Procedure pour renier ses parents [Fermé]

- - Dernière réponse : Eric Roig
Messages postés
4063
Date d'inscription
vendredi 3 août 2007
Statut
Expert certifié
Dernière intervention
11 février 2019
- 7 févr. 2019 à 13:00
Bonjour,

Je souahiterais savoir quelles sont les demarches a faire afin de renier ma mere.
Suite a de mauvais traitements subis pendant mon enfance et mon adolescence avec preuves a l appui.
J ai essaye de lui donner une chance, etant moi meme devenue mere. Mais elle n a pas change. Je souhaite proteger ma nouvelle famille surtout ma fille. Je souhaite reellement savoir comment faire pour que la justice lui interdise de nous approcher et la renier. En effet je ne voudrais pas a avoir a subvenir a ses besoins plus tard comme elle m a deja suffisamment fait souffrir .

Merci de votre attention
Afficher la suite 

10 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
3930
Date d'inscription
jeudi 28 mai 2009
Dernière intervention
4 juillet 2018
832
21
Merci
voir le tgi et un avocat

Dire « Merci » 21

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 28726 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Messages postés
4063
Date d'inscription
vendredi 3 août 2007
Statut
Expert certifié
Dernière intervention
11 février 2019
21615
21
Merci
Votre question est liée à la notion d'autorité parentale
Les conseils d'Eric Roig, directeur-fondateur de droit-finances.com
Eric Roig

Directeur-fondateur de Droit-Finances

11
Merci
bonjour je vis excatement la meme chose et fais les memes recherches que toi ma mere m'a fait vivre un enfer j'ai voulu lui donner une chance avec la naissance de ma fille mais elle recommence de plus belle et reclame meme un droit de garde envers ma fille aujourd'hui ... si tu trouves ou a trouver la solution merci de m'aider
Lie le comentaire de Tourterelle, et considère qu'il est aussi adressé a toi.
De plus, ce qui me choque, c'est ce que tu conseilles a d'autres qui sont eux même dans la détresse.
Sache que la perfection n'existe pas, la preuve, tu ne ferrais pas ce que tu fais..
11
Merci
Tourterelle , si tu avais mieux lu tu aurais vu qu'elle a été victime de mauvais traitements , je ne connais pas ton cas et tu ne connais pas les nôtres : de quel droit te permets tu de juger les autres ? Chacun a son vécu et il y a des choses que l'on pardonne mais que l'on n'oublie pas et il normal de vouloir protéger nos enfants du mal que l'on a soit même connu.
forums











Je ne peux malheureusement que constater que tout est une question d'interprètation et que si on prenait le temp de lire et d'essayer de comprendre ce qui est écrit on pourrait voir qu'a aucun moment je n'ai juger, mais je ne fait que la constatation que beaucoup trop de personnes sombre dans le mépris et la haine de leur propre parents pour des broutilles.

A la lecture du mail, je n'ai nullement pu constater une réelle maltraitance, si telle était le cas, il y a des mots, des faits, pour pouvoir le dire.

On ne peux s'associer a des mal '' êtres '' sans en connaitre véritablement l'existence.

Je maintiens a dire qu'une maman est une maman, qu'elle n'ai pas parfaite, et qu'on ne peux la condamner '' si on peux encore le dire comme ca '' quand réel cas de maltraitance comme malheureusement il en existe vraiment.

Mais mon expérience me fait dire aujourd'hui, que les adultes ayant eu une enfance extrêmement douloureuse ne souhaite qu'une seule chose ''être reconnu par leur parent, et espère recevoir ne serais ce qu'une lueur d'AMOUR...que peut être il ne recevront jamais.

Alors, c'est pourquoi, j'ai beaucoup de mal a accepter et a comprendre que l'on puisse rejeter un parent, si bien même avec des défauts.

Je fait partie des personnes qui savoure avec bonheur le fait d'avoir eu des parents.

Oh! bien sur j'aurrai si j'avais voulu, pu leurs reprocher multitudes de choses, mais je ne fait pas partie de cette trempe, je prend le bon chez tout le monde et jette le mauvais.

Non, non je ne suis pas une sainte, loin de la, mais j'éssaie simplement d'être réaliste, et sauf grave raison je n'aime pas le mur des lamentations.

Je suis tout a fait disposé a vous écouter et a vous répondre si cela peux vous aider a comprendre qu'une vie est très courte, et qu'il ne faut pas la gacher avec des broutilles, car la ou nous, nous trouverons toujours des broutilles.

