverrait à la SPA!et meme ça n est pas apprecié de notre société!nous avons des devoirs envers nos enfant et notament celui de lui assurer son avenir et de l aider à surmonter ses difficultés.peut etre votre fils est aggressif parcequil ne sais pas quoi faire et quil a besoin detre aider et que vous devriez peut etre l encourager a etre pris en charge par des organisme competent.il y a bien d autre solution qu un renvoie de la maison.alors soyez courageux pour encourager votre fils.il finira par trouver sa voix et ça sera mieux que de devenir sdf.demandez vous comment vous vivrez quand votre enfant fera la manche,vous direz vous quil en est responsable pour vous deculpabilisé?j espere que vous reagirez a ma reponse et entamerait les demarches necessaires pour aider votre enfant!
cordialement
106
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 24854 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Tu sais emi, les choses ne sont pas toujours si simples et il est assez facile de jeter la pierre aux parents ; j'ai moi même un fils de 18 ans, que j'ai élevée quasiment seule avec un père plus qu'absent.
Les séjours chez son père se sont soldés ces dernières années par des conflits, un séjour en hôpital psychiatrique suite à une tentative de suicide chez lui, et dernièrement une garde à vue suite à des accusations de sa 1/2 soeur d'une gravité extrême... qui se sont avérées des mensonges mais le mal est fait. Et malgré cela c'est chez moi qu'il se défoule. Il a fait des bêtises qui nous ont valu de passer au tribunal, bêtises que j'avais senti poindre et pour lesquelles j'avais demandé il y a quelques mois la mise en place d'un éducateur pour m'aider à la remettre dans un chemin plus adéquat pour lui. TOutes ces années, je n'ai pas été fermée au dialogue, loin de là.. Je l'ai toujours soutenu, sans être une mère parfaite pour autant et nous avons connu de grosses périodes de précarité lors desquelles je me suis démenée, seule, pour lui assurer un minimum de confort (deux boulots, aller au travail à pied pour faire des économies de bus, une seule assiette le soir pour lui...) ; alors attention, je ne regrette rien et je n'ai fait que mon devoir, si c'était à refaire je referai la même chose sans problème : mais aujourd'hui, en plus de sa violence et de son agressivité, il ne fait rien : il a quitté l'école à 16 ans, ne garde jamais un boulot car il y va quand ça lui chante et retombe dans des magouilles, pour lesquelles son père, qui en est spécialiste, le cautionne.
Alors à un moment donné, oui un majeur doit prendre ses responsabilités, que ce soit un crève coeur ou pas pour les parents : en ce qui concerne mon fils, notre vie simple mais où il a été somme toute assez protégé ne l'a pas aidé à acquérir son autonomie, autonomie qu'il souhaite aujourd'hui plus que tout... Et bien j'estime qu'il est normal de lui imposer de se trouver travail et logement pour obéir aux règles qui lui conviendront puisque les miennes ne lui vont pas.
Il faut savoir qu'il existe des mesures de contrat jeune majeur qui permettent à des jeunes de 18 à 21 ans de bénéficier d'une chambre ou d'un logement en ville en échange d'un suivi avec un éducateur et d'un engagement à travailler ou du moins à chercher du travail.
D'autre part, les obligations envers un enfant majeur sont une obligation alimentaire calculée par je JAF en fonction des revenus des parents, sur assignation judiciaire de l'enfant, associée à une obligation de subvenir aux charges de logement, habillement etc, à la condition que l'enfant poursuive des études ou un apprentissage. Donc l'oisiveté chez un enfant ne lui permet de prétendre qu'à une obligation alimentaire de la part de ses parents, qui est somme toute assez réduite.
Emi, bien que consciente de toutes les difficultés que son enfant vit, il arrive un moment où il est aussi important de le protéger que de protéger ses frères et soeurs et de se protéger soi même. Personne n'a le droit de juger une situation qu'il ne vit pas.
Bon analyse du pb merci à vous
Messages postés
5
Date d'inscription
mardi 23 juin 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
23 juin 2009
20
Franchement c'est aberant comme discours petite prune t'a conscience de ce que tu dis perso j'ai 23 ans j'ai passé mon bac et j'ai quitté le syteme scolaire en l'ayant obtenu, j'ai un peu galéré de petit boulot en petit boulot mais ma mere ma toujours soutenu a l'heure actuel je suis fonctionnaire hospitaler et je gagne bien ma vie et c'est en partie parsque ma mere a nourrit et logé se faignant qui arrvait pas a s'assumer tout les mois (MOI) comme tu dis. Les jeunes passent tous par des adolescence plus ou moins difficiles c'est une periode ou il faut les laisser faire leurs experiences c'est stupide de vouloir mettre des barrieres qu'ils vont s'eneter de franchir.

