Vitre fissurée sur porte suite à courant d'air

Signaler
Messages postés
3
Date d'inscription
lundi 2 juin 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
16 juin 2014
-
Messages postés
18025
Date d'inscription
dimanche 8 juin 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
4 mai 2020
-
Bonjour,

Donc voici mon souci.

Nous avons construit notre maison.
Nous avons pris notre porte d'entrée, chez le menuisier qui nous a posé nos fenêtres (et notre porte).
Il nous l'ont posé au mois d'octobre/novembre 2013.
Nous habitons cette maison depuis le 8 Mai 2014.
Un soir alors que nous rentrions de course (le 28 Mai), un courant d'air s'est créé... Notre porte d'entrée à claquée... Et la... deux de nos carreaux se sont fissurés... LES BOULES !!!!!

Nous avons appelé l'entreprise de suite, qui est venu prendre des photos pour envoyer au fournisseur du panneau. Pour ce fournisseur, ce n'est pas un défaut de fabrication...

L'entreprise nous dit donc de faire marcher notre assurance habitation, et qu'ils payeront la franchise.

Mais, ils ont une assurance décennale... Est ce vraiment à nous de faire marcher notre assurance ? Car on est bien d'accord, qu'à part un défaut de fabrication, je ne vois vraiment pas comment cet incident aurait pu se produire... Ou bien faut il changer notre porte à chaque claquement de porte ????

Car nous souhaitons changer d'assurance, et avec un sinistre à notre actif... les devis seront forcément plus cher que sans sinistre.

Merci d'avance pour vos réponses

1 réponse

Messages postés
18025
Date d'inscription
dimanche 8 juin 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
4 mai 2020
6 379
Bonjour

Si l'entreprise n'a pas constaté de défaut sur la porte, leur responsabilité n'est pas engagée.
C'est le courant d'air qui est à l'origine du sinistre, vous devez donc faire intervenir votre assurance habitation au titre de la garantie bris de glace.

Ce n'est pas une seule déclaration bris de glace qui va faire augmenter le tarif, mais si vous changez par la suite, il faudra le déclarer lors de la demande de tarif.