Puis-je peindre mon côté du mur de séparation de jardins?

Allowedornot Messages postés 2 Date d'inscription samedi 13 août 2022 Statut Membre Dernière intervention 16 août 2022 - Modifié le 16 août 2022 à 10:14
 Allowedornot - 16 août 2022 à 12:04

Bonjour à toutes et à tous,

J'ai une petite question s'il vous plaît concernant un muret béton/lattes en bois au fond du jardin de ma mère.

En effet, un monsieur était passé chez elle il y a plusieurs années pour savoir si elle pouvait lui vendre une partie de son grand jardin. Elle avait accepté, et ce monsieur avait fait construire lui-même (à ses frais) ce mur de séparation (voir photo).

Des années ont passé, et ma mère avait l'intention de peindre uniquement les lattes avec une peinture spéciale pour le bois, afin de rafraîchir/d'embellir son côté du mur.

Le voisin, jadis très sympa, ne s'est lui manifestement pas bonifié avec le temps, car il a intercepté une conversation sur ce projet et a fait part de son mécontentement auprès du compagnon de ma mère. Il a été antipatique et froid, aux antipodes du visage mielleux qu'il avait montré à l'époque quand il était dans ses petits souliers venu quémander un bout de terrain. À l'évidence ce cher monsieur a la mémoire courte, bonjour la reconnaissance.

Ma question est donc la suivante:

Avons-nous le droit de peindre les lattes de notre côté du mur, ou pas?

Si in fine ce n'est pas le cas, on prendra acte, mais nous ne pensions pas avoir une telle réaction de ce voisin, surtout qu'on ne comprend pas en quoi ça peut le déranger...

Merci beaucoup par avance pour vos réponses.

Bien à vous,

Jérémie

4 réponses

BmV Messages postés 90629 Date d'inscription samedi 24 août 2002 Statut Modérateur Dernière intervention 19 mai 2024 18 118
13 août 2022 à 13:14

Que ça le "dérange" ou pas, cette clôture, si elle est bien construite de son côté de la limite, est sa propriété, il peut donc de plein droit refuser qu'une tierce personne la modifie.
Même en bien.
Surtout si elle est conforme à l'autorisation communale qu'il a dû obtenir en son temps...

Si cependant la vision de ces lattes dérange votre maman, il est tout à fait possible en revanche de poser en parallèle une autre clôture à son goût ou alors de planter, à distance légale, des arbustes.

 

2
Allowedornot Messages postés 2 Date d'inscription samedi 13 août 2022 Statut Membre Dernière intervention 16 août 2022
16 août 2022 à 08:51

Merci pour la réponse. Nous prenons acte, mais je perdure à dire que ce monsieur s'y oppose uniquement pour enquiquiner le monde (et je suis poli). Qu'il s'y oppose s'il est dans ses droits, ok, mais la manière avec laquelle il l'a fait, ça ça ne passe pas. Une chose est sûre, on le retient ce  faux d----- de première qui venait mendier un bout de terrain avec ses yeux de chien battu.

Nous laisserons donc les lattes moisir au fil du temps et les arbustes pousser, car il y a bien des hibiscus de plantés juste devant.

Cordialement.

0
BmV Messages postés 90629 Date d'inscription samedi 24 août 2002 Statut Modérateur Dernière intervention 19 mai 2024 18 118
16 août 2022 à 10:05

" il y a bien des hibiscus de plantés juste devant. " : OK

MAIS ....

.... attention aussi pour cela de ne pas vous mettre dans l'illégalité quant aux distances de plantation :
- 50 cm minimum, pour les plantes de taille inférieure à 2 m
- 2 m minimum pour les plantes plus hautes que 2 m.

À en juger par la photo et en posant le principe qu'il y a deux mètres entre chaque poteau en béton, vos plantes semblent, à vue d’œil, installées très près de la clôture/limite de propriété.
Mais il est vrai aussi qu'on m'a souvent dit que je n'avais pas le compas dans l’œil... Cependant, il peut sembler pertinent de vérifier.

Par ailleurs, il faudra veiller que les branches de ces arbustes ne touchent pas la clôture, ni ne dépassent sur la propriété voisine, par dessus la clôture. et vu le développement habituel des hibiscus, .....

Articles 670 à 673 du code civil

0

Nous attendons avec impatience qu'il ose nous faire une remarque à ce sujet, car ce monsieur a planté des arbres (hibiscus aussi) bien avant ma mère, et les siens touchent sans problème les lattes en bois et dépassent aujourd'hui allègrement la barrière. De surcroît, certaines branches retombent légèrement de notre côté. Si nous étions des ch....comme lui, nous pourrions à notre tour lui chercher des noises et lui rappeler ces articles du code civil, mais nous préférons ne pas rentrer dans ce jeu puéril, nous avons des choses bien plus importantes à faire.

Morale de l'histoire, il vaut mieux dans un premier temps balayer devant sa porte.

Merci néanmoins à vous BmV pour ces explications très intéressantes.

Bien cordialement.

0