Vol dans partie commune [Résolu]

- - Dernière réponse :  ashura - 15 juil. 2009 à 11:55
Bonjour,

j'ai une petite question concernant le droit locatif et la pratique des agences immobilière qui gèrent des copropriété.
Voilà je suis locataire depuis septembre 2008, dans une résidence. La résidence possède à la fois un parking aérien et un parking souterrain fermé par un portail électrique. L'appartement dont le propriétaire délègue la gestion à une agence immobilière possède une place de parking dans le souterrain.
Également présent dans le parking souterrain, un local vélo, fermé à clé. Clé qui ouvre à la fois la porte de ce local vélo, la porte d'accès au parking souterrain ainsi que la porte de mon appartement.

Depuis 3-4 mois, le portail électrique du parking souterrain qui s'ouvre avec un bip ne se ferme plus, des réparations on été tenté mais il se rebloque.
Depuis 1-2 mois la porte du local vélo ne ferme plus à clé puisqu'elle a été forcée.

Conséquence le week-end dernier, le local vélo a été dévalisé, plusieurs vélo on été dérobé dont le mien.
J'ai tout de suite déposer une main courante au commissariat de ma ville, faute de ne pouvoir déposer une plainte ( les vélos de Décathlons ne possèdent pas de numéro de série individuel à chaque vélo), puis j'ai appelé l'agence immobilière pour leur signaler l'infraction. Elle m'a répondu qu'elle en prenait note qu'elle allait en informé la gestionnaire et que l'on me recontacterait. Or cela fait une semaine et pas de nouvelle. J'ai le sentiment qu'ils vont m'oublier.
Depuis effectivement le portail du parking souterrain a été réparé ( mais il ne se referme plus déjà ) et la porte du local à vélo referme à clé en forçant comme un mulet.

Je sais qu'en vigueur de la loi de copropriété de 1965 (article 14 "Il est responsable des dommages causés aux copropriétaires ou aux tiers par le vice de construction ou le défaut d'entretien des parties communes, sans préjudice de toutes actions récursoires." ) la copropriété est responsable de ce dommage.

Je pensais faire une lettre avec AR à l'agence pour leur demander réparation, indemnisation, en leur faisant parvenir une copie de la main courante, ainsi qu'une copie de la facture du vélo.

Que pensez-vous de ma démarche ? pensez-vous que je peux obtenir gain de cause ? Comment puis-je faire pour que l'agence immobilière ne mette pas ma demande aux oubliettes ?
La gestion locative de la résidence est à mon gout très mauvaise, une porte d'entrée d'immeuble à été défoncé, elle est complètement dégondée et la vitre en double vitrage " armé" entièrement cassé, je trouve ca anormal que rien n'ai été fait.

J'attend vos avis et vos conseils.

Merci par avance.
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

0
Merci
Oui Vous pouvez réclamer auprès de la copropriété...
Je vous conseille de le faire par le biais de la compagnie d'assurance qui assure la copropriété en vol (si cette garantie est acquise ?!)
Il s'agira alors, d'un vol ayant eu lieu dans les parties communes de l'immeuble et relevant donc, de la responsabilité des copropriétaires MAIS l'objet dérobé, reste privatif et vous appartient... D'ou la question qui tue:
Aviez-vous le droit de laisser ce vélo "privé" dans ce local "public"

Faites fonctionner votre garantie : "protection juridique"
A+
bonjour,

pour ma part, j'habite en résidence, parfaitement cloturé avec portail électrique s'ouvrant uniquement avec une télécommande ou une clé.

j'ai un local à velo à ma disposition, mais je n'ai jamais voulu y laisser mon velo, puisque le local s'ouvre avec la clé, n'importe qui logeant dans la résidence peut s'y rendre, il n'y a pas de crochet pour attacher son materiel, et donc impossible de sécuriser avec des anti-vols.

habitant en rez de chaussée, j'ai donc laissé le vélo, attaché avec un anti-vol, sur ma terrasse. Pensant que ça serait plus sécurisant de pouvoir surveiller...

Malheureusement, se velo a été volé.... quels sont les recours possible ?

merci
Commenter la réponse de Xpert
Dossier à la une