Pleurs de bébé, tapage nocturne ou pas ? [Résolu/Fermé]

Signaler
-
Messages postés
4101
Date d'inscription
vendredi 3 août 2007
Statut
Webmaster
Dernière intervention
25 janvier 2021
-
Bonjour,
mon bébé de 7 mois pleure de temps en temps la nuit . le voisin du dessous tappe avec son balai. il veut porter plainte pour tapage nocturne pour les cris de notre bébé. en as t'il le droit ?
que faut t'il faire ? appeler la police ? on ne peut pas empecher notre bébé de pleurer.
merci de vos réponses

15 réponses

Citation : "L'article R. 1337-7 précise que le fait d'être à l'origine d'un tel délit est passible d'une peine d'amende prévue pour les contraventions de la troisième classe (450 €). Est également prévue une peine complémentaire de confiscation de la chose qui a servi ou était destinée à commettre l'infraction (article R. 1337-8)."

Ils vont confisquer le bébé, alors, ces braves gens?

Je me suis renseignée à la mairie et à la gendarmerie. On m'a dit qu'on ne pouvait pas me poursuivre pour un bébé qui pleure!

J'en apprends de bien bonnes dans les réponses précédentes : avant de faire un bébé, il faudrait réfléchir à la "gêne occasionnée pour les voisins...!" Heureusement que le ridicule ne tue pas! Pourquoi ne pas stériliser tous les habitants d'HLM, alors, quand on sait comment ces immeubles sont isolés...

Alors comme ça, un enfant ne hurlerait QUE parce que ses parents sont "irresponsables", parce que "madame a oublié de prendre sa pilule", que "les parents ne savent pas gérer"??? Toujours des jugements à l'emporte-pièce, toujours juger sans connaître!

Le mien fait des terreurs nocturnes. Allez "gérer" ça. Oui, il est suivi par une psychologue, oui, il a été examiné par un tas de médecins. Rien n'y fait. Je fais comment? Je le vends??

Je comprends que les voisins nous détestent et pensent sans doute la même chose que les auteurs des commentaires précédents. Mais je répète, je fais comment? S'il dort dans la cuisine ou au salon, il dérange ceux d'en face au lieu de ceux du dessus.

Honnêtement, si quelqu'un a une solution décente, je prends!
(La solution décente ne consistant pas à me lyncher sans rien proposer de constructif...)
93
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 24854 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Messages postés
4101
Date d'inscription
vendredi 3 août 2007
Statut
Webmaster
Dernière intervention
25 janvier 2021
13 561
Les conseils d'Eric Roig, directeur-fondateur de droit-finances.net
Chargement de votre vidéo
"Droit finances : Litiges et troubles de voisinage"
Le tapage nocturne est un délit. Qu'un bébé en soit l'auteur ça m'étonnerait, surtout qu'il y a la notion de volonté qui entre en jeu. Par contre les nuisances sonores c'est autre chose.

Les jurisprudences données plus haut sont à prendre avec des pincettes. Apparemment le site "spécialisé" confond nuisance sonore et trouble anormal du voisinage ...
Je ne comprends pas pourquoi les parents de bébé ne comprennent pas leurs voisins dans ce cas là. Déjà c'est aux parents d'aller voir en premier les voisins : être réveillé, dérangé, géné la journée et/ou la nuit pendant des années alors qu'on a RIEN demandé peut au minimum être prévenu !!
Les voisins ne voient pas votre bébé sourire, jouer, commencer à parler et toutes ces choses merveilleuses que font ou vont faire votre bébé, non ils ne font que l'entendre pleurer voire hurler !! et ça ne s'améliore pas forcément avec le temps.. . sur des années!
il y a un réel impact sur la vie quotidienne sans avoir rien demandé !!!

Nous sommes réveillé toutes les 2h environ la nuit, et parfois surprise c'est la journée. Je travaille comme beaucoup de gens, doit me lever à 8h et ce n'est pas facile quand vous avez à peine dormi et que surtout vous savez que le lendemain sera pareil.
Nous avons changé notre lit de place, portons des boules kies, pourquoi à nous de faire ces changements ? Sans résultat d'ailleurs...

Nous avons fait le choix de ne pas avoir d'enfant pour le moment et résultat nous avons quand même l'impression de subir les mauvaises conséquences d'en avoir un, sans aucune joie !!!!

