Appel sur decision du JAF

Fermé
COUT - Modifié par Matthieu-B le 12/09/2013 à 09:28
katell56 Messages postés 1 Date d'inscription vendredi 28 octobre 2011 Statut Membre Dernière intervention 28 octobre 2011 - 28 oct. 2011 à 14:46
Bonjour,
je suis passe devant le JAF le 21 juin pour obtenir la garde de mon fils,chose que j'ai obtenu bien que de nos jours il est vrai que c'est difficile pour un pere d'avoir la garde...
j'ai eu la garde car sa mere a changer de domicile plusieurs fois et notement maintenant elle se trouve a 400 kms,ensuite il est mentionne aussi que mon fils a toutes sa famille paternelle ici chez moi alors que de son cote elle n'a absolument rien,si ce n'est une tante a 350 kms,de plus elle est de nouveau enceinte de 4 mois avec son nouveau compagnon qui est militaire(elle a deja une fille de 6 ans d'une premiere relation,le notre a 3 ans et maintenant va arriver un nourrisson)
le JAF a tranche en ma faveur pour l'interet du petit en disant qu'il serait beaucoup plus stable ici et que tous ces reperes sont ici aussi depuis tout petit etant donner que je n'ai jamais demenage...
Suite a cette decision elle decide de faire appel..
Je voudrais savoir si je risque de perdre la garde de mon fils que l'on vient de m'accorder,est il frequent qu'un appel aboutisse???
Cette fois elle se presente avec un avocat,chose qu'elle n'avait pas fait pour l'audience devant le JAF..
Je vous cache pas que je reste tres anxieux tant que l'appel ne sera pas passe,c'est pour ca que je me tourne vers vous pour me dire ce que vous en pensez??
Merci a tous

9 réponses

c'est quand même un comble d'accuser toujours le père d'être le pire manipulateur, menteur et autres quand la mère se croit la victime des décisions de justice qu'elle a elle même provoqué :

Attention cela est aussi valable quand c'est le père qui fait ses salo...ies et se fait taper sur les doigts par la justice.

Même si le parent hébergeur a la garde du ou des enfants il n'en est pas propriétaire et doit faire passer avant tout l'interet de l'enfant en premier et veiller à ce que l'enfant garde sa relation avec l'autre parent.
Vous nous parlez de vos situations de pauvres mères qui innocemment ont déménagé en douce et ont perdue la garde face à un père manipulateur et de cette horrible injustice mais que diraient vous de cette mère qui encore marié part avec les enfants à 1000 km en plein mariage et lance le divorce une fois la fuite faite.
De cette mère qui sous prétexte de gonfler son dossier lance des accusation de pédophilie contre son ex, accusation trés facilement démontées.
De cette mère qui cache sa décision de déménager à 200 kms, au père et au juge alors que le divorce n'est même pas prononcé, tout en étant enceinte d'un autre et en privant l'un des enfants du suivi médical mis en place.

Mesdames, vous n'avez pas le bénéfice du coeur, un enfant a autant le droit de voir son père que sa mère. Un père est tout autant capable de s'occuper d'un enfant même s'il "en reprenant votre sempiternel argument "n'a pas porté l'enfant en lui.
Maintenant les pères indignes existent, les mères indignes tout autant, chaque divorces a son lot de coup bas.
Je suis père de 3 garçons et mon cas est l'un de ceux énumérés ci dessus et je suis en appel oui, je demande la garde de mes fils oui en aucun cas je ne dénigre la mère devant les enfants, je me suis toujours occupé de mes fils mais en vous lisant le seul fait de demander la garde de mes fils fait de moi un mauvais père ou un père manipulateur.

La bêtise et l'irresponsabilité n'ont pas de sexe !!!
84