Mais ce genre de phrases c'est grave : - Je me demande pourquoi on fait des enfants a l'heure actuelle?
- Des enfants ont commencé a travailler a 14 ans, et ils n'en sont pas morts

Au passage pour la derniere j'ajouterais que mon grand-pere aurait surement preféré rester chez lui plutot que d'aller au fond de la mine a 14 ans

A Ojama,
Avez vous vecu cette situation en tant que mere ou pere?
Si vous l'aviez vecu vous ne parleriez pas ainsi!!!!!!!
Un enfant qui vous pourri la vie chaque jour au point de vous rendre esclave de lui, est ce normal?
Ni les bonnes paroles, ni la fermeté n'y fait, que doit on faire? subir toute notre vie?
Il n'ya pas d'education stereotype.Chaque etre est different.Un enfant qui se conduit mal envers ses parents est un enfant gaté, avec des parents souvent faibles qu'il peut maitriser a sa guise.Imaginez l'enfer pour eux, quand l'enfant prend le dessus!
Les parents maltraitants n'ont pas ce genre de probleme, leurs enfants les respectent tout en les craignant:
Dans les deux cas, il y a exageration!
Le respect doit etre de rigueur,mais les jeunes a present l'ignore, nous sommes parents enfants a egalité!
Non, si les parents ont des devoirs, les enfants ont des droits, notamment, celui de respecter ses parents et de ne pas les juger, et tant qu'il est chez eux, il doit se plier aux regles des parents et ne pas imposer les siennes.
S'il outrepasse ces droits-la, alors, il n'a plus rien a faire dans le cocon familial!!!!!!!!!!!!!!
Mon pere etait mineur de fond dans le gard, la silicose l'a emporté.
Je savais son labeur tres dur, digne d'un bagnard,pour nous elever, il a mis sa vie en echange.
Je n'aurais jamais manqué de respect a cet homme qui descendait au fond du trou pour nous assurer notre pain.Mon pere etait un etre supreme, tout simplement parce qu'il etait a moi, il etait mon pere et je me mettais en 4 pour lui faire plaisir et accepter ses dires meme si parfois je ne pensais pas comme lui..........
Nous n'avons qu'un seul pere et une seule mere, pourquoi les maltraiter?Que puis je leur rendre, si ce n'est de l'amour et du respect?
Messages postés
163
Date d'inscription
jeudi 6 août 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
5 novembre 2009
39
Bonjour,

Je trouve cela honteux de mettre ses enfants a la porte, quel sortent de parents etes vous, il a 18 ans, il a peut etre des problémes( problemes familliaux antecedents, deces d'un proche...) qui fait qu'il le rendent comme cela, vous n'avez meme pas chercher a le comprendre, il et en pleine adolescence, et au lieu de l'aider vous le foutez dehors, comment voulez vous qu'il s'en sorte!!!!!!!