Qui sont les intolérants dans l'histoire...
Il parait que bébé, j'étais une braillarde. Et bien ma mère me changeait de pièce pour que les voisins souffrent moins du bruit et me faisait dormir dans la cuisine !
Un bébé qui pleure c'est normal, ce qui n'est pas normal c'est que les parents n'essaient pas d'atténuer la nuisance pour les voisins (car oui, c'est une nuisance, si ça empêche quelqu'un de dormir ou de se reposer c'est une nuisance.)
ET c'est encore moins normal que les parents hurlent plus fort que le gamin ! comme le fait ma voisine du dessous qui passe ses journées voir ses nuits à hurler après ses gosses parce qu'elle ne sait pas les gérer.
Effectivement je n'ai pas d'enfants et effectivement c'est facile d'en parler quand on n'en a pas, mais ça ne change rien que enfants ou pas, personne n'a le droit de nuire à la tranquillité de ses voisins. SI vous ne pouvez pas empêcher votre gamin de hurler, arrangez vous au moins pour qu'il le fasse le plus loin possible des chambres la nuit, et si ça signifie que les parents doivent dormir dans la cuisine avec leur gamin, et bien c'est tout à fait normal. La tranquillité des parents n'a pas a passer au dessus de celle des voisins lorsqu'il s'agit d'un bruit dont ils sont responsables (vous êtes responsable de votre enfant, donc de ses bruits de même que je suis responsable de mon chien et donc de ses bruits).

Aux dernières nouvelles, on CHOISIT d'avoir un enfant de nos jours, alors, aux parents : Assumez votre choix et arrêtez d'utiliser des excuses bidons du genre "c'est un enfant on ne peut pas l'attacher" pour justifier votre incompétence à l'éduquer. Et n'imposez pas les conséquence de VOTRE choix à vos voisins. Si vous n'étiez pas prêts à assumer les cris de vos enfants et à faire votre possible pour qu'ils ne pourrissent pas la vie de vos voisins, et bien il ne fallait pas avoir d'enfants. Maintenant, on arrête de se plaindre que les gens sont intolérants et on assume. C'est une chose de tolérer des bruits de temps en temps, ça en est une autre de SUPPORTER du boucan tous les jours (et les nuits).

Moumou, je te conseille ce lien : http://www.bruit.fr/FR/info/Fiches%20conseils/0906

Extrait du code de la santé publique
Les bruits de voisinage portent non seulement atteinte à la qualité de la vie et à la tranquillité, mais aussi à la santé. Une part très importante de ces bruits provient de comportements particuliers, qui sont en fait des incivilités. Les troubles occasionnés par les fêtes, les chants et les cris sont considérés par la réglementation comme des bruits de voisinage. En tant que tel, ce type de trouble est régi par le code de la santé publique (décret du 31 août 2006).

