Commencer un nouveau travail pendant un abandon de poste

-
Bonjour,
Je souhaiterais avoir recours à un abandon de poste mais la procédure prenant du temps, je voudrais savoir si légalement j'ai le droit de commencer un nouveau travail alors que je n'ai pas encore été licencié suite à cet abandon de poste...
Il me semble qu'il est autorisé de cumuler deux emplois tant que l'on ne dépasse pas un certain nombre d'heures par semaine mais n'effectuant pas le premier du fait de l'abandon de poste, ce quota n'est pas atteint...
En gros, puis-je arrêter de me présenter à mon travail tout en en commençant un deuxième?...
Merci d'avance,
Afficher la suite 

3 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
10495
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
14 septembre 2019
3876
19
Merci
Bonjour,

Non, vous ne pouvez pas. l'important n'est pas le nombre réelle, mais le nombre d'heure théorique. Vu que vous êtes censé travailler, vous ne pouvez pas travailler ailleurs.

CB

Dire « Merci » 19

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 24588 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de hoquei44
3
Merci
Bonjour,

Je souhaiterais avoir recours à un abandon de poste
Pas de recours vous êtes fautif.

puis-je arrêter de me présenter à mon travail tout en en commençant un deuxième?...
Vous êtes toujours lié par contrat à votre travail.
Sans rupture officielle vous ne pouvez rien faire.
Et votre patron peut laisser pourrir la situation éternellement.
Donc vous ne pourrez pas travailler ailleurs, ni pas percevoir de chômage.
Très très mauvaise idée votre abandon de poste.
> dna.factory
Messages postés
18865
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
13 septembre 2019
-
Bonjour.
Je vous trouve un peu dur avec Nunca.
La question peut vous sembler "absurde" mais pas forcément évidente pour tout le monde et parfois avec le stress, la panique, le manque d'informations...

Par contre je vous signale juste que ce n'est pas au bout de 4 mois après une démission que les indemnités chômage sont versés car une commission se réunit et décide si il y aura un droit ou pas. Il me semble que si le démissionnaire ne justifie pas de 91 jours de travail (après sa démission) ou 455h de travail : la commission peut refuser le droit aux indemnités.
Cordialement.
Eléonor.
Votre ton vindicatif et vos propos montre bien que vous n'avez pas lu ni compris ce que j'ai écrit... c'est mon employeur qui me propose un abandon de poste, ce n'est pas moi qui le demande!!!
hoquei44
Messages postés
10495
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
14 septembre 2019
3876 -
Justement, c'est vous qui n'avez pas compris la situation : le monde des bisounours où il n'y a pas de vilain menteur, n'existe pas.
L'employeur peut vous faire croire qu'il va vous licencier, sans pour autant le faire. Ce n'est pas parce qu'une personne est à l'initiative d'une proposition qu'elle fera ce qu'elle dit. Elle peut très bien vous piéger délibérément puis vous trainer devant le tribunal puisque vous serez en tort. Vous serez doublement perdant.

CB
et connaissant le personnage, c'est vrai qu'il en serait bien capable l'animal...
CassiBcTe
Messages postés
1
Date d'inscription
mercredi 17 juillet 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
17 juillet 2019
-
Bonjour,
Je tient à dire que les employeurs ne sont pas forcément gagnant en vous fessant attendre plus de 6 semaine. Il faut savoir que les patrons payent les lettres recommander envoyés chaque semaine. L'employeur perd plus de 400e/6semaines. Tout dépend si il a de la rencoeur au point de perdre pas mal de sous.
Merci de ne pas supprimer à nouveau mon commantaire.
Commenter la réponse de Misha-d'ok
Messages postés
25573
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
14 septembre 2019
6778
0
Merci
bonjour,
Il faut savoir que les patrons payent les lettres recommander envoyés chaque semaine.
ah bon ??? Et pouvez vous nous mettre le lien du code du travail qui le dit ?

A vous lire



Il faut effectivement notifier l'employé par lettre recommandée avec accusé de réception.

Dans ces lettres, vous demandez à l'employé de reprendre son poste ou de justifier son absence.
Sans réponse, vous le convoquez à un entretien préalable avant licenciement.
Si toujours aucune réponse, vous pouvez entamer la procédure de licenciement pour faute.
D'une manière ou du autre, l'employé devra venir au moins signer le solde pour ton compte pour mettre un terme au contrat de travail définitivement.
hoquei44
Messages postés
10495
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
14 septembre 2019
3876 -
Bonjour,

Il faut effectivement notifier l'employé par lettre recommandée avec accusé de réception. 

Il ne faut aucunement le faire chaque semaine, comme vous semblez le prétendre.

D'une manière ou du autre, l'employé devra venir au moins signer le solde pour ton compte pour mettre un terme au contrat de travail définitivement. 

A bon , c'est nouveau ça ! Vous sortez d'où cette aberration ?

CB
tania57
Messages postés
31559
Date d'inscription
samedi 22 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
13 septembre 2019
5124 -
A mon avis vous etes abonné à pif magazine
Commenter la réponse de maylin27
Dossier à la une