Désolée pour ma franchise mais vos paroles me mettent hors de moi!!!!! Tout viens de l'éducation Madame!!!!
bonjour a tous(tes) moi mon fils est parti sur un coup de tete mon epouse a voulu qu'il reste la mais il l'a violenté .Pour ma part , je lui ai mis une fois une giffle tellement il nous agaçait par son comportement tous ses mensonges ses vols oui il nous volait!! et il a été voir une association pour enfants battu. Un dossier a été monté contre moi heureusement que j'ai d'autres enfants qui m'ont soutenus et démanti Alors pour répondre au precedant courrier les parents y sont pour quelque chose et bien moi je dis que c'est la société qui les détruisent en effet j'apprend que mon fils est gai qu'il veut frapper mon épouse elle a eu des bleus d'ailleurs il était injurieux vis a vis de ses freres et soeurs il les frappait aussi mais que puis je faire ?si je le corrige je file en prison je porte plainte ?pour quoi faire perdre son temps a la paprasse et que rien n'aboutisse car lui n'aura rien .Aujourd'hui je voulais pour décompresser aller a la mer (les petits etaient heureux) et bien mes deux vitres de voiture ont été cassées résultat nous sommes restés enfermés.Nous savons que c'est lui et ses fréquentations que puis je faire il est parti vivre sa vie je ne sais ou avec son petit ami de 16 ans .Avant la police aurait dit aux parents de corriger l'enfant maintenant c'est l'enfant qui corrige les parents impuissant face a une justice de merde et savent bien en profitter.Merci de m'avoir lu
je suis un papa anéanti
> petite prune
quel valeur donnez vous vous meme à l'argent??
vous dites avoir assouvi ses moindres désir??pourquoi???savez vous qu un enfant ne se construit pas quand on assouvi ses désirs mais justement quand on lui impose des limites!la frustration fait parti de sa construction!elle apprendra maintenant qu on ne ment pas et qu on ne se sert pas de la justice pour profiter de ses parents!dommage que vous ne lui ayez pas inculqué ces valeurs plus tot!parcequil faut savoir dire non et que vous n avez pas su le faire,la justice lui apprendra la ou vous avez echoué!
> emi
Emi, c'est vrai ce que vous me dites! vous avez raison, je n'ai pas su dire non!
Par le fait que j'ai perdu un enfant a la naissance, je lui ai fait passer tous ses caprices.
Je n'oublierai jamais le mal qu'elle m'a fait, mais j'ai deja pardonné.Peut etre un jour, reconnaitra t elle son erreur, mais qu'elle fasse vite , avant qu'il ne soit trop tard!!!!!!!!!
> petite prune
et vous lui avez vous avoué la votre????celle de l avoir trop couvé??mais ne sombré pas dans la culpabilité tout de meme
comme dans la vie de couple il y a parfois des moments difficile avec les enfants ne vous focalisé pas dessus
et puis un jour tout cela s arrangera surement elle comprendra son erreur car elle a surement rien a y gagner!
bon courage
je suis sincérement desolée de ce qui vous arrive!
depuis quand votre enfant est il aussi violent??ne pense vous pas que votre enfant souffre de quelque chose pour etre aussi violent?
avez vous fait des demarches auprès d'un pedo psychiatre ou un psychologue?la violence a souvent une raison!savez vous laquelle?a til des problèmes de drogue?quel age a votre enfant?
depuis quand vous a til avouez son homosexualité???l a til refoulé?a til pu penser que vous ne seriez pas capable de la comprendre?
les conflit et la violence entre frere et soeur est courante chaque enfant de la fratrerie cherche la preference de ses parents et à asseoir son autorité sur l autre!
je ne vous juge pas en tant que parent je cherche juste à vous faire comprendre que votre fils a peut etre une souffrance dont vous n etes pas forcement responsable mais quil n arrive pas à vous avouez.
le role de parent est le plus difficile et aucun d entre nous n'y est vraiment préparé!
bonsoir,
vous savez sa reaction exprime peut etre un mal etre qu'il n'arrive pas a vous expliquer,il se montre violent pour vous signifiez qu'il ne va pas bien et dois sans vouloir d'avoir violenté sa mere...votre reaction est tout a fais normal...Je sens bien que vous etes pris a parti entre l'amour pour votre enfant et proteger le reste de votre famille...Montrez vous plus ferme et agissez de la meme maniere que si il s'agissait d'un inconnu mais ne cessez jamais de repeter a votre enfant que c'est pour proteger le reste de la famille pour le proteger lui...
mettre ou pas son enfant a la porte a 18 ans???grande question...bon ou mauvais un enfant reste un enfant il faut peut etre voir du coté de l'éducation...ou tt simplement parce que chaque enfant est different on peux elever deux enfants de la meme maniere avec le meme amour et pourtant l'un sera respectueux l'autre pas...de fil en aiguille le ton peut monter et dire des paroles dures et mechantes et l'enfant sera sensible a cela et se montrera agressif envers ses parents...mon avis le mettre a la porte n'arrangera pas les choses il vous suffit de le soutenir il n'est plus enfant ni meme un adulte donc un peu perdu...cela prendra du temps il y aura des hauts et des bas mais il vous remerciera plus tard...un enfant ne nous appartiens pas en tant que parents nous sommes la pour les aider a affronter la vie il n'y a quand faisant des erreurs qu'ils grandissent et apprennent le respect...faites lui voir que vous serez toujours la pour lui et installer un dialogue plutot que le conflit...
C'est beau ce que vous dîtes eden , respect .
Je reagis parce que certaines phrases m'ont quand meme choque...

