Propriétaire majoritaire et fenêtres de toit

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 4 février 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
4 février 2014
-
 jabuz -
Bonjour
J'habite un appartement sous combles que j'ai acheté en l'état et qui comporte 9 fenêtres de toit. Le propriétaire majoritaire a fait inscrire à l'ordre du jour de la prochaine AG le rebouchage des fenêtres de toit posées par le propriétaire précédent, sans autorisation de la copro selon lui. Pourra-t-on exiger de moi que je fasse reboucher certaines fenêtres à mes frais? Pour l'urbanisme, c'est OK car prescrit.
Merci pour vos réponses

3 réponses

Messages postés
2597
Date d'inscription
vendredi 6 mai 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
11 janvier 2017
777
bonjour

quelles raisons évoque t'il pour que vous rebouchiez vos fenêtres ?
Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 4 février 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
4 février 2014

Il dit que la copro, donc lui-même puisqu'il détient 55% des parts, n'a pas donné son accord pour certains percements en toiture, qui est une partie commune.
Messages postés
2597
Date d'inscription
vendredi 6 mai 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
11 janvier 2017
777
souvent les proproétaires majoriataires se croient un peu tout permis...

Oui le toit est une partie commune mais je doute qu'il marche dessus tous les jours ....

Savez vous si le propriétaire précedent avait eu l'autorisation de la mairie ?

Et puis, ce fameux majoritaire n'a rien payé pour les fenêtres et pourtant c'est une partie commune, ... enfin bref.

Niveau légal je ne pourrais pas vous dire car je ne sais pas
Le propriétaire "majoritaire" ne vote qu'avec 50% des voix même s'il détient 55% des tantièmes.
Article 22

Modifié par LOI n°2009-526 du 12 mai 2009 - art. 7
Le règlement de copropriété détermine les règles de fonctionnement et les pouvoirs des assemblées générales, sous réserve des dispositions du présent article, ainsi que de celles des articles 24 à 26 ci-dessous.
Chaque copropriétaire dispose d'un nombre de voix correspondant à sa quote-part dans les parties communes. Toutefois, lorsqu'un copropriétaire possède une quote-part des parties communes supérieure à la moitié, le nombre de voix dont il dispose est réduit à la somme des voix des autres copropriétaires.