Maintenant, je pense que la réelle souffance est comme la pauvreté, elle ne se donne pas en public, et je crains que les écritures que je lie sur cette page concernant le rejet de parent ne soient qu'un apituament sur son propre sort.

Dis le moi si je me trompe, as tu été violé? frappé ? enfermé ? je suis tout a fait prête a te conseiller si telle a été le cas.
3
Merci
bonjour, j'arrive tard mais je me suis renseigner au pres d'un notaire,et il m'a dit qu'en tant que parents nous pouvons autoriser ou interdir à qui l'on veut de voir nos enfants de notre vivant et meme apres si l'on a laissé une trace papier à un proche de confiance.sauf si la personne lance une demande juridique où dans ce cas là il faudra justifier nos raisons.
1
Merci
bonjour,

Je suis dans la meme situation que toi, si jamais tu as une réponse, pourrais tu m'en informer sur ce forum??? j'espère sincèrement qu'il existe une loi pour ça!! bon courage a toi.
0
Merci
ce post est ancien, mais on ne peut "renier" ses parents
toutefois, si on a une preuve de mauvais traitements, ce qui semble être le cas, on peut faire une démarche enjustice pour
1) faire interdire tout droit de visite sur les petits-enfants
2) au regarde de ces preuves d'indignité, demander à être exempté de toute respônsabilité financière future dans le placement du parent concerné
Bonjour,

Malheureusement, ceux qui pourraient avoir des preuves ne sont plus de ce monde, car dans la majorité des cas, pour que la justice intervienne, il faut que les enfants victimes soit massacrés.
Pour "le reste", personne n'a "rien vu, rien entendu"! ...
Alors moi, je crois ceux qui disent avoir subi des maltraitances, car lorsque ce n'est pas le cas, ils chérissent leurs parents. Les enfants rendent ce qu'ils ont reçu, il n'y a pas de secret.
Bonjour Noemie,

C'est la phrase '' lorsque'un enfant ne subi pas de maltraitances, il chéri ses parents.
Je suis maman de 2 enfants, je ne sais pas si on peux aimer ses enfants plus que je n'ai aimer les miens.
J'ai toujours été très proche de ma fille, de son frère aussi d'ailleurs, mais son frère est né avec un handicap, pas de grande gravité, mais sufisante pour qu'il demande beaucoup d'attention.
Ma fille m'a beaucoup aidé, tout allait très bien jusqu'a son adolescence.
Un changement de vie familiale, un déménagement, des opinions qui s'opposent,, et le crache.
Des anées a ne plus me parler, je n'ai pas le droit de voir mes petits enfants,
Alors je reviens a cette phrase, et je pense,que ma fille a toujours été choyé, aimé, qu"elle a recue tout le necessaire pour être heureuse, elle faisait du sport, ma porte était ouverte a tous ses amies, j'enmenais tous le monde en vacance, ++++++
A côté de celà, je reconnais m'être énervé bien des fois sans grande raison, ne pas avoir toujours eu des mots lancé avec diplomatie, ne pas avoir toujours été au top...quoi !
Alors je voudrais savoir.......
Et je demande a toutes celles qui ont vécu des maltraitances,
Est ce ca la maltraitance ?
Bonjour Tourterelle,

Comme vous l'expliquez, il semblerait que non...
Mais alors, si c'est non, votre cas est une exception. Et si c'est le cas, il vous faut dialoguer avec votre fille et lui demander ce qu'elle vous reproche exactement. Il ne peut pas y avoir "de fumée sans feu", tout de même... !
0
Merci
Bonsoir Noemie,



Le soucis est que j'ai essayé maintes fois. Il y avait eu un mieux quand ma petite fille est née. J'ai pardonné, je lui ai demandé pardon si je lui avais fait mal.

Si je l'ai fait je ne l'ai pas fait volontairement, mais je sais je suis maladroite.

Puis tout allait bien jusqu'au jour ou son papa est décédé d'une cruelle maladie.

Mon fils a hérité de son papa tout comme ma fille, et tout est partie en vrail et en n'importe QUOI.....

Ca c'est terminé au tribunal car elle a demandé une curatelle pour son frère, soit disant pour le protéger de moi....la cour d'appel a rejeté sa demande.

C'est la que je me suis rendue compte que ma fille me haissait.

J'ai tenté des dizaines de fois de savoir POURQUOI?

mais jamais elle ne m'a répondu.

Je ne vois pas mes petits enfants que j'adorent, je suis toute seule avec mon fils ( et mes amis, heureusement ) car j'ai perdue ma maman quelque peu avant le décès du papa de mes enfants ( je précise, j'étais divorcé de lui ).