"Aucun bruit particulier ne doit, par sa durée, sa répétition ou son intensité, porter atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé de l'homme [...]". L'un de ces trois critères, précisés à l'article R. 1334-31 du code de la santé publique, suffit à constituer un trouble de voisinage, qu'elles qu'en soient les circonstances, même si l'immeuble est mal isolé ou qu'il n'y a pas de faute avérée et quelle que soit l'heure du jour et de la nuit (le délit pour tapage diurne existe bel et bien). De plus, le constat par les agents assermentés de la nuisance occasionnée ne nécessite aucune mesure acoustique : une constatation auditive suffit. Toutefois, pour déterminer s'il y a trouble de voisinage ou non, les agents assermentés basent généralement leur appréciation sur la notion d'inconvénient anormal de voisinage.
L'article R. 1337-7 précise que le fait d'être à l'origine d'un tel délit est passible d'une peine d'amende prévue pour les contraventions de la troisième classe (450 €). Est également prévue une peine complémentaire de confiscation de la chose qui a servi ou était destinée à commettre l'infraction (article R. 1337-8). Le fait de faciliter sciemment, par aide ou assistance, une telle infraction, est puni de la même peine (article R. 1337-9). Des sanctions sont également prévues pour les personnes morales (article R. 1337-10).
je trouve ça honnteux de mettre sur le meme rang un chien et bebe , toto un jours vous aurez un enfant je le plaind
Effectivement toto, si tu n'as pas d'enfants, tu es mal placée pour t'exprimer sur le sujet....un enfant qui a des terreurs nocturnes souffre d'un mal contre lequel personne ne peut rien, si ce n'est attendre que ça passe....donc rien à voir avec le fait d'avoir voulu l'enfant et d'assumer, ou de savoir éduquer son enfant......toto, ton apport dans ce forum, c'est un peu le même que celui d'un mécanicien moto qui répare une voiture....il veut faire croire qu'il s'y connait, mais il n'est pas vraiment qualifié....au lieu de faire des copier-coller des articles sur le sujet, prends ton doudou, ta sucette, et mets ta couche.....avec un peu de chance ton voisin sera calme et tu pourras rattraper le sommeil qu'il te manque.....
Aux autres, je vous souhaite une bonne nuit......
je trouve certain propos honteux!!!!moi je suis maman et parfois mon fils a mal aux dents la nuit que peut il faire a part pleurer pour nous le faire savoir!!!??faire dormir mon fils dans la cuisine avec le moteur du frigo et le chauffe eau ki se met en route sans arret....ben franchement je trouve ke ca n est pas du tout sa place!!!je pense ke les gens on vite fait de grossir les faits!!!c est facile de dire qu un bebe passe des heures a pleurer alors qu en faite c etait juste un quart d heure et que vous ne le supportez pas du tout!!ca s apel de l intolerence et c est tout!!!!certain bebe pleure d autre pas et je ne pense vraiment pas que l on puisse parler de mauvaise education!!!il faut essayer de parler avec les parent et de se forcer a comprendre les raisons pour lesquelles le bebe pleur...
Nous sommes actuellement en litige avec une famille qui réside en dessous de chez nous. Celle-ci est composée de trois enfants dont une fillette de 15 mois qui hurle du matin au soir.
A chaque fois que nous saturons des bruits de cavalcade des enfants, des cris incessants, nous n'hésitons plus à descendre pour leur demander de calmer les enfants et d'être responsable en tant que parents, la tension est vive cela dure depuis juillet 2009.
Oui ok un enfant pleure pour communiquer, il apprend à marcher, etc.., mais ce n'est pas une raison pour les parents d'abandonner leur rôle de parents et ce quelques soit les situations.
Nous avons un coeur mais aussi un système nerveux qui commence à être fragilisé par ces nuisances sonores fréquentes et répétitives.
C'est facile de dire on ne peut rien faire, eh bien si réconforter son enfant dés que les premiers bruits apparaissent, être présent, c'est ça être parent et c'est ce que vous devez faire c'est votre rôle bon sang !
Ca nous dépasse lorsque nous lisons certains commentaires de parents, eh bien non ce n'est pas une sinécure, c'est un job à vie 24h/24h.
Ce n'est pas une obligation que d'avoir des enfants mais un choix personnel, il vous faut assumer votre nouvelle fonction.
Peut-être certains d'entre vous sont dépassés par les évènements de cette nouvelle vie mais cela n'est une raison pour que le voisinage en subisse les conséquences ( porter des boules quiès, fuir son domicile, se faire prescrire des antidépresseurs).
Nous sommes écoeurés de constater cette fuite de responsabilité de certains parents assimilés à des pédagogues, vous vous servez de votre enfant comme prétexte suite à votre attitude démissionnaire lorsque vous êtes vous -même en saturation !
Vanessa vous parlez d'intolérance car vous êtes vousmême dépassée par votre vie de maman, c'est si facile de juger les autres prenez vos responsabilités et pourquoi pas déplacer votre enfant dans une autre pièce, apparemment cela ne vous dérange pas de perturber la vie de vos voisins vous n'avez aucune priorité de vie sur les autres, et puis quoi encore !
Bonjour,

Nous avons le même souci avec la voisine du dessous qui est la gardienne.

Notre enfant (deux ans) sort d'une grippe suivie de la varicelle qui l'a empêché pendant plusieurs jours.

Donc dès qu'il se mettait a marcher dans l'appartement (on entends des coups de balais)

De plus l'immeuble dans lequel on est à été construit avens les nouvelles normes d'isolation on entend le parquet grincer entre voisins.

Nous avons reçu aujourd'hui une lettre de la part la société de gestion qui nous dit d'empêcher que notre enfant crie et pleure.
Messages postés
1426
Date d'inscription
dimanche 12 octobre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
9 août 2009
689
non, les pleurs d'un bébé font partis des bruits courants donc tolérés par la justice, au meme titre que les bruits d'ordre ménagers, inévitables, indépendants de toute volonté de nuire aux voisins! laisse le faire ya pas de souci http://www.dossierfamilial.com/sante-psycho/vie-quotidienne/voisins-bruyants-comment-reagir,523,4 http://www.bruit.fr/FR/info/Bruits/de/pas/chocs/Jurisprudence/6/01010101
Non les pleurs d'un bébé ne peuvent pas être considérés comme tapage ni même les bruits d'ordre ménagers mais s'ils se passent à des heures raisonnables ! Quand vous habitez un immeuble HLM mal isolé et en plus inversé par rapport à l'appartement du dessus et que les voisins font tourner leurs machines à laver après minuit ou qu'ils nettoient bruyamment leur balcon à 5h du matin ou qu'ils remuent bruyamment leurs meubles à longeur de journée et tôt le matin.... là je dis que c'est du tapage volontaire pour embêter les autres et là oui cela devrait être sanctionné
En dessous de ma chambre, il y a un bébé qui pleure (enfin braille) toutes les nuits, entre 3 et 5h.
J'ai beau être super tolérante et me dire que c'est la force des choses, mais là, depuis deux mois c'est systématique.
Certes je n'ai pas d'enfants et est-ce pour autant une raison que je subisse également le manque de sommeil d'un enfant qui n'est pas le mien? ...
Cela, certains ne le comprennent peut être pas. Mais un bébé qui crie toutes les nuits, au bout d'un moment ça use. Là en l'occurence, depuis début septembre, c'est toutes les nuits.