jaretelle impossible d'avoir son enfant chez soit jusqu'a ses 40 ans a moins qu'il soit incapable (sens juridique du terme). Les parents doivent fournir OBLIGATOIREMENT une aide a leur enfants tant qu'ils sont en etudes, et ce jusqu'a leurs 28 ans. Ensuite, la justice n'est pas non plus barbare, il faut que l'enfant soit capable de prouver son incapacite TOTALE de subvenir a ses besoins pour toucher une pension. Entre nous soit dit, des parents aimants qui peuvent aider leurs enfants le feront, les parents sont peut-etre des vaches a lait, mais quand on fait des gosses on assume, et ce devrait etre plutot une fierte de voir son gosse reussir ses etudes.

petite prune :
-on tombe sur le mauvais numero ...
Bah pour le coup je dirais que c'est plutot l'enfant qui est tombe sur le mauvais duo de parents. Meme si je pense qu'on n'est pas tous des anges des la naissance, l'education vient des parents, il n'y a clairement pas de mauvais numero...
- des gens ont commence a travailler a 14 ans et n'en sont pas morts ...
bienvenue en 1815 les amis ! Encore un peu et tu auras l'eau courante... Il y a des enfants qui tiennent des fusils et ils n'en sont pas morts... enfin... Pas tous.
-Un enfant qui se conduit mal envers ses parents est un enfant gaté ...
Et on fait quoi des cas de surdoues, de troubles du comportement etc ? Ils sont gates aussi ? Un enfant qui se conduit mal peut AUSSI aller mal et ne pas savoir exprimer son mal-etre.
- droit de respecter ses parents et de ne pas les juger ...
Et le respect n'est pas inne il s'apprend, et il va SURTOUT dans les deux sens. Plus juger ses parents n'est pas un mal, je rappel qu'un jugement c'est positif ou negatif et que les parents parfaits n'existent pas. Porter un jugement c'est faire une critique et faire evoluer les choses. Les parents jugent bien leurs enfants alors pourquoi l'inverse ne pourrait-il pas etre fait ?
- un enfant se construit dans la frustration ...
Tu le veux le jouet ? Tu le veux ? Ben tu l'auras pas ! ... N'importe quoi... Un enfant ca se construit dans un environnement avec des regles, dans la comprehension, la justice, du respect et j'en passe. Frustrer un enfant ne le rendra qu'amer, dur, et mechant. Et si par frustrer vous penser ne pas ceder a ces caprices, sachez qu'on n'appelle pas ca de la frustration. Dire non, mais expliquer pourquoi, que le parent ne dit pas non par plaisir. Un enfant qui comprend n'est pas un enfant frustre. De plus dans certains cas on peut toujours trouver des compromis.
- C'est horrible, oui, apres l'avoir elevee comme une princesse, assouvi ses moindres desirs, elle nous le rend comme ça. ...
Le but des parents c'est aussi d'aider l'oiseau a s'envoler de son nid. A 19 ans c'est normal qu'elle veuille prendre son envole et le role des parents est d'aider. Apres vu votre facon de penser ca ne m'etonne pas qu'elle ai pense que vous ne l'aideriez pas. Je rappel quand meme que les parents touchent des aides pour leurs gosses (okay pas forcement beaucoup pour tout le monde mais c'est deja pas mal), des reductions d'impots et les mamans gagnent des annees de retraite. Deux ans de vacances en plus... Je sais pas c'est pas mal quand on sait qu'elever un enfant doit etre un plaisir (et oui meme dans les moments difficiles) et non pas une corvee.
- Je n'oublierai jamais le mal qu'elle m'a fait, mais j'ai deja pardonné...
Ah bon vous pardonnez un mal dont vous etes la cause ? Je t'ai vole une pomme mais c'est parce que tu l'a volee au voisin... Bon allez, j'te pardonne.

