Declaration suspension permis assurance [Résolu]

Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 18 novembre 2010
Dernière intervention
18 novembre 2010
- 18 nov. 2010 à 14:49 - Dernière réponse :  Landry - 15 sept. 2018 à 15:58
Bonjour à tous,

Je m'adresse à vous car j'ai parcouru le net de tous les cotés et beaucoup d'informations se contredisent, je suis en quête d'avis d'expert.

Je vous explique ma situation :
- Aout 2009 : je suis controlé positif au canabis par la gendarmerie a l'entrée d'une autoroute => Suspension administrative du prefet pour 2 mois, ceci n'a pas été consécutif à un accident. D'ailleurs j'ajoute que depuis cette histoire je suis un peu traumatisé et que je ne suis pas pret de retoucher un joint (je me reveille la nuit en imaginant que des gendarmes me controlent...)
- Octobre 2009 : je passe une visite médicale et obtient à nouveau mon permis, j'ai néanmoins (et c'est normal une nouvelle visite médicale à réaliser un an après)
- Juillet 2010 : Je passe devant le Délégué du procureur qui me propose comme "sanction" de realiser un stage de sensibilisation au dangers des stupéfiants a mes frais en Février 2011 et uniquement cela. (En cas de récidive, je risque 3 ans de prison)

Aujourd'hui je veux changer de voiture, je fais faire un nouveau contrat d'assurance et je découvre que j'aurai du avertir mon assurance de ma suspension, ce qui, vous l'avez compris, n'a pas été fait ...

QUESTION 1 : Alors j'ai lu que la décision judiciaire supplentais la décision administrative, que si la justive ne m'a pas condamné a une suspension de permis alors c'est comme si je n'en avais pas eu. Est ce vrai ? D'ou la question suivante : Suis je dans l'obligation de déclarer ma suspension à mon assureur dans mon cas ?

QUESTION 2 : J'ai lu aussi que si le controle n'est pas consécutif a un accident, cela n'est pas obligatoire de la declarer, est ce vrai ?

QUESTION 3 : Je suis tenu de declarer a mon assurance la suspension les 36 derniers mois, mais on me parle de prescription de 2 ans, qu'est ce que cela signifie dans mon cas ?

Je vous remercie pour vos réponses

Laurent
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
1
Date d'inscription
vendredi 4 février 2011
Dernière intervention
4 février 2011
4 févr. 2011 à 18:00
79
Merci
Bonjour Laurent,

Je me suis inscrit exprès pour te répondre!

Question 1: La décision pénal est la référence et peu modifier la décision administrative, hors dans ton cas la notification pénal à eu lieu après la fin de ta suspension administrative si j'ai bien compris... Du coup celle-ci tu l'as faite et la résultante est qu'aucune suspension ne sera fiché au casier B2.
Question 2: C'est ton contrat d'assurance qui mentionne tes obligations de déclaration et générale les assurance le demande dans les conditions générales.
Question 3: Là encore ta réponse se trouve dans ton contrat d'assurance (livret généralement donné avec tous les contrats).

Maintenant petite précision... Une suspension de permis est inscrit au casier judiciaire B2 et voici les règles de confidentialité des casiers judiciaires: "L'accès au casier judiciaire est prévu par la loi : le B1 n'est délivré qu'aux autorités judiciaires, le B2 principalement à certaines administrations telles que l'armée, le B3 n'est délivré qu'à l'intéressé lui-même. Se faire délivrer en prenant un faux nom ou une fausse qualité le casier d'un tiers est un délit passible de 7 500 euros d'amende".

Conclusion: hors l'annulation de permis (plus le même n° de permis... à moins de résilier son contrat pour vente du véhicule et de s'assurer ailleurs avec son nouveau permis) et les suspension avec sinistre (assurance mise au fait du sinistre par l'assurance adverse)... Nous ne sommes pas tenu de déclarer une suspension de permis et les compagnies d'assurances (ces marchands de tapis) n'ont aucun moyen légal de connaître ce type d'antécédents!

Espérant que cela ne soit pas trop tard pour toi...

Merci fredom22 79

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 14068 internautes ce mois-ci

⚠️!!! ATTENTION !!! ⚠️

Je suis actuellement assureur, et j’ai également eu une suspension de permis pour grand excès de vitesse (+40km/h).

Tout changement affectant un des éléments figurant dans vos conditions personnelles doit être signalés !
Dans les assurances les conditions personnelles signifient : Toutes les réponses que vous avez transmise à votre assureur lors de la création du contrat.

Il faut savoir que TOUS les assureurs demandent si il y a eu au cours des 3 dernières années voir 5 dernières années une suspension de permis ou une résiliation du permis lors de l’an creation du contrat.

Dans votre cas vous avez obligation de déclarer votre suspension puisqu’il s’agit d’une condition personnelle (vu que vous avez répondu à cette question et que la reponse a changé entre temps : oui j’ai eu une suspension)

De même, d’après votre conclusion fredom22 aucune compagnie ne peut savoir de façon legal si un conducteur a eu une suspension pendant le contrat. Hors, en cas d’accident graves l’assureur vous demandera une photocopie récente de votre permis de conduire (vous avez obligation de lui fournir) et sur le permis de conduire il y a des petits symboles qui nous indiquent si oui ou non il y a eu une suspension.

Je précise que ces symboles sont rajoutés lorsque les forces de l’ordre vous récupère votre permis de conduire pendant votre suspension ou votre résiliation.

J’espere que la réponse vous sera utile et je vous invite à déclarer donc tout changement aux conditions personnelles, si vous ne le faites pas c’est comme rouler sans assurance, si un jour vous écrasez un enfant, les frais seront à votre charge et l’assureur ne paiera pas un seul euros de sa poche.
Commenter la réponse de fredom22
6
Merci
si vous cherchez a savoir si un assure doit declarer a son assureur le fait qu'il a eu une suspension de permis pour conduite en etat alcolique meme sans avoir cause d'accident.. la reponse est helas oui..

(Article L113-2 - Article A335-9-2 du code des assurances)
Commenter la réponse de Totlematin
Dossier à la une