Erreur de la banque en votre faveur : ce que dit la loi

Erreur de la banque en votre faveur : ce que dit la loi Ce qu'il faut faire et ne pas faire en cas d'erreur de la banque en votre faveur. Avec un point sur la loi et le droit applicables.

Il peut arriver que votre compte bancaire soit crédité de sommes, parfois importantes, à la suite d'une erreur de virement. Contrairement à ce qui se passe au Monopoly, une "erreur de la banque en votre faveur" ne vous enrichit que temporairement.

La banque peut-elle exiger un remboursement en cas d'erreur ?

Le banquier est en effet parfaitement en droit d'exiger le remboursement des sommes versées à tort au crédit de l'intéressé. La banque peut, si besoin, proposer à son client un plan de remboursement si la somme est relativement importante. Si ce dernier refuse, la banque n'a pas le droit de "se faire justice" en débitant d'office et sans prévenir le compte concerné. Elle doit obligatoirement faire appel à la justice si le bénéficiaire refuse de rembourser.

Quels sont les délais et les frais de remboursement ?

La banque dispose d'un délai de 5 ans pour s'apercevoir de son erreur et vous demander le remboursement (délai de droit commun de l'article 2224 du Code civil). Passé ce délai de prescription, les sommes peuvent être conservées par le client. La banque ne peut vous réclamer aucun frais ni aucun intérêt si vous gardez la somme sur votre compte.

Que faire en cas d'erreur de la banque en ma faveur ?

Si une somme est virée sur votre compte de façon inexpliquée, vous ne devez pas la dépenser : vous pourriez alors vous retrouver endetté si la banque s'aperçoit de son erreur et vous demande le remboursement. Car évidemment, ce n'est pas parce que vous avez déjà dépensé la somme que votre banque ne pourra pas vous la réclamer !

Newsletter

Si rien ne vous oblige à signaler l'erreur à votre banquier, il est toutefois conseillé de l'avertir. Ce signalement montrera votre bonne foi et pourra toujours servir d'argument auprès de votre banquier pour négocier une baisse de vos frais bancaires ou un éventuel emprunt.

Banque-Crédit