hakama :
- c'est la société qui les détruisent en effet j'apprend que mon fils est gai...
Il est ou le rapport entre les gays et la societe qui detruit ?
- je n'arrive pas a accepter son homosexualité maintenant comment expliquer cela l'homosexualité ne me dérange pas pourvu qu'elle ne me touche pas..
Ah bah si clairement elle derange et m'est avis que votre fils le savait... Je ne suis pas raciste j'aime juste pas les arabes... C'est pathetique. Mon pere est comme ca "o j'ai rien contre les homos... mais si mon fils l'etait..." "heureusement" mon frere est hetero... Mais on se rend compte de la stupidite des paroles. Votre fils il n'est pas mal parce au'il a tout eu et meme des limites il est mal parce qu'il sqit que son pere est (excusez moi du terme mais pour le coup ca doit sortir) un idiot d'homophobe et que de toutes facons votre relation est gachee.

Bref ici je vois pas mal de parents en contradictions dans leurs postes... Les enfants ne sont pas tous des anges, mais vous n'avez jamais ete trompes sur la marchandise. Et dans un monde ou tout est de plus en plus cher, je trouve normal que les parents aident leurs enfants. Il faut se remettre en question un peu plus que ca les gens...
Pour ce qui est des therapies, ce n'est pas LA solution miracle. Commencez par communiquer avec des mots et non pas des cris et vous gagnerez du temps et de l'argent. Un peu de bonne volonte, beaucoup de dialogues et d'ouverture vaut tous les psy du monde.
ce que j entends par frustration n'est pas de dire à son enfant "tu veux ça"tu ne l'auras pas!je voulais dire qu'il ne fallait pas tout donner facilement , déjà parceque financierement c'est plutot compliqué mais aussi parceque ce n 'est pas bon pour lui.il faut lui apprendre à attendre.bien sur il faut etre ferme avec ses enfants mais ouverts au dialogue.il y a aussi des ages raisonnables pour faire certaine chose.je crois qu'un enfant ne doit rien à ses parents on le conduit à se construire et etre autonome.si à 19 ans un enfant veut prendre son envol il n'y a aucune raison de lui interdire.l'aider à demarer dans la vie me semble etre une chose normale.il est difficile pour les parents de voir l enfant partir c est un sentiment normal mais la est notre role.on aide nos enfant à marcher, à faire leur devoir , à faire du vélo.un enfant a besoin de la presence de ses parents pour demarrer dans la vie....
> emi
Je suis d'acord avec vous!
Il n'y a pas de bonne education, et la plaidoirie de plop n'engage que lui;
Il n'est pas a la place des parents qui subissent ce genre de situation.
Certes, il faut aider l'enfant a prendre son autonomie,et l'aider financierement pour qu'il le fasse.
Mais cela vaut il tous les mensonges du monde pour partir de la maison dans un conflit?
Ma fille et moi etions en fusion, cet amour filial etait si fort qu'il fallait une dispute pour rompre le cordon ombilical.
Cette dispute n'avait pas lieu d'etre, pour un motif anodin; tout simplement parce qu'elle devait signer un bail le lendemain de son depart et il lui fallait un motif pour partir.
Je me suis sentie trahie..........
emi, on dit exactement la meme chose. Et comme je dis plus haut peut-etre vous etes vous trompee de mot, ce qui est apparemment le cas. Ensuite plutot que d'apprendre a un enfant a attendre je pense qu'il vaut mieux lui apprendre a comprendre. C'est pas "non, plus tard", c'est "non, parcque". Ensuite vous rattachez un peu trop tout a l'argent je trouve. Un enfant n'est pas heureux parce qu'on lui achete quelque chose, et uniquement pour cette raison...

petite prune, je ne parle pas non plus de bonne education. =)
Que je sois a la place des parents ou pas vous n'ern savez rien... A moins que vous soyez ma voisine mais j'en doute =)
Aider un enfant a prendre son autonomie ce n'est pas QUE financier. Comme le dit jacot, ce n'est pas une question de moyen. C'est un soutien moral aussi. Or comme on vous vois parler, vous n'etes pas d'un grand soutien aupres de votre fille. Et pour la dispute je crois que vous vous faites vraiment vos films.
A vous entendre parler, meme si votre fille etait partie sans heurt, vous l'auriez mal pris.

