Maison diagnostique énergétique classé F [Résolu]

Signaler
-
Messages postés
503
Date d'inscription
mercredi 28 avril 2010
Statut
Administrateur
Dernière intervention
31 mars 2020
-
Bonjour,

Nous voulons acheter une maison de 1975 avec un diagnostique énergétique classé F.

Elle est construit en béton armé avec un chauffage électrique et double vitrage à l'époque 1975.

Pourriez vous nous donner une réponse simple sur la classification F et vu que la classification se fait de A à G,

Qu'est-ce qu'on peux faire pour faire la maison passer en E? Si oui, quel type de travaux?

Merci d'avance pour votre info.

8 réponses

Messages postés
3823
Date d'inscription
lundi 27 juillet 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
15 avril 2017
1 461
Classée F c'est tres mauvais, ça veut dire que cette maison consomme énormément d'énergie et donc que cela revient très cher.

Sans pouvoir être plus précis il est évident que toute l'isolation est a refaire et que le mode de chauffage n'est pas du tout adapté.
Messages postés
503
Date d'inscription
mercredi 28 avril 2010
Statut
Administrateur
Dernière intervention
31 mars 2020
2 916
Bonjour, pour une présentation de la classe F, voir la fiche DPE classe F : définition. Pour avoir des éléments de comparaison avec les autres classes énergétiques, voir Classes d'étiquettes DPE - Conseils. Cordialement.
bonjour : Les DPE ne sont pas très fiables, j'ai vu une annonce de location avec un classement A dans un immeuble qui a 25 ans, à 500 m de chez moi... donc, c'est comme si je disais que je suis pape.... On se demande si un diagnostiqueur a pu faire un tel DPE qui devrait plutôt se situer en E, (surtout avec du chauffage électrique) mais, bon, passons...

Une maison de 75 avec chauffage électrique est au moins un peu isolée, mais les isolations à cette époque pouvaient être très différentes :
- ma maison qui date de cette époque a des murs en parpaings, ensuite 5 cm de laine de verre et une contre cloison en briques de 5 cm d'épaisseur.

Contrairement à ce qu'on lit ou entend, la LV ne se tasse pas forcément, la mienne est intacte, je l'ai vue en creusant la brique pour mettre des interrupteurs, et j'ai sondé avec une aiguille très longue : il y a bien 5 cm d'épaisseur.

Mais on a vu aussi des maisons en parpaings, sur lesquels on plaçait des tasseaux et du placo par dessus, et entre, il y avait de l'air, ça isole un peu, mais c'est moins bon. Et on voit ça, même avec du chauffage électrique. Cela dépend du type de maison.

Il faudrait démonter un intérrupteur ou une prise pour voir ce qu'il y a exactement. Le diagnostiqueur suit les indications que lui donne le propriétaire, mais souvent le propriétaire ne sait pas exactement ce qu'il y a dans les murs, surtout s'il n'a pas acheté le logement neuf.

Quant aux doubles vitrages de l'époque, c'est légèrement mieux que du simple vitrage, mais pas très performant. La lame d'air qui isole est mince, environ 5 mm alors qu'aujourd'hui, on met au moins 16 mm et des verres de "faible émissivité" et même de l'argon entre les vitres.

Pour ce qui est des combles, ça peut, bien souvent se voir à l'oeil nu; Il faudrait au moins 20 cm d'épaisseur, même si aujourd'hui, on met un peu plus.

La maison est-elle de plein pied, sur terre plain ?? sur vide sanitaire ???
Le sol est-il isolé ???

Demander au propriétaire s'il n'a pas le devis descriptif, normalement il y a les indications (en espérant que tout ait été respecté.)

La même maison avec chauffage gaz serait un peu mieux classée, au moins en ce qui concerne la conso, même si elle restait dans la même classe. Chaque classe comporte une conso mini et maxi.

Et attention, ce qui est indiqué, c'est "l'énergie primaire", c'est à dire, pour le chauffage électrique par exemple, l'énergie fournie à la centrale nuccléaire. Soit, lorsqu'on consomme 1 kw d'électricité, il faut produire 2,58 kw à la centrale. Et c'est considéré comme si on chauffait en permanence à 20°c, et ça tient compte aussi de l'énergie pour l'eau chaude sanitaire.

Enfin, reste le climat. Pour deux maisons strictement identiques : l'une à Strasbourg, l'autre à Montpellier, la conso de chauffage sera bien différente.

Enfin, il est toujours possible d'améliorer une isolation, et avec du chauffage électrique, de mettre un poêle, si on n'est pas trop proche des voisins par exemple.

Il doit y avoir une VMC ordinaire simple flux, vous pouvez la remplacer par une VMC hygroréglable, ce n'est pas très cher, et on peut facilement économiser 10%

Et puis, il faut voir le prix par rapport au marché.

Il semble quand même que le "diagnostiqueur" ait été plutôt sévère compte tenu des éléments que vous donnez, alors que parfois, on a l'impression qu'il y a des diagnostics de complaisance.

Ceci dit, ce classement sévère peut vous servir à négocier un peu le prix d'achat.
Je suis contre de critiquer le chauffage electrique si c'est bien isolé.
Vous pouvez comme le dit Paulin faire baisser le prix.
Avec l'argent economisé vous isolez les combles vous memes avec un copain, des rouleaux de laines de verre deroulé au sol, vous les croisez, deja vous economiserez sur ce post, c'est facile il faut juste bien marcher sur les solives.
Les doubles vitrages voyez ce que c'est si ils sont a changer.
Demandez au proprio ses factures d'electricité sur 1 an minimum au moins vous aurez une idee precise.
Les radiateurs a changer vu l'année.
La deja vous aurez fait beaucoup.
Messages postés
189
Date d'inscription
mercredi 22 juin 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
27 janvier 2012
53
Le double vitrage, c'est plus du confort et du ressenti qu'une réelle et efficace économie d'énergie. Par rapport au prix bien entendu. Le top reste l'isolation de la toiture, ensuite celle des murs extérieurs.
Utilisateur anonyme
le double vitrage standard, ça représenterait 7% de la facture chauffage. soit comme si on chauffe avec un degré de moins... Mais bon, pour le mesurer, pas facile...
Messages postés
189
Date d'inscription
mercredi 22 juin 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
27 janvier 2012
53
Chaque fois que j'ai préconisé la pose du double vitrage et que j'ai chiffré cela en terme de consommation avec des logiciels de DPE, le résultat a été très décevant. 10 kWhEP/m².an au maximum. Autant dire que la rentabilité de l'opération est inéxistante, surtout si vous avez de grandes surfaces vitrées.
Messages postés
1587
Date d'inscription
mercredi 30 mars 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
23 janvier 2020
511
un double vitrage avec une isolation minable autour, ça ne sert à rien! l'isolation c'est un tout.
la toiture reste le plus gros passage du froid et c'est ce qui coute le moins cher puisque nous pouvons le faire nous meme sans nous y connaitre, faut bien insister dans les coins et faire attention a marcher sur les bois c'est tout.
Les radiateurs peuvent egalement etre un gros budget si c'est ce que l'on nomme des grilles pains.
Reste murs et fenetres et la il faut s'y connaitre un minimum.
Isolation interieure ou exterieur.
Fenetre double posée par dessus les anciennes, certains trouvent ca bien a l'usage.
Les joints sont important comme la porte d'entrée.
Isolation des murs et double vitrage vont pour moi ensemble mais... chacun fait selon ses moyens. On peu aussi commencer en faisant piece par piece en n'oubliant pas que la meilleure isolation se fera par une choison qui n'est pas en contact avec le mur, ainsi elle ne communique pas l'air froid... l'isolation par l'air. J'ai pu comparer et c'est incontestablement mieux (idem pour le bruit).
Pour les economies penser au robinet thermostatique, boutons reglables ou programmables.
Si ballon eau chaude les heures creuses et sinon un programmateur.
Enfin des doubles rideaux bien epais et large pour la nuit ca aide aussi (mais ne pas recouvrir les radiateurs)
merci pour les infos.c'est pour ça que je suis en train d'hésiter.

Pour moi, si c'est une maison de 1975, elle ne doit pas très mauvais. Si on doit faire toute l'isolation (toiture, mur, fenetre), c'est presque renouveler entièrement la maison. Pouvez vous me dire quelle somme qu'on doit dépenser pour toute les travaux?

Merci encore
salut juliefr il faut faire des devis va voire l'anha sure le nait
Il vous faut demander le détail du diagnostic (voir d'où proviennent les déperditions) et solliciter une estimation des travaux par un architecte.
Messages postés
677
Date d'inscription
vendredi 29 janvier 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
21 octobre 2011
333
eh bien, faites établir un devis pour :
- changer les menuiseries (si elles ne sont pas déjà en double vitrage),
- une bonne isolation (insufflation de laine dans les combles perdus voir doublement des murs existants)
- prévoyez le changement des radiateurs : s'ils datent de 1975 il doit s'agir de grille-pain : énergivore et peu productif.

selon que vous fassiez faire ou que vous en fassiez une partie par vous-mêmes, le budget ne sera pas le même.

une maison classée F est plutôt energivore, la moyenne des batiments français est situé à E voir D selon les régions.
maintenant la classification dépend aussi beaucoup de celui qui a procédé au diagnostic : une etude très recente portant sur 4 maisons et 4 sociétés de diagnostic a démontré qu'il y avait de grandes disparités : une même maison pouvait être classée D, E ou F selon le professionnel choisi...
Dossier à la une