Allocation de soutien familial sans jugement [Résolu/Fermé]

Messages postés
7
Date d'inscription
mercredi 14 décembre 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
27 août 2019
- - Dernière réponse :  joana6 - 15 déc. 2011 à 10:32
Bonjour,
je suis séparée du père de mes enfants depuis juin 2010, et depuis j'assume seule mes 2 enfants de 4 et 8 ans. je travaille (1700 € par mois), mais malgré cela, avec les différents frais, je ne m'en sors, et depuis 4 mois, mes conditions financières sont tres difficiles.
je ne veut pas entamer d'action en justice avec mon ex compagnon, pour ne pas raviver sa colère (il voit dejà tres peu ses enfants), de plus il paye dejà une pension pour sa première fille, son loyer, et n'aura pas les moyens d'en verser une pour mes enfants. (pour info, quand les enfants vont chez lui, c'est en général moi qui paye les courses...)
je souhaiterai demander à la CAF l'allocation de soutien familial, mais sans procédure de justice, est ce que je pourrai y avoir droit. j'ai vu qu'on peut y avoir droit pendant 4 mois avant d'entamer une procédure devant je juge des affaires familiales. est ce vrai? ne serait-ce que 4 mois, cette aide me permettre de pallier mes difficultés que j'espère ponctuelles.
merci de votre réponse
Afficher la suite 

3 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
9555
Date d'inscription
vendredi 16 novembre 2007
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 janvier 2016
2074
23
Merci
Bonjour,


Pourquoi prétendre à une aide de la Caf alors que vous cautionnez le fait que le père des enfants n'assume pas ce rôle.
Cela fait partie de ses devoirs de père.
Si vous percevez l'aide et que vous n'entamez pas de procédure à son encontre il vous faudra rembourser les sommes avancées.

Dire « Merci » 23

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 25392 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

vous avez raison, il faut mettre le père a contribution.
le père n'est ps en mesure de verser une pension dans tous les cas. Pourquoi l'enfoncer encore plus. financièrement il ne peut pas s'assumer lui meme. j'ai bien preciser dans mon message que quand il prenait ses enfants, c'était moi qui fournissait la moitié des courses. J'attendais de ce forum une réponse juridique, at pas un jugement moral. certes cela fait parti de ses devoirs de père, comme beaucoup d'autres choses, mais comment faire quand on a 1000 € de salaires et que sur ces 1000 e on enlève 400 €uros de loyer, 180 € de prélèvement auxquelq il ne peut pas se soustraire, les frais de transport pour aller travailler....
Alors oui ca fait parti de ses devoirs de père, mais pour moi le devoir le plus important n'est pas financier, mais qu'il voit ses enfants; et je n'ai pas envie de casser ce lien, par une procédure en justice dont je connais l'issu.
Je veux simplement élever mes enfants du mieux possible, et si cette aide de la caf n'est pas possible et bien je continuerai à me débrouiller avec les moyens du bord et toutes les difficultés que j'ai.

Voilà, maintenant si quelqu'un a une réponse sérieuse à m'apporter, je suis preneuse.
pititenouette
Messages postés
9555
Date d'inscription
vendredi 16 novembre 2007
Statut
Modérateur
Dernière intervention
28 janvier 2016
2074 -
Que voulez vous de "juridique" que j'ajoute à mes propos les articles de loi qui confirme mes dires.
Le résultat est le même.
Soit vous percevez les aides de la caf et vous entamez la procédure à l'encontre du père, soit vous ne faites pas cette demande.

Car s'il n'est pas en mesure d'assumer financièrement le juge pourra constater son insolvabilité et vous pourrez continuer de percevoir les aides de la caf.
Mais il faut que ce soit acté.

Mais vous ne pouvez pas de vous même décider qu'il n'est pas solvable.

Ce sont des aides qui sont soumises à une règlementation.
Ok. merci pour vos réponses. je pense que la discussion est close, mais avant tout je vais quand meme répondre à certaines choses.
Si j'ai quitté cet homme c'est pour des raisons qui me sont personnelles, et si je lui fais parfois des courses, c'est tout simplement pour qu'il puisse recevoir correctement ses enfants chez lui. Ca me semble important.
Ensuite, je souhaite pas faire supporter cette obligations aux contribuables. il y a par contre beaucoup de gens qui profitent du système de manière injustifiée; donc demander une aide pour pouvoir en ce moment nourir mes enfants n'est pas, me semble-t-il un abus du système.
je me suis toujours débrouillée seule, et avec les moyens du bord, mais si là je fais cette démarche c'est quau 15 de mois de décembre, il me reste150 euros pour finir le mois!!!
je ne veux pas de démarche judiciaire avec le père, car j'ai assez souffert et je ne veux pas raviver de tension, et surtout je ne veux pas détruire le peu de lien qu'ils ont avec leur père.
Donc tant pis, si pour avoir une aide de la caf, il faut en passer par là, je préfère m'en passer, et je laisserai les facture s'accumuler pour faire passer mes enfants avant tout.
merci de vos réponses
De tout coeur avec toi duchesse et complètement d'accord avec tes propos tu es une femme de très bonne mentalité!!!!!!
Messages postés
38407
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 mai 2019
6425
3
Merci
Bonjour
J'aurais répondu la meme chose que Pititenouette car c'est les seules réponses adaptés à votre probleme
En effet, si le pere n'a pas les moyens, le juge le constera et rendra un jugement sans pension
Cela vous permettra d'obtenir les aides de la CAF sans pénaliser le pere puisque tel est votre souci
D'ailleurs, vous pouvez meme rédiger une convention amiable conjointe ensemble et l'envoyer au Jaf qui validera ou pas celle ci en précisant que vous ne demandez pas de pension alimentaire
Mais si vous ne faites rien , vous ne pouvez prétendre à rien
Le pere percoit 1000 euro de salaire, d'autres les percoivent aussi , meme une pension symbolique ne va pas le ruiner (50 euro ) par exemple
Il est NORMAL qu'un pere contribue à l'entretien de ses enfants et il n'est pas normal de ne pas le laisser se débrouiller pour le faire
550 euro de charges, il lui reste 450 , plus éventuellement,une aide au logement
Messages postés
4591
Date d'inscription
mercredi 26 janvier 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
13 août 2012
1766
0
Merci
Bonjour Duchesse,

"le père n'est ps en mesure de verser une pension dans tous les cas. Pourquoi l'enfoncer encore plus. financièrement il ne peut pas s'assumer lui meme".

Pourquoi avez-vous quitté cet homme, puisque vous semblez y être encore autant attaché, allant jusqu'à lui faire ses courses.
Vous avez des difficultés "ponctuelles"

Votre choix de refuser de mettre le père à contribution, n'est pas à imposer aux contribuables.

"J'attendais de ce forum une réponse juridique".
Aucune réponse d'ordre juridique ne pourra ne vous venir en aide, désolé...
Vous pouvez toujours consulter un avocat-conseil (gratuit) en mairie ou auprès des tribunaux.
Cdlt.
La politesse coûte peu, pensez à dire MERCI.
*guss*
Messages postés
4591
Date d'inscription
mercredi 26 janvier 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
13 août 2012
1766 -
Voici un extrait de la charte du forum:

Les réponses apportées dans le forum ne peut pas remplacer la consultation d'un professionnel (notaire, avocat, expert-comptable, etc.) ou des administrations compétentes. Seule une consulation de ce type sera à même d'apporter une réponse personnalisée à une affaire spécifique.
Dossier à la une