Juste vite fait l'histoire d'une jeune fille detruite.
Ses parents ont eu un enfant qui est mort tres jeune avant elle. Elle, ils lui ont donnes tout ce dont elle voulait, meme des regles. Aujourd'hui son pere la bat, sa mere la traite de moins que rien et d'autres noms que je ne repeterais pas ici et lui dit que si ca avait ete son frere ils auraient mieux vecus. Pour eux c'est de sa faute a elle. Et ca va dans la logique de ce que vous dites. "On fait son meilleur pour son enfant, comment peut-il faire/etre comme ca"... Belle metalite. Les enfants sont ce que VOUS en faites.
"les enfants sont ce que vous en faites"!


Dites plutot ce que la societe en fait! par votre raisonnement, vous denigrez les parents et les accablez!
etes vous parent?
Vous etes a coté de la plaque et vous parlez pour ne rien dire.
A vous lire , les parents ont tjrs tort; quoique puisse faire leur enfant.
Vous ne savez rien de ma vie et je ne me confierai certainement pas a vous.Mais reflechissez avant de parler, vous eviteriez bien des derapages.
Tiens,quelqu'un qui connait la vie des gens !

Alors qui suis-je ? Quel est mon métier ? Combien j'ai d'enfant ? Est-ce que certains de mes enfants sont morts ? Si oui comment ? Quel est mon parcours ? La curiosité me guette là =)

La société elle a bon dos, vous êtes juste incapable d'assumer vos responsabilité. C'est aux parents de surveiller les relations des enfants. Il y a des tonnes d'enfants qui côtoient la société et qui sont adorables. Alors quoi ce sont des aliens ? Expliquez moi il font comment ?
Et ça fait quoi d'être aussi certain de n'avoir jamais rien raté dans l'éducation de ses enfants ?
Et pour moi vos remarque montre le peu de maturité que vous avez. Ce sont des jeunes de 14 ans qui disent "toi tu connais rien à la vie, j'ai plus vécut que toi blabla...". Se remettre en question EST une preuve de maturité. Or vous vous êtes dans le droit chemin à vous entendre.

Votre vie ne m'intéresse pas, ce sont vos remarques qui me choquent. Pleines de "c'est pas ma faute". Alors je crois que de nous deux je suis plus sur la plaque que vous.

Je n'accable pas les parents, je trouve juste facile de dire "c'est de sa faute", bonjour la cours de récré". Si un enfant réussi c'est grâce à ses parents, mais si ils devient un moins que rien c'est la société et lui ? Vous ne trouvez pas ça facile ?
Vous vous lancez dans des theories qui vous sont propres.
Par ce que vous dites, je ne me sens nullement concernée, vous partez dans un delire qui me fait bien rigoler, voud devriez aerer l'endroit dans lequel vous etes en train d'ecrire.
La chaleur fait parfois disjoncter;
tiens, moi, je vais faire un tour du coté de ma piscine, et me baigner.
Bons delires.......plop,plop,plop et .................plouf!!!!!
et bien si j'ai élevé mes deux fils seule et cela pendant 10 ans !je n'ai jamais changé ma façon de penser pour eux.je les ai toujours écouté mais j'ai toujours pris la décision finale.un enfant se construit dans la frustration et non en lui cedant tout.vous l'avez habituer à dire amen à tout ce qu'il voulait et maintenant vous vous plaignez parceque vous voudriez que ça change mais lui il n est pas d'accord.peut etre se met il en conflit avec vous parcequ'il sait quil aura le dernier mot de toute façon vu que vous l avez habitué à avoir cette attitude.moi aussi j'ai eu des difficultés avec mon fils ainé qui a aujourdhui 18 ans parceque la crise dado a été très difficile,lui non plus ne voulait plus rien faire et il avait parfois des paroles blessantes mais j'ai tenu et en aucun cas je ne l'aurais mis dehors.j ai hebergé des jeunes que les parents avaient mis dehors(trois au total)ils avaient besoin de parler et surtout de se sentir écouté,mais surtout de souffler un peu car à ses jeunes ont leur en demande beaucoup beaucoup plus qu'à nos génération passé.votre fils est ce qu'il est, il n'est pas parfait et pas non plus à votre image,la belle affaire!!!!!!le "mettre dehors" non pardon"le faire mettre dehors "est irresponsable et surtout vous l'exposé à tous les danger dont je vous passe les détails!!!!votre fils a besoin de parler ,d etre écouté de se sentir épaulé car il est à mon avis le premier à souffrir de cette situation.il y a les "camps de la dernière chance"en avait vous entendu parler?etes vous allez au centre médico psychologique de votre ville?est-il inscrit dans une mission locele???ils sont la aussi pour aider votre enfant;il va juste falloir etre un peu patient!!!!!!!!!
bonjour
je suis nue mere de 3 ado dont 1 de 19 ans qui nous pourri l'avie nous vivons exactement la meme situation que vous je lui et dis de partir mais j'ai une forte intuition que je vais le payer tres cher
a l'aide valantine
> petite prune
pendans les 2 mois de son absence avez vous fais des recherche ? valantine
Messages postés
4141
Date d'inscription
lundi 4 août 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 janvier 2011
970 > petite prune
Je ne réponds pas, je donne juste mon avis, en passant ...

