Problème de voisinage, ballon et mairie...

Besoindaidesvp - 5 mai 2018 à 21:27 - Dernière réponse :  Besoindaidesvp
- 22 mai 2018 à 13:47
Bonjour, Nous avons acheter la maison où nous étions locataire. Quartier sympa. Bonne Ambiance. Des enfants de l'âge de notre plus jeune. Les enfants ont grandit, nous sommes devenu propriétaire et par là même la bête noire du quartier, notre fille ne sort plus à cause des moqueries subies...
Le PLU interdit la clôture sur l'avant de la maison. Malheureusement, on ne peut rien planter car les ballons pleuvent sur cette partie de notre propriété, les enfants viennent les chercher sans se soucier de ce qu'ils saccagent. Les ballons tapent également dans les murs, les voitures - pas que la mienne - et même dans une fenêtre. J'ai dit aux enfants de faire attention, j'ai dit aux parents de leur dire et ai eu des menaces en retour. Aujourd'hui j'ai confisqué le ballon. Un parent est venu sonner chez moi à 20h30 pour le récupérer. Voulant rétablir le dialogue j'ai rendu le ballon et tenter de discuter encore une fois mais la réponse a été "J'ai habité là toute ma vie alors je vais pas interdire à mon fils de jouer au ballon!". En gros, si le ballon atterrit chez moi, je n'ai rien à dire!
Que faire? Le maire? D'après ce que le père m'a balancé, le maire a déjà été informé de problème de ballon... visiblement c'est bien revenu à leurs oreilles mais c'est moi qu'ils accusent du coup!
J'en ai marre, j'ai pas acheté pour une guerre de voisinage. Que faire?
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

anemonedemer 4137 Messages postés mardi 21 février 2017Date d'inscription 24 mai 2018 Dernière intervention - 5 mai 2018 à 21:37
0
Utile
Bonjour,
L'attitude des voisins a changé depuis que vous avez acheté votre maison ? Comment se comportaient-ils quand vous étiez locataires ? Ne seriez vous pas victime d'une certaine forme de jalousie ?
Pour apaiser les tensions et les brimades sur vos enfants, c'est très difficile. et ce n'est pas un problème juridique.
Donc en résumé :
soit vous attaquez en justice, plainte, tribunal, conciliation, dommages et intérêts et guerre totale donc vous déménagez...
soit vous trouvez un biais pour apaiser l'ambiance, adhérez au club jardinage ou à la fête des voisins, bref cherchez à vous faire des alliés.
Besoindaidesvp - 6 mai 2018 à 05:52
Merci de ta reponse. Oui l'attitude des voisins a beaucoup changé. En tant que locataire j'avais mis en place la fête des voisins - qui n'avait pas été organisée pendant 10ans... J'avais aussi mis en place une association de quartier pour aider à obtenir des travaux des HLM etc. (Oui j'ai pas préciser ce sont des maisons HLM qui sont mise en vente... Achetée par les locataires ou mise en vente à leur départ).
Quand nous étions locataire nous ne savions pas que le petit bout de terrain devant la maison et le parking attenant était a nous, juste que nous devions l'entretenir. Les enfants allaient jouer devant les maisons et entre les voiture. Ça paraissait normal à tout le monde même si nous disions deja de faire attention etc.
Quand on a acheté et qu'on a compris ce qui était dans la parcelle on a voulu aménager... mais le PLU ne nous autorise pas à clôturer comme on veut devant la maison quant au parking il est une exception au PLU car entre deux maison et rien n'est précisé du coup... Sauf que mon dossier de demande de travaux est refusé (zone classée non respect du PLU etc.). Donc, je me retrouve avec l'impossibilité de clore correctement et des voisins agressif qui visiblement ne comprennent pas la notion de propriété privée parce que ça fait 30ans qu'ils sont la et que c'était comme ça avant...
Pas d'autres solutions que le tribunal et le déménagement? Je n'ai aucun autres recours? Pas de tiers pouvant faire "l'arbitre"? Je n'en dort plus, ça me stress... Déjà 2ans comme ça...
Besoindaidesvp - 22 mai 2018 à 13:47
Bonjou, je me suis renseigné.
Après tout, puisqu'on m'a accusé d'être allé en mairie et que, visiblement, le maire était au courant des problèmes, j'y suis allé!!
J'ai donc appris que "les maires ont l'obligation d'assurer la tranquillité publique des habitants de leurs communes. Ils peuvent ainsi prendre des arrêtés en matière de nuisances [...] et que, éventuellement, le maire pourra prendre directement contact avec votre voisin en vue de faire cesser le trouble.".
Le maire m'a confirmé avoir été informé des problèmes liés aux enfants jouant dans la rue, souvent sans surveillance ou surveillé sans vraiment l'être... bien sûr il n'a pas dit par qui était venu ni si il était intervenu.
Il m'a demandé de le tenir au courant de ce qui se passe : que ce soit les jeux de ballon ou tout autres nuisances, menaces, enfants entrant sur ma propriété sans autorisation etc.
Il m'a également dit que, si son intervention ne suffit pas, il est possible de porter plainte et m'a informé que, pour le coup, nous ne subissons pas que des nuisances sonores puisque ça se retourne contre nous alors que d'autres voisins sont venu (et là, j'ai compris qu'il n'y avait pas une seule autre personne mais plusieurs!) le voir.
Il m'a aussi confirmé que je suis dans mon droit si je choisi de confisquer un ballon, que je suis dans mon droit si je ne veux pas que les enfants entrent dans ma propriété qu'elle soit close ou non, même pour chercher leur ballon, que je soit là où non... et que peu importe si ils viennent chercher leur ballon 15 fois par jour ou qu'ils sonnent 15 fois par jour, ça représente une nuisance dans les deux cas!
Bref, une vraie mine d'or!! Ils ont bien fait de m'accuser d'être allé en mairie, ça m'a donné l'idée de le faire.
Commenter la réponse de anemonedemer
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une