Appel pour la prestation compensatoire

Résolu/Fermé
isanet - 26 juin 2008 à 18:30
 Oggy - 2 févr. 2018 à 12:54
Bonjour,
je viens d'avoir lecture de mon jugement de divorce et je m'interroge sur le fait de faire appel pour l'obtention de la prestation compensatoire.
Mon ex mari a été jugé pour tords exclusifs, j'ai obtenu des dommages et interets et malgrès le fait que nous ayons vingt ans de mariage, mon mari gagne le double de moi, il s'est mis en ménage depuis son abandon du domicile conjugal, mon état de santé est plus que moyen,il est fonctionnaire, j'ai été déboutée de ma demande de prestation compensatoire.
J'aimerais que l'on m'aide à y voir plus clairpour savoir si j'ai tord de penser à la redemander lors d'un appel.
Si quelqu'un a vécu ce genre de situation, j'aimerais connaitre son expérience.
Merci d'avance.
A voir également:

8 réponses

Et bien je peux vous dire que votre avocat ne vous a pas bien défendu ! A moins que vous ayez toujours travaillée et que votre ex mari vous a bien indemnisée !!! je ne vois pas pourquoi vous n'auriez pas droit à une prestation compensatoire, mon ami à laissé 38 000 € à son ex ! 15 ans de vie commune, elle a jamais travaillée ! il doit encore lui verser 30 000 € !!!
37
onpeutycroire
Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 20 janvier 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
20 janvier 2011

20 janv. 2011 à 19:04
Bonsoir
effectivement je partage le point de vue du précédent commentaire .
En matière de justice française , je l'ai récemment appris à mes dépends (j'ai dû versé 20 000 eur -et je peux m'estimer heureux- à madame après une longue procédure de 6 ans alors qu'elle avait tous les torts ) et sans vouloir généraliser mon cas , tout est affaire de mise sur "le bon cheval ",aussi bien en matière d'avocats que de juges.
Le résultat peut être très aléatoire car le jugement peut être effectué avec plus ou moins de sérieux par manque de temps certain et de moyens (engorgement constant des tribunaux ) pouvant dans la majorité des cas entrainer un travail bâclé et lourd de conséquences pour la personne déboutée .Le système français à mon sens reste dans ce domaine une formidable machine à broyer où des condamnations tombent en dépit du bon sens malgré la compétence de nos juristes.En théorie le "perdant" peut toujours faire appel ,mais dans la pratique en s'armant de patience , l'appel est tout aussi efficace qu'un d'épée dans l'eau et non sans conséquences financières trés lourdes et extrêmement dissuasives pour le plaignant qui fait appel et qui perd son procès.
Statistiquement sachez le ,les recours en appel sont rejetés dans 80 % des cas et un surcout de 3000 à 5000 eur est à la charge dans ce cas de figure au plaignant. En d'autres termes , la justice dans ses délibérés est un véritable casino où les dés sont parfois sont réellement pipés
Mesdames , messieurs , faîtes vos jeux..... et bonne chance
CORDIALEMENT
0