Voila, je ne sais que dire d'autre, a part que tout celà me dépasse.

Je connais des jeunes adultes qui eux ont subie réellement des maltraitances et je ne perçoie d'eux aucune violence d'haine aussi importante que je subie de ma fille..;

Alors que dire, que faire....

Elle m'a dit il y a quelque mois qu'elle avait fait le deuil de la mère qu"elle aurait aimé avoir.

Je suis convaincu qu'un enfant qui se sent mal aimé de ses parents est terrible et injuste, mais ma question est: dans le sens opposé une fille a t-elle le droit d'imposer autant de cruauté a une maman en n'exploitant que le peu de ce qu'elle a vécu de mal, et en oubliant totalement tous les merveilleux moments qu'elle a eu la chance d'avoir
Nous devons tous un jour faire le deuil de la mère que nous aurions aimé avoir, c'est ainsi que l'on devient adulte. Mais,Tourterelle, cela ne veut pas dire qu'elle a fait le deuil de sa vraie mère avec ses défauts et ses qualités.
Peut-être une petite lueur d'espoir ?
Mon fils a hérité de son papa tout comme ma fille, et tout est partie en vrail et en n'importe QUOI.....

Cette héritage a-t-il était équitablement réparti ? ... Si ce n'est pas le cas, la cause de cette rupture est là et il faudrait, si ce n'est pas trop tard (donation faite par exemple), revoir la question avec un notaire... Car s'il y a une chose dont je suis certaine, c'est qu'aucun enfant, maltraité ou pas, ne peut accepter d'être défavorisé (puisqu'il ne faut pas dire déshériter!), par rapport à ses frères et soeurs.
-1
Merci
Bonjour Noemie et Michka,

Merci Michka pour cette répone, Noemie, c'est mon fils qui ai largement défavorisé, il a rénoncé a sa part mobilière en faveur de sa soeur, qui en retour a bien accepté sa donnation mais ne lui a même pas dit merci....
-3
Merci
Je suis une maman, et je subie ce que tu fais subir a ta maman. Que ferras-tu si ton enfant te fait la même chause. Es-tu sur d'être TOI une maman idéal, et d'ailleurs existe t-elle? Toute femme, infirme, malade, nerveuse, colérique, grosse, maigre, a le droit d'avoir le choix de donner naissance a un enfant et espérer fonder une famille. Comme tout a chacun, l'on se doit solidaire dans la diférence de penser, de faire, de dire et lorsque nous sommes une famille l'on ne doit pas accepter le meilleur mais aussi les erreurs, car ta maman n'est pas parfaite, mais je suis certaine t'aime.
Alors, a moins, d'être violée, enfermer dans des placards, frapper ( quand je dis frapper je ne parle pas d'une giffle, ou autre que tu as certainement mérité comme nous tous un jour ou l'autre ), ou bien manqué de nourriture.....
TU n'as aucun droit, même pas dans tes pensées de renier ta mère.
Elle ne t'a pas abandonné a la naissance, si telle avait été le cas...ou serais-tu aujourd'hui? Prends le temp de réfléchir et profite de ta maman, tu as la chance d'en avoir une, même si elle n'ai pas comme tu le souhaiterrai.
Pour vivre cette action, je peux te dire que c'est des pire cruauté que l'on puisse faire suur terre, et, toi, tu le fait a ta maman.....
"profite de ta maman, tu as la chance d'en avoir une"
c'est une maman, ça ??
des mauvais traitements à enfants, c'est digne d'une maman ??
la grosse saleté d'OUtreau qui violait ses gosses, c'était aussi une maman ??
alors votre ongue tirade et la morale que vous y faites, gardez là pour vous.
vous ne savez rien des gens et des horreurs que ceratins parents peuvent commettre sur leurs enfants.
vs conseils sont nuls!
Bonjour
pour info les accusés d'Outreau ont tous été acquittés
n'importe quoi
la mère, ou ce qu'on appelel comme ça, est en taule
et j'espère qu'elle va y rester
LES VOISINS ACCUSES à tort, euc, ont été acquittés
pas pareil
à OUps
avant d'affirmer des choses on se renseigne
http://lci.tf1.fr/france/justice/outreau-liberation-conditionnelle-pour-myriam-badaoui-6812584.html
la mère n'est plus en taule comme vous dites triomphant
depuis quand une libération conditionelle est-elle synonyme d'acquittement ??????????????????
Dossier à la une