Comme on fait son lit, on se couche, comme on a élevé ses enfants, on les retrouve ...
Pas tout à fait vrai, ... Que mes enfants me respectent, respectent et aiment, leur père , cela existe, bon ? je n'y vois pas autre chose que l'entente entre les parents, et leur sympathie personnelle ..... qui a fait pendant un temps qu'il y a eu amour, et petit bébé désiré mais élevé finalement dans X et diverses situations ensuite :!?

Je ne saurais pas dire comment et pourquoi, alors que je ne peux pas les aider financièrement, mes enfants majeurs et travaillant m'aident et aident leur petite soeur ! alors qu'ils sont très différents, comme le sont souvent les enfants ...et que les " eng...." entre eux, ça y va !! car leur vie est difficile, pas difficile parce qu'ils ont ou pas le Net, mais parce qu'ils ont du mal chacun à remplir leur..... frigo ! et que Maman, Papa, les premiers, devriont être à la hauteur, et que nous ne pouvons pas forcément !

Avoir un enfant infernal, intenable, délinquant, devenu majeur, et toujours en souffrance, car trop peur de l'avenir, il me semblerait, que,d'une part, les parents ne peuvent ni l'ignorer, ni le soutenir, mais qu'ils ne sont pas " fautifs ", on peut avoir 10 enfants, élevés de la même façon et une brebis galeuse ! Sauf qu'on aime nos enfants....et que c'est cette façon de les aimer de l'aider, il n'a peut-être pas la même compréhension, et très peur , de l'avenir , il doit pouvoir compter sur vous, et y trouver soit le soutien, soit le " assez, tu te conduits mal "

---------------------------------------------------------------------------
                               .... 3 zygomatiques suffisent pour sourire ....
                             §  même au plus bas, on devrait bien y arriver §
>
Messages postés
4141
Date d'inscription
lundi 4 août 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 janvier 2011

votre avis est interessant mais j'ai tres peur ! valantine
Messages postés
4141
Date d'inscription
lundi 4 août 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 janvier 2011
970 > valantine
Vous avez très peur, .... mais bien que l'on sache, et parce qu'on les connaît à peu près, les dangers que courent nos gamins, on les a préparés et prévenus, non, au minimum ? Ayez confiance dans les "messages" que vous avez passé chez votre enfant !

Il saura se défendre, aborder sa vie, nourri et soutenu par votre " présence-absence " et les paroles que vous aurez pu lui faire passer .... cela lui sera très utile ! et quand il reviendra, car il reviendra ! soyez la même personne, vous-même, c'est la meilleure ( et seule ) façon de préserver les contacts parents-enfants !

.................................................................
                               .... 3 zygomatiques suffisent pour sourire ....
                             §  même au plus bas, on devrait bien y arriver §
>
Messages postés
4141
Date d'inscription
lundi 4 août 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 janvier 2011

Quand on a peur de l'avenir, on reste chez les parents et on essaie de se le construire malgré tout avec un peu plus de temps.
Pourquoi partir dans un conflit? que veulent ils se prouver ? a eux memes et aux autres?
c'est la reaction de l'enfant roi qui a l'adolescence trouve des interdits et ne peut le supporter.
Quand un ado vous echappe, on cherche des reponses; ou est la faille? qu'avons nous pu faire pour qu'il se comporte ainsi.
Autant de questions sans reponse, chacun le verra a sa façon.
il est en souffrance je sais mais il met son entourage en souffrance et le culpabilise.
L'amour fait place a l'incomprehension .................
Dossier à la une