Vise caché suite acquisition appartement

Signaler
-
 AUDE -
Bonjour,
je viens d'acheter un appartement et je viens d'apprendre aujourd'hui par un professionnel que le sol est complètement à refaire.
Lors des visites précédent la signature du compromis et de la signature chez le notaire, il n'a jamais été mentionné ce problème par l'agent immobilier ou le propriétaire.
En fait lors des visites il y avait du lino au sol. Après avoir fait intervenir un professionnel pour ôter le lino afin de récupérer la parquet, celui-ci nous a annoncé que la parquet au delà d'être irrécupérable devait être obligatoirement changé car le bois était mort. Il nous a dit qu'il n'était même pas envisageable de simplement pose un autre recouvrement de sol car l'ancien parquet n'est plus suffisamment stable.
Est ce que l'on peut dire qu'il s'agit là d'un vis caché?
Si oui quelle est la procédure à suivre afin de ce faire indemniser par l'ancien propriétaire du montant des travaux à envisager?
Merci par avance de votre aide.
Bien à vous
Aude

4 réponses

Messages postés
4100
Date d'inscription
vendredi 3 août 2007
Statut
Webmaster
Dernière intervention
25 janvier 2021
14 348
Vous pouvez effectivement envoyer quelques lettres recommandées à l'agent immobilier et au propriétaire et contacter le juge de proximité
Bonjour,

Pour être considéré comme vice caché il faudra prouver que l'ancien proprio était au courant que le plancher était pourri et sa va être très dur car comme vous le disiez il était recouvert de lino et donc pas apparant à l'oeil nu. Le proprio pourra se défendre en disant qu'il ne l'avait pas vu du fait qu'il était recouvert. Alors avant de faire quoi que se soit aller voir un avocat qui vous dira comment agir.
en fait le lino était posé sur des plaques de bois elles même clouées à l'ancien parquet. Mais au vu de l'état du parquet il y a eu du réagréage de coulé par endroit directement sur le parquet.
ok , s'il était posé alors vous pouviez vérifier l'état du plancher ,votre demande risque d'etre difficile a obtenir a mon sens !
euh, il était pas posé comme ça. Le lino était collé sur les plaques de bois et les plaques de boite clouées sur l'ancien parquet... Même avec autant de difficulté d'accès vous pensez que ce n'est pas défendable?