Asf réclamation [Résolu]

Cataleiya - 12 mars 2018 à 15:18 - Dernière réponse :  Cataleiya
- 13 mars 2018 à 11:44
Bonjour,
Voilà je n'ai fais aucune demande de l'asf..Dans le passé et mon petit à 3ans.j'ai donc fais la demande et aussi le remboursement depuis sa naissance si une personne à déjà été dans mon cas merci de me répondre.ont ma juste dit à la caf que le remboursement se fera à la demande du mois ou le dossier a été remplie Et sera de 109€ ma quetion et donc je pourrai resevoir le remboursement depuis sa naissance
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

0
Utile
Bonjour

Après acceptation du dossier, les versements d'ASF commenceront le mois d'après.
Cette prestation est rétroactive mais sur une durée limitée : les derniers 24 mois.

"Vous pouvez prétendre au versement de certaines prestations dues mais non demandées pendant un délai de 2 ans à compter du jour où les conditions d'ouverture du droit ont été réunies.

C'est par exemple le cas pour les allocations familiales ou l'allocation de soutien familial : ces prestations sont dues à partir du jour où les conditions d'ouverture du droit sont remplies."
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2267
Je te remercie pour ta réponse..
Erratum : votre petit a 3 ans !

Si votre petit n'a jamais reçu de pension alimentaire de l'autre parent, l'évènement permettant l'ouverture des droits (sa naissance) s'étant produit il y a plus de 3 ans, non, il n'y aura pas de rétroactivité.

Vous recevrez l'ASF à compter du dépôt du dossier et rien n'avant.
Je vous remercie pour votre réponse.et non à mon accouchement il n'a pas été reconnu car les semaine suivant mon accouchement il a été décédé et on été pas déclaré ensemble on attendait justement la naissance et le retour à la maison pour faire tout dans l'ordre avec la loi..mais malheureusement certain événement nous tombe dessus ss prévenir mais mille merci à vous de répondre....et donc auprès de la caf c( père neant)
Commenter la réponse de Eve
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une