Ce soir, je vais en parler avec mes voisins du dessous. Calmement.
J'espère juste ne pas avoir pour réponse: "mais ce n'est qu'un bébé! On ne va pas le baillonner!" ...

Il y a un moment où il faut penser plus loin que le bout de son nez et songer à le changer de pièce.

Dormir n'est pas un droit. C'est un besoin.
Chère Marine,
Nous sommes dans la situation de vos voisins, avec un enfant de trois ans qui souffre de terreurs nocturnes fréquentes. Quand il fait une crise, on ne peut rien faire (il n'est pas réveillé). Nous sommes les premiers à en souffrir, n'ayant pas connu de nuit complète depuis sa naissance.

Depuis trois jours, un voisin qui ne nous avait jamais adressé la parole, ni en bien ni en mal, est soudain descendu nous agresser et nous menacer (!!!), nous sommant de faire taire notre enfant... qui venait de rentrer après 10 jours de vacances, donc 10 jours sans cris dans l'immeuble. Nous ne demandons que celà, qu'il fasse ses nuits paisiblement, mais comment? (Oui, il est suivi, par le médecin et la psy de la PMI).

Si ce voisin était venu nous parler poliment, nous aurions été dans nos petits souliers. Mais son agressivité et surtout ses menaces nous ont amenés à réagir de manière hostile également. Une maman qui a peur pour son enfant n'est pas très ouverte au dialogue, si je puis dire...

Je ne sais pas si vous avez déjà parlé à vos voisins, mais si je peux me permettre, n'attendez pas d'être à bout de nerfs pour le faire dans un mouvement de colère. Ce sera certainement plus facile si tout le monde reste poli.

Bon courage à vous... et à eux...

Léotchka
Bonjour,
J'ai le même problème avec mes voisins qui sont au 2° étage et moi qui suis au rez de chaussé: j'entends continuellement le petit de 2-3 ans crier. Soit il pleure en plein milieu de la nuit, soit il hurle pour s'exprimer. En ce moment il est dans la cour de l'immeuble et il crie au lieu de parler. Je suis aller voir sa mère il y a 3 mois (ça fait 9 mois que je supporte ça, dès que j'ai emmenagé) et elle m'a donné pour seule réponse qu'elle ne pouvait rien y faire, sans autre explication. Du coup je ne sais pas si l'enfant est malade (autisme...) ou s'il s'agit d'un problème d'éducation. En tous cas si l'enfant est malade, j'aimerai le savoir parce que sinon je déménage illico. Je suis d'accord avec Marine, c'est malheureux que l'enfant ait un problème, mais je ne vois pas pourquoi tout l'immeuble devrait en pâtir.
ne t occuppes pas de ton voisin,respire et reste zen (essaies), n oublies pas que que ton bébé ressent si tu n es pas bien ou stressé..
bon courage
Malheureusement je suis dans ce cas: depuis un an, nous subissons les pleurs du bébé du dessus entre 3 et 5h du matin... Bien que très patient, je me lève a 5h du matin pour aller travailler et je commence a fatiguer... Nous avons été patient, et concevons qu'un bébé puisse pleurer. Ce que nous concevons moins, c'est que les parents le laissent pleurer pendant 2 h sans réagir... Les murs étant très fin, on entend souvent les parents dirent au bébé "laisse maman dormir, elle est fatiguée".

Je ne blâme pas le bébé mais les parents qui, lorsque recemment nous sommes monter les voir poliements, ont répondu qu'ils nepeuvent rien, qu'ils ne savent pas quoi faire et que eux aussi ça les dérangent et qu'ils ne dorment pas. En quoi est ce mon probleme qu'ils ne dorment pas? Nous n'avons pas a subir parce qu'ils ne savent pas s'occuper d'un enfant, ou parce que Madame n'a pas su prendre sa pillule... Je ne comprends pas le fait qu'on ai presque du s'excuser d'avoir râler...

Est ce quel'assistante sociale se déplace dans ces cas la? Avez vous testés? Ce sont vraiment des cas sociaux et la petite est mal barrée dans la vie si on ne fait rien... Car toute son education est a revoir (même si la seule chose qui nous regarde sont ses cries dans la nuit).

Que faire? Aidez moi, pace que nous craquons et ça risque de mal finir...
je ne pense pas que vous puissiez vous permettre de juger de l education etant donner que vous ne vivez pas avec ses personnes!!!meme si je comprend totalement que ca doit etre lourd au bout d un moment d entendre le bebe d un autre hurler sans arret je ne pense pas que esperer qu un enfant soit enlever a ses parents soit vraiment humain de votre part...sauf si evidemment vous le pensez en danger!!!mais la visiblement ce n est qu un probleme de bruit peut etre que ses parent on juste besoin de conseil!!
VRAIMENT? La fatigue est une chose .... certains enfants meme dans les bras des parents ne s'arretent pas de pleurer..... les calmer peut prendre du temps! Un conseil: les boulkiesses! Pas cher et efficace! Allez ce n'est qu'une affaire de temps :) Ah oui je les conseille pour vous pas pour les parents!
Bonsoir,
J'ai connu ca aussi en appartement, j'ai préféré prendre une petite maison en location pour être tranquille, les gens ne supportent vraiment plus rien de nos jours, car il est fort à parier que eux aussi ont eu des enfants !!! Bon courage
Messages postés
1426
Date d'inscription
dimanche 12 octobre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
9 août 2009
689
oui mais ces gens là ne s'en rappellent jamais!
Etant donné qu'il souvent très difficile de trouver des conseils juridiques fiables sur le problème du tapage nocturne, je me permets de vous suggérer la consultation en ligne du livre de "Vankerckove", "le louage des choses: les baux en général". Pour éviter tout autant les voies sans issue que le découragement.

Bien à vous

Frederic
Messages postés
148
Date d'inscription
mercredi 16 décembre 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
18 mai 2010
15
bonjour,
ayant 4 enfants , je parle en connaissance de cause : personnelement mes filles ont ete assé calme bébé , elles ont fait tres rapidement leurs nuits completes ect .
Loulou : ce voisin perd patience assé vite on dirait ,un bébé de 7 mois pleure ,evidement c'est le momment des dents entre autres , nous adultes evidement on s'en fout on as oublié les effets, surtout que ce bébé ne pleure pas tout le temp !
Et oui je peut egalement comprendre que ça ennui les voisins !
Moumou : je comprend votre mecontentement si la situation dure depuis un an,c'est long, et laissez pleurer un enfant aussi longtemp ça n'est pas normal !
Est ce que cet enfant ne souffre pas d'une possible maladie ? Je demande ça car un enfant qui pleure si longtemp c'est qu'il as mal ,faim ou qu'il est sale!
etant maman j'exclu les deux derniere possiblité car ça me parait simplement inconsevable qu'une maman laisse son bébé dans la faim ou avec une couche si sale que le petit pleure , parlez en aux parents ,ça pourrait en meme temp adoucir vos voisins s'ils pensent que vous vous interéssez au bien de l'enfant.
En conclusion ,je pense et cela reste personnel biensur ,qu'un bébé qui pleure (pas sans arret biensur) c'est normal ! et une chose qui pour moi est très importante : ça n'est pas parcequ'un parent laisse son bébé pleurer dans son lit un petit peu que c'est un parent irresponsable !
Evidement chaque enfant est différent et s'exprime a sa manière, pour les nourrissons il n'y en as pas 36000 ...
Cordialement ,
Shivette
bon courag à toi
Messages postés
20
Date d'inscription
mercredi 12 novembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
20 novembre 2008
7
fais attention quand meme car moi aji eu le tour a mon 1er et le voisin a deposer une main courante et a demander a une assistante sociale de passer pour neglegeance a enfants.bon courage
Messages postés
4141
Date d'inscription
lundi 4 août 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 janvier 2011
988
Et bien !?! Quel voisin !...

Le métier d'assistante sociale va avoir de grands débouchés s'il leur faut aller vérifier dans chaque famille qu'il y a négligence ou pas à chaque pleur nocturne d'un bébé ... !


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
                               .... 3 zygomatiques suffisent pour sourire ....
                             §  même au plus bas, on devrait bien y arriver §