Démission sans préavis suite abandon de poste

Résolu/Fermé
Pop34 - 27 mai 2008 à 12:24
Eric Roig
Messages postés
4100
Date d'inscription
vendredi 3 août 2007
Statut
Webmaster
Dernière intervention
25 janvier 2021
- 3 janv. 2017 à 13:22
Bonjour,

J'ai dernièrement quitté mon post de travail car je ne pouvais plus le supporter. Psychologiquement et moralement cela n'allait plus du tout. Une altercation avec un autre employé de l'entreprise m'a fait prendre conscience que je ne supporterais plus cela un jour de plus.

J'ai donc abandonné mon poste vendredi matin. Aujourd'hui Mardi, j'ai reçu une lettre recommandée avec accusé de réception.
D'après cette lettre j'ai très mal réagit à la remontrance qui m'a été faite le Jeudi soir. En plus de cela il est écrit que de toute façon on m'avait déjà fait plusieurs reproches.

Mon départ est donc décrit comme un abandon brutal de poste qui pénalise l'entreprise.
La lettre fait donc office de mise en demeure de reprendre le travail le Lundi matin.

Etant proche de la dépression nerveuse, je n'ai pas repris le travail et je n'ai pas l'intention d'y retourné.

J'avais tout d'abord pensé à un abandon de poste dans le but de me faire liscencier afin d'avoir droit au chômage. Ceci dit les procédures d'abandon de poste peuvent être longues et je ne veux pas créer un contencieux qui pourrait m'ammener devant un tribunal.
N'ayant pas de contrat écrit, uniquement mes fiches de paye, je suis en CDI.

Ma question est la suivante : puis-je envoyer une lettre de démission sans avoir à faire ma période de préavis ?

Faut-il que je trouve un arrangement avec mon employeur pour éviter cette période ? Qu'est ce que je dois craindre si je n'effectue pas le préavis sans tomber d'accord avec mon employeur ?
Dans tous les cas il me sera impossible de retourner travailler car je n'en n'aurais pas la force mentalement. Mais je souhaite aussi éviter de me faire engager dans une action pénale.

En vous remerciant par avance de l'attention que vous portez à ma question je vous souhaite une bonne journée.
A voir également:

8 réponses

prince of persia
28 mai 2008 à 15:39
Tu décroches ton téléphone, et t'appelles ton DRH, en leur indiquant que tu es prête à te faire immédiatement licencier pour faute grave, et que tu es prête à signer une transaction.
Comme ça, tu ne fais pas de préavis, tu touches qd même une indemnité, et tu peux pointer aux Assedics.
En 2 semaines maximum c'est bouclé. Et ton employeur sera ravi de se débarrasser de toi.
102