Vice caché sur une porte d'entrée

Mayouw_97 Messages postés 1 Date d'inscription lundi 8 juillet 2024 Statut Membre Dernière intervention 8 juillet 2024 - 8 juil. 2024 à 20:58
Prune622 Messages postés 41 Date d'inscription lundi 24 juin 2024 Statut Membre Dernière intervention 16 juillet 2024 - 9 juil. 2024 à 00:07

Bonjour,

J'ai acheté mon appartement il y a moins d'un an. Lors de l'achat, le vendeur m'a précisé que la porte d'entrée serait à rénové car il avait un chat, ce que j'ai accepté (la porte d'entrée était recouverte de tissus).

J'ai remarqué  rapidement que de l'air pénétre dans l'appartement. Lorsque j'ai retiré le tissu, je me suis rendu compte qu'il y avait un trou au milieu de la porte rebouché par du polystyrène (comme un coup de poing donner dans la porte ) 

Est-ce un vis caché ? 

J'ai donc fait un devis réparation qui a été envoyé au vendeur. Le vendeur affirme ne pas être au courant de se trou dans la porte car quand il a acheté le bien, la porte était déjà recouverte de tissu et il ne l'a jamais enlevé. 

Que faire ? Payé 2800€ pour une nouvelle porte d'entrée ? Ou entamer un procédure ? 

Merci d'avance pour les conseils 

3 réponses

Ulysse5818 Messages postés 12033 Date d'inscription dimanche 9 février 2020 Statut Membre Dernière intervention 17 juillet 2024 5 107
8 juil. 2024 à 22:50

Bonjour, vous avez été averti et il vous appartenait de vérifier, il n'y a donc pas de vice caché.


Bonjour 

Si vous lancez une procédure,  c'est parti pour plusieurs années avec peu de chance de réussite et des frais supérieurs au remplacement de la porte , tout en laissant la vieille porte en place 

De plus il vous a précisé qu'il fallait changer la porte.  A mon avis,  oubliez!

Prune622 Messages postés 41 Date d'inscription lundi 24 juin 2024 Statut Membre Dernière intervention 16 juillet 2024 23
9 juil. 2024 à 00:07

Bonsoir,

Dans le cadre d'un vice caché, la jurisprudence retient deux éléments importants :

Le vice doit rendre le bien impropre à sa destination. Dans votre affaire, il n'est pas évident que ce trou "rebouché" soit un obstacle insurmontable à l'habitation.

Le vice doit être sciemment caché. Le vendeur doit avoir connaissance du vice et l'avoir caché (ce qui n'est pas le cas ici, le propriétaire vous ayant averti), et un profane ne doit pas être en capacité de déceler le vice (ce qui n'est pas votre cas, vu que vous avez été parfaitement capable de retirer ce tissu).

Eu égard à ces différents éléments, je vous déconseille fortement d'engager une quelconque procédure.

Cordialement,