Puis-je louer un studio et laisser mon fils l'habiter [Résolu]

Oriah 21 Messages postés vendredi 6 septembre 2013Date d'inscription 24 janvier 2018 Dernière intervention - 18 juin 2014 à 00:44 - Dernière réponse : Oriah 21 Messages postés vendredi 6 septembre 2013Date d'inscription 24 janvier 2018 Dernière intervention
- 18 juin 2014 à 17:36
Bonjour,
Pourriez-vous me renseignez s'il vous plaît.

Mon appartement étant à la vente je suis obligé de déménager. Je voudrai louer un studio pour moi toute seule. Mon fils de 24 ans n'a pas de CDI les agence n'accepte de lui louer un studio et on me refuse comme garante parce que je suis en invalidité.

Suis-je dans mon droit si je loue un studio à mon nom et laisse mon fils y habiter sans le dire à l'agence immobilière. J'assurerai le paiement des loyers si jamais mon fils n'est pas en mesure de le faire.

Je ne vois pas comment je pourrai faire autrement ? En même temps je suis très inquiète de ce que mon fils pourra advenir si je venais à décédée ? Nous n'avons pas de famille ou des personnes sur qui nous pourrions compter.

J'apprécierai beaucoup de recevoir vos conseils et idées. Je vous remercie beaucoup pour tous intérêts que vous puissiez porter à ma demande

Très Cordialement
Oriah
adresse mail supprimée par la modération
Afficher la suite 

Votre réponse

8 réponses

Meilleure réponse
L'heureux - 18 juin 2014 à 10:09
1
Merci
Bonjour,

Je voudrai louer un studio pour moi toute seule.
Suis-je dans mon droit si je loue un studio à mon nom et laisse mon fils y habiter..

Le studio est pour vous ou votre fils ?

on me refuse comme garante parce que je suis en invalidité.
Sans garant la location dans le privé est impossible, vous aurez plus de chance auprés des bailleurs sociaux.


Cdlt

Merci L'heureux 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 14141 internautes ce mois-ci

Oriah 21 Messages postés vendredi 6 septembre 2013Date d'inscription 24 janvier 2018 Dernière intervention - 18 juin 2014 à 17:07
Bonjour,

Merci beaucoup de votre réponse.

Désolée je n'ai pas été claire : actuellement je vis avec mon fils dans un 3 pièces, je cherche

1 studio pour mon fils et 1 studio pour moi-même
_______

Je suis aussi en contact avec une assistante sociale, mais après ce que j'ai "entendu" il faut plus d'un an pour obtenir un logement?

En fait je viens de regarder la définition de "bailleur sociaux", je connais que les HLM par la mairie. Auriez-vous des noms à me donner éventuellement?

Cordialement
feloxe 23957 Messages postés jeudi 25 février 2010Date d'inscriptionContributeurStatut 15 juillet 2018 Dernière intervention - 18 juin 2014 à 17:14
Comment allez vous payer 2 loyers sachant que le bail n'étant pas au nom de votre fils il n'aura pas le droit a l'APL?
Oriah 21 Messages postés vendredi 6 septembre 2013Date d'inscription 24 janvier 2018 Dernière intervention - 18 juin 2014 à 17:19
C'est un autre grand souci ! Mon fils viens de commencé un travail à 1/3 temps!
Mon appartement étant à la vente je suis obligé de déménager.

Allez voir la mairie pour la liste des bailleurs sociaux.
Il est évident que votre demande de deux logements, dans un court délai réleve du miracle.
Vous pouvez orienter votre fils sur un logement jeune travailleur.
Oriah 21 Messages postés vendredi 6 septembre 2013Date d'inscription 24 janvier 2018 Dernière intervention - 18 juin 2014 à 17:36
Re-Bonjour,
Merci beaucoup pour les indications, ce n'est pas évident quand on ne connais pas!
Cordialement
Commenter la réponse de L'heureux
shoush 131 Messages postés lundi 22 septembre 2008Date d'inscription 10 août 2017 Dernière intervention - 18 juin 2014 à 08:27
0
Merci
et louer sans passer par agence ?
Oriah 21 Messages postés vendredi 6 septembre 2013Date d'inscription 24 janvier 2018 Dernière intervention - 18 juin 2014 à 17:04
Bonjour,

malheureusement il y a très très peu de location en direct, j'ai déjà essayé !

Merci quand même
Cordialement
Commenter la réponse de shoush
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une