Jusqu'où est-on responsable d'un enfant majeur

manuia92 1 Messages postés mardi 9 avril 2013Date d'inscription 9 avril 2013 Dernière intervention - 9 avril 2013 à 19:58 - Dernière réponse :  Marco
- 10 févr. 2018 à 09:39
Bonjour,
Voici mon problème :

Mon petit frère est majeur (juste 18 ans) et vit encore chez les parents. Il ne fait plus d'étude et ne travaille pas (officiellement).

1 mois avant son 18ème anniversaire (l'été dernier) il a pris le volant de la voiture de son père et à créé un accident sur une petite départementale et défoncé un stade. L'assurance a pris en charge et le procureur de Quimper lui a juste donné 1 petite tape sur la main (5 ans d'interdiction de conduire et 1 journée de travaux d'intérêts généraux). C'était une première fois mais avant même de rencontrer le procureur, il savait exactement ce qu'il allait avoir. Pour vous dire ses bonnes fréquentations!!

En septembre dernier il a pris ma voiture et a eu un accident avec en essayant de la sortir du garage. Comme c'était chez les parents et pas sur la voix publique, j'ai rien fais car je ne voulais pas que ça retombe sur les parents.

En début d'année, il a encaissé un chèque sans provision sur son compte chèque pour des "travaux" qu'il aurait effectué. Il a une formation de carrossier mais a arrêté 2 mois avant de passer son bac.
Le problème est qu'il a dépensé cet argent l'hiver dernier et qu'aujourd'hui la banque réclame son du à nos parents parce qu'il est déclaré fiscalement chez eux. La banque menace de faire intervenir les huissiers.

Bien évidemment suite à ces problèmes (il y a eu également des histoires de vol d'argent et autres objets) ma mère a fait 2 AVC et va encore être hospitalisé et mon père à une tension qui monte à 25, des risque d'infarctus mais refuse d'être hospitalisé parce qu'il n'est pas encore à la retraite et que c'est lui qui fait vivre tout le monde (j'ai encore 1 autre petit frère et 1 petite soeur, tous les 2 mineurs et scolarisés).

Que peut-on faire? Même le procureur n'a rien voulu faire lorsqu'il s'est fait arrêté et la banque se retourne sur nos parents pour être payés. Finalement, personne ne l'oblige a assumé ses erreurs et on ne sait pas jusqu'où cette tête brûlée est capable d'aller.
Et même s'il espère le décès de nos parents, il n'y a pas d'argent, pas de succession à attendre. Ils n'ont pas d'argent et ne sont propriétaires de rien.

Merci d'avance de votre aide ou de vos témoignages.
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Meilleure réponse
sophiag 38075 Messages postés samedi 20 décembre 2008Date d'inscriptionContributeurStatut 19 juillet 2018 Dernière intervention - 9 avril 2013 à 20:40
8
Merci
Bonsoir
Le compte étant à votre frère, la banque n'a pas le droit de se retourner contre vos parents, ils doivent refuser d'assumer.
Quand à votre frère, vos parents doivent le mettre dehors, vu le contexte, vu les problèmes qu'ils occasionnent.
Vos parents n'ont aucune obligation légale de le garder chez eux.

Merci sophiag 8

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 14126 internautes ce mois-ci

merci pour votre réponse qui clarifie bien les choses
Commenter la réponse